Premiers pas à Coron-Busuanga, l'aventure d'île en île

Dernière mise à jour : il y a 6 heures


Coron Busuanbga, pourquoi s’y rendre ?


Busuanga est l'île la plus au nord et la plus grande du groupe d'îles Calamianes à Palawan, qui est lui-même connu comme la dernière frontière du pays grâce à sa diversité écologique. Busuanga est le point de départ pour découvrir une multitude de trésors cachés que les Calamianes ont à offrir : Snorkelling au-dessus des épaves de la Seconde Guerre mondiale qui reposent au fond des eaux couvertes de jardin corallien vibrant, baignade dans des lacs couleur jade enclavé entre de hautes parois rocheuses dentelées, farniente sur des plages immaculées, exploration de forêts tropicales et d'îles bordées de mangroves. L'exploration des eaux autour de Busuanga est un défi quasi biblique, car vous serez confronté à un paysage marin époustouflant, dominé par de magnifiques formations calcaires qui jaillissent de l'eau pour atteindre le ciel.


A Coron, sortez des sentiers battus histoire de voir ce qui se trame au-delà des tours touristiques.

📸 Sortons des sentiers battus histoire de voir ce qui se trame au-delà des tours touristiques. Ici le bon plan ultime, à partager auprès des copains et copines !


L'île de Busuanga est divisée en deux municipalités : La ville de Busuanga proprement dite, au nord-ouest, et la ville de Coron, au sud. On trouve une sélection d'hébergements dans les deux municipalités et dans les îles environnantes. Comme Palawan figure chaque année sur la liste du magazine Condé Nast des meilleures destinations insulaires de la plantée, Coron City ne manquera pas d'être encore plus fréquentée dans les années à venir, mais pour l'instant, elle parvient à conserver son caractère sauvage et son ambiance de petite ville, même si elle accueille pas mal de touristes chaque année.



Comment se rendre à Busuanga et dans les environs ?


Vous pouvez prendre un vol direct pour l'aéroport Francisco B Reyes depuis Manille, Clark, Cebu et Caticlan. La meilleure période pour visiter l'île est la saison sèche : l'été, qui va de mars à mai, est idéal, mais il peut y avoir beaucoup de monde et les températures peuvent atteindre des niveaux quasi nucléaires. Le temps est beaucoup plus frais de novembre à février, mais comme c'est aussi la haute saison, il faut s'attendre à ce qu'il y ait beaucoup de monde à cette période également (surtout Noël et février).


Bien que de plus en plus d'hôtels s'ouvrent dans des coins planqués à l'intérieur de Busuanga, la plus grande portion de l'île reste un songe tropical qui attire les plongeurs et les amateurs de beauté brute. Une imposante majorité de touristes se rendent dans la ville de Coron, à environ 20 km au sud de l'aéroport. Il est possible d'organiser un transfert à l'avance jusqu'à votre hôtel, mais si vous voulez improviser, vous pouvez simplement monter dans l'un des nombreux Vans qui attendent à l'extérieur de l'aéroport pour vous emmener en ville. De là, il est ultra-simple de se rendre dans les différents spots touristiques de l'île : vous pouvez prendre un tricycle ou, s'il est disponible, le service de navette de votre hôtel. Histoire de pousser l'aventure encore plus loin, vous pouvez louer un scooter et explorer l'île par vous-même ou, encore une fois, prendre des dispositions avec l'un nombreux Vans qui rôdent dans la ville. Les déplacements d'une île à l'autre se font en Banca et évidemment, il existe de nombreux circuits organisés pour tous les goûts, que vous soyez furieusement adepte de la virée privée, ou simplement en quête d'une escapade groupée.


Un truc à savoir concernant les noms de lieux : La plupart des voyageurs se réfèrent à "Coron" pour désigner la destination, bien que l'île s'appelle Busuanga. Ce qui peut prêter à confusion, comme l'île de Coron est distincte de la ville de Coron située sur l'île de Busuanga - Coron Island est une île en grande partie inhabitée au large de la ville (de Coron), et c'est là que se trouvent la plupart des destinations les plus emblématiques de la région.




Busuanga : 11 spots à ne pas manquer


Les aventures ne manquent pas à Busuanga. Que ce soit sur l'eau ou sur terre, que vous aimiez la plongée ou la randonnée, il y a une multitude de plans immanquables à faire, parfait pour s'amuser dans une déco à couper le souffle.


L'île de Coron, à deux coups de pagaies de la ville de Coron, est une île calcaire à la topographie exceptionnelle qui reste le domaine ancestral exclusif du peuple Tagbanua. En tant que telle, la majeure partie de l'île est inhabitée et interdite d'accès aux visiteurs. Les quelques zones ouvertes aux touristes - notamment le lac Kayangan, le lac Barracuda et les Twins Lagons - font partie des tops destinations branchées à découvrir aux Philippines.


La baie de Coron, mondialement connue comme la Mecque du Scuba diving sur épaves avec les vestiges relativement bien préservés d'une flotte japonaise torpillée pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit notamment de l'Akitsushima, un grand navire de guerre qui transportait des hydravions, de l'épave dite Skeleton, située dans des eaux peu profondes ou masque et tuba suffisent à profiter du spectacle, de l'Irako Maru, qui est l'une des épaves les plus impressionnantes, restée en grande partie intacte elle repose à la verticale au fond de l'océan.


Coron regorge de spot de snorkeling, à leur façon, ils racontent de jolies histoires d'eaux scintillantes et de magnifiques récifs coralliens. Mais certains méritent que l’on s’y attarde davantage. Siete Pecados est un excellent site PMT (palmes, masque, tuba) très prisé, situé au large de la pointe sud de Coron, et qui est inclus dans la plupart des forfaits de visite des îles. Il y a aussi des (beaucoup) spots moins connus comme l'île de Dimalanta, à l'est de Busuanga, dont les eaux sont si claires que vous pouvez carrément voir le récif depuis le bateau.


Enfilez vos converse et faites une rando (hyper facile) sur le mont Tapyas, au nord de la ville de Coron. À 210 mètres au-dessus du niveau de la mer, il faut gravir 747 marches pour atteindre le sommet, un "rooftop" avec vue panoramique sur les toits Palaweños et l'une des plus belle baie de l'archipel.


Vous pouvez aussi simplement louer un scooter pour explorer en deux-roues, les coins planqués de Busuanga, en faisant des haltes aux chutes de Concepcion situées à environ 30 km à l'ouest de l'île de Busuanga et à la plage d'Ocam-Ocam, 80 km plus au nord.



Un premier pas à Coron c'est bien, mais après ?


Bref, Coron est une destination à cocher dans sa to-do list de touriste et vous avez désormais une raison de plus d’y songer : Maintenant, on pourrait se contenter d’empiler les Top et de claquer le clapet de l’ordi. Mais plutôt que de se perdre au milieu des perches à selfie ou se dorer la pilule sur une plage pimpée façon Club Paradise, sortons des sentiers battus histoire de voir ce qui se trame au-delà des paillettes.


Je vous donne donc ICI tous les bons tuyaux pour parcourir l'archipel comme seuls ses habitants savent le faire.



Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !

À lire aussi ⇣⇣⇣


251 vues

Posts similaires

Voir tout