Itinéraires pour 2, 3 semaines ou 1 mois et plus aux Philippines

Dernière mise à jour : il y a 5 jours


un Jeepney avec des passagers sur le toit traverse le pont d'une rivière à Coron Palawan

Se déconnecter de tout. Voilà le souhait de bon nombre d’entre nous, pris dans le stress du boulot et mal-aidé par cette foutue pandémie. Pire encore, même quand vous avez (enfin) décidé de partir, les Philippines et son vaste (pour ne pas dire hallucinant) choix d'îles ne favorisent pas forcément la baisse du stress qui s’accumule inlassablement en vous.


Cette fois-ci, pas de panique, je vous souffle des programmes qui vous aident à faire le tri, dans lesquels vous pourrez piocher selon vos envies, votre budget et de la durée de votre séjour ㋡


2, 3 ou 6 semaines : 4 itinéraires parfaits pour voyager entre Manille, Palawan et les Visayas !


Voilà un moment que j'arpente les îles de l'archipel pour réussir à vous dégotter trois itinéraires pour cette saison 2022-2023 soigneusement sélectionnés, parfaitement équilibrés et garantis plus dépaysants que les catalogues de voyages EasyCocotiers de vos potes. Attention… Prêt ? Partez !


Les plus grands paysages des Philippines sans concession


3 régions, 1 seul voyage :

Les Rizières de Banaue avec le nord de Palawan et le Centre des Visayas! Une balade sans concessions...


🌏 Voici les étapes clés de cette idée de voyage itinérant. Je vous relate sur des billets dédiés tous les détails des lieux : cliquez simplement sur le lien hypertexte vert pour les ouvrir.


Luzon : la boucle des rizières


Après avoir déambulé dans la trépidante Manille, prenez un bus de nuit pour grimper à travers les spectaculaires rizières en terrasse de Banaue. Voici maintenant le moment de chausser sa paire de trekkings pour rejoindre les villages perdus tels que Batad, Cambulo et Hapao. À peine remis de votre rencontre avec l'ethnie Ifugao, prenez la route qui traverse le village de Mayoyao avec ses jolies rizières à quelques kilomètres de l'aéroport de Cauayan. Deux vols plus loin après une courte escale à Manille, vous atterrissez sans transition sur l'île de Busuanga dans l'archipel de Palawan.


Palawan en miniature, Coron !


C'est de Coron City que partent les Bancas qui vous emmèneront à la conquête de l’un des eldorados les plus instagrammable de la planète, l’île de Coron aux falaises géantes tombant dans l’océan. Enfilez un tuba pour explorer ses coraux, ses épaves de la Seconde Guerre, faites un petit tour en kayak et passez une nuit sous les étoiles sur quelque petites îles de rêves, telles Black Island, Pass ou North Cay. Côté belles îles en mer, je peux encore vous dire qu'il ne faudra manquer sous aucun prétexte la découverte des coins moins courus de l'archipel Calamian, ça vaut le coup de s'y aventurer.


Road & Ferry trip aux Visayas


Maintenant que vous avez traversé la baie de Coron, envolez-vous vers les Visayas et 75 minutes plus tard, abracadabra, vous atterrissez à Mactan-Cebu. Il est temps de prendre un bus (en taxi c'est dans les 3'000) en direction du sud pour Moalboal, émaillée de cascades, véritable Mecque du binôme plongeurs-snorkeleurs qui pourra nager au milieu de sardines. Et ici, pas question de barboter avec quelques poissons, c'est bien d'un million dont je parle.


Poursuivez jusqu’à l’extrémité sud de l'île, empruntez le ferry Maayo qui traversent le détroit de Tañon pour rejoindre Negros Oriental et sa capitale Dumaguete. À deux coups d'hélices Siquijor, un petit bijou insulaire. Passez-y 2, 3 jours ou plus, le temps de découvrir ces plages magnifiques, ces cascades qui rafraichiront vos pieds fatigués et de rendre visite à l’un de ses fameux guérisseurs.


Prenez le ferry OceanJet pour Tagbilaran, la capitale de Bohol, point d’entrée de l’île de Panglao, une île tout en farniente, en baignades et en nuits nocturnes en pleines effervescences. Celle-ci fait une base pour profiter des activités qu’offre la province de Bohol – plongée, snorkeling, island-hopping, admirer les Chocolate Hills et débusquer les minuscules primates au Tarsier Sanctuary. Après un dernier coucher de soleil surréaliste, vous vous préparez au retour vers la capitale.


Un homme de la tribu ifugao en costume local à Hapao - Banaue - Photo Ouiphilippines

📸 Ici à Hapao, les rizières culminent à 1000 mètres. Ce spectacle vertigineux recensé au patrimoine mondial est l’œuvre commune de la nature et du peuple Ifugao. Un savoir-faire que ces paysans-bâtisseurs transmettent de génération en génération depuis deux millénaires.


De l'ouest des Visayas à Siargao en passant par des coins perdus


À chaque saison, sa destination !

Grâce à sa double exposition et à ses mers intérieures, l’archipel des Visayas connaît toujours (enfin presque) un climat agréable, quant à Siargao la donne climatique s'inverse et la meilleure saison est l'été.


🌏 Zoomez et dé-zoomez à loisir sur ce Google Map... L'occasion de découvrir par quel coin des Philippines passe cet itinéraire.


Grande traversée des Visayas du nord au sud


De Manille, dirigez-vous vers le sud de l'archipel pour rallier la ville de Bacolod au pied du volcan Kanlaon, point culminant de l'île de Negros avec 2 465 mètres d'altitude. Seulement quelques heures de bus à faire et vous voilà déjà à Sipalay, où vous attendent de petites plages à l’abri des regards. À une quinzaine de minutes de route, foncez vers l'extraordinaire Sugar Beach avant de vous perdre en mer parmi les pains de sucre de Tinagong Dagat.


Sautez maintenant dans un bus Ceres Liner en direction de Dumaguete et consacrez une journée à l’exploration du parc national des Twin-lakes. Quittez Negros en embarquant pour un petit trip de 1h 30 minutes en mer jusqu'à Siquijor. Le verdict tombera rapidement : l'île est un pur délice sur et sous la surface de l'océan. Et il serait dommage de ne pas se laisser aller à une virée sur l’île d’Apo avec ses tortues magiques qui complète l'aventure .


Bohol : les coins moins connus


Prenez ensuite un bateau rapide et rejoignez Tagbilaran, la capitale de Bohol. Pour une parenthèse insolite, poursuivez à l’extrémité est de l'île jusqu’à Anda exactement où se cache une tranche de paradis ourlée de plages et de puits d’eau douce naturelle aux allures de cénotes du Yucatan.


Sur votre lancée, sautez dans un bus (en transport privatif c'est dans les 3'000) et rejoignez Tubigon, vous traverserez l'île du sud au nord en contemplant la vue sur les Chocolate Hills de Carmen. Franchisez le détroit en empruntant un Lite/FastCat ferry et rejoignez Cebu City. Après deux bonnes heures de navigation, un peu de confort moderne et quelques-uns des hauts lieux de la vie nocturne vous attendent, rien de tel pour reprendre son souffle.


Le nord Cebu d'île en île


Maintenant que vous avez repris des forces, il est temps de reprendre la route pour Bantayan Island. Si vous voulez vous y rendre en bus (en taxi c'est dans les 3'000), prenez un Ceres Liner au terminal nord puis le ferry qui relie en 2h Hagnaya à la bourgade de Santa fe.


L'île ravira les amateurs de clapotis de l’eau turquoise et de frémissement du vent dans les feuilles de palmiers. Au fil des vagues à bord d’une authentique Banca mettez le cap (pour un prix imbattable, le duo ferry-route via le port de Maya est la solution) vers la petite île tropicale de Malapascua, véritable Graal du plongeur qui pourra tester ses nouvelles palmes articulées en compagnie du rare requin-renard.


Cebu, Siargao & Co


De retour à Cebu City, poussez la porte vitrée de l'aéroport de Mactan-Cebu pour passer à l'étape suivante, Siargao ! Une île idyllique aux multiples lagons et cocoteraies dans une atmosphère unique qui vous charmera à coup sûr par son côté à la fois relaxant et survolté. Du côté de Cloud 9, on glisse au fil de l’eau et on surfe sur des vagues qui se sont taillées en quelques années une réputation mondiale.


Une jeune femme fait du snorkeling avec une tortue verte sur l'île d'Apo en face de Siquijor

📸 Apo Island est une petite île des Visayas qui est aussi l'une des plus confidentielles. Située à moins d'une heure 30 minutes de navigation de Siquijor ou du Malatapay (Negros), elle cache de magnifiques spots de plongée et de snorkeling où les aventuriers auront l'occasion de nager au milieu des tortues et autres créatures marines féeriques.

Robinsonnades à Palawan, requin-baleine à Donsol et volcans à Camiguin


Cet itinéraire, jugé facile, compte quand même un bon nombre de vols internes

Vol intérieur Manille-Legazpi ou 14 heures de bus, je vous laisse juges de la meilleure option. Mais... quoi de plus délicieux que de savourer le voyage en mode slow-travel. Alors pour ceux qui ont le temps le combo ferries-bus peut remplacer les vols, et la bonne nouvelle, je connais les horaires de ceux qui opèrent, cliquez ici pour les voir.


🌏 Voici toutes mes étapes du voyage pour vous aider à préparer le vôtre !


Explorer la péninsule de Bicol


Arrivé à Manille, consacrez une journée à la visite du quartier historique d’intramuros. Le deuxième jour, prenez l’avion pour Legazpi, vous pourrez pratiquer le snorkeling en compagnie de requins-baleines (surtout de novembre à juin) au large de Donsol ou faire une session quad au pied du volcan Mayon qui avec son cône presque parfait qui le fait comparer au mont Fuji.


Une fois votre petit tour de volcan terminé, n'hésitez pas à prolonger votre périple de 3/4 jours, direction la péninsule de Caramoan accessible en bus depuis la jolie ville de Naga. En bref, le coin se compose d'îlots karstiques débordants de végétation tropicale à donner de sérieux complexes aux destinations phares de Palawan. Après ces magnifiques images, retour par la case aéroport à Legazpi pour attraper un vol en direction de Mactan-Cebu.


Camiguin : Entrez, c'est tout vert !


Camiguin est le paradis de la nature. Pour s’y rendre, mieux vaut ne pas lésiner sur les correspondances. Le voyage Legazpi-Camiguin nécessite au moins une escale à Mactan-Cebu. Profitez de ce stop-over pour un chouette Island-Hopping dans le détroit d'Hilutungan baigné d’eaux cristallines aux mille poissons.


Si le combo baignade, volcan, cascades vous excite, vous serez servis à Camiguin. Ici, chaque village ou presque a son volcan, sa source chaude, sa cascade. Côté Insta, les photographes seront comblés avec la White Island et le majestueux Hibok-Hibok en arrière-plan. Consacrez-y plusieurs jours pour longer la côte, faire de la plongée sous-marine, avant d’embarquer pour Cebu et dans la foulée votre vol en direction de Palawan.


Robinsonnades à Palawan


Depuis Puerto Princesa , avant d'atteindre le nord de l'île faites un petit crochet par Port Barton, une tranquille localité balnéaire , forte de quelque beach-bars et qui vous offre la possibilité de belles balades en mer. Une fois les îles du coin arpentées, poursuivez plein nord et rejoignez le paradis excursionniste absolu à El Nido, une ville prise en sandwich entre les falaises calcaires et la baie carte postale de Bacuit, sable tout fin, tout blanc et une vie qui appelle à la fête.


Depuis El Nido, prenez un fast ferry jusqu’à l’île de Busuanga. Si vous êtes du genre à ne jamais dire non à l'aventure, l'expédition El Nido - Coron de 3 jours dans les îles passant par les archipels de Linapacan et Culion devrez-vous combler de bonheur. De Busuanga, aventurez-vous jusqu’aux lacs couleur jade enclavé entre de hautes parois rocheuses dentelées de l’île de Coron et découvrez des épaves de la Seconde Guerre mondiale qui attirent les plongeurs du monde entier. Puis, un denier avions vous ramènera à Manille et à la réalité.

Vue d'avion du volcan Hibok-Hibok à Camiguin aussi connu sous le nom de Catarman Volcano

📸 Vue d'avion du volcan Hibok-Hibok à Camiguin aussi connu sous le nom de Catarman Volcano


Des bus et des traversées maritime. Pour relier Manille à Cebu sans avion


Emprunter volontairement l'itinéraire le plus tortueux pour le simple plaisir de goûter au voyage sans avions (du moins à l'aller) en mode slow.



Méga Manila


Débutez votre périple à Manille, la capitale. Après vous être imprégné de son histoire, profitez de sa vie nocturne, mettez le cap vers le sud pour Tagaytay, perchée le long d’une crête montagneuse dominant le lac Taal et les nombreux cônes scoriacés du volcan du même nom. Une fois votre séance de vulcanologie terminée, vous vous direz sans doute qu’il commence à être temps de passer aux choses sérieuses et s'attaquer aux îles. Poursuivez donc jusqu’à Batangas, puis prenez un ferry qui navigue en direction de l'île de Mindoro.


Mindoro : découvrir des lieux encore sauvages


Arrivée dans la zone Puerto Gallera, l'affaire se corse : comment choisir entre les plages de Tabinay, Samall et Big La Laguna... ? Tout dépend de votre envie : vous souhaitez bronzer sur le sable ? Alors, jetez votre dévolu sur White Beach. Envie de randonnée palmée sous la mer ? C'est Sabang qui s'impose. Après s'être régalé avec les poissons bariolés, partez en Van pour rallier la pointe sud de l'île et la baie de Bulalacao. Vous êtes maintenant dans l’une des parties les plus secrétés de l'archipel, une petite cachette rustique en blanc sable et en mer turquoise avec quelques îles confettis posée en mer. L’accueil de ce coin perdu est chaleureux grâce à une population visiblement fière de leur baie.


Panay : Faire la fête en tong


Sur votre lancée, embarquez dans un des ferries FastCat en direction de Caticlan pour dégoter l'île où vous irez perdre votre spleen tropical. Là où je vous invite, ça sera tout comme si vous étiez en vacances à mini-Phuket, en mieux. Là-bas, vous admirerez la White Beach en folie devant le feu d'artifice du coucher du soleil. Vous l'avez ? Eh oui, c'est bien entendu de Boracay dont je parle !


Maintenant que vous avez goûté aux réjouissances, il est temps de reprendre la route qui part de Caticlan, mais qui ira jusqu'à la pointe sud de l'île de Panay, du côté de sa capitale Iloilo et même au-delà... À quelques encablures en bateau, allez profiter d'une dégustation de mangues fraiches à Guimaras, l'île qui a décidé de mettre sa mangue Galila (connue comme la mangue la plus douce du monde) sur les tables du Buckingham Palace.


Negros : grimper le volcan Canlaon


D'Iloilo, une courte traversée en ferry mène à la ville de Bacolod, sur l’île de Negros

Offrez-vous une escapade à The Ruins, les vestiges du manoir de la maison ancestrale des Lacson. Après avoir grignoté dans le cadre vintage du café the Ruins Gazebo, vous vous sentirez peut-être d’aplomb pour affronter la montée qui vous attend en direction du volcan Canlaon. 40 km plus loin, au croisement avec une pinède, c’est la jolie petite bourgade de Don Salvador Benedicto qui s’offre à vous, une alternative rafraîchissante aux resorts du bord de la plage avec ses sympathiques Airbnb haut perchés. Après une bonne nuit à la montagne, vous vous sentirez d’aplomb pour affronter la descente et surtout la remontée qui vous attend. Car je vous l'indique : Malatan-og falls est une sacrée chute d'eau, avec une sacrée pente !


Les bras chargés de fruits frais, remontez dans le bus Ceres vers l'est jusqu’à San Carlos. Poursuivez plein sud parmi les haciendas et les plantations de canne à sucre, plus loin, longeant la mer du détroit de Tañon, vous parviendrez à Dumaguete. À gauche, suivez le boulevard Rizal, lieu mythique de la bohème Dumaguete : à son croisement avec l'université Siliman, vous tombez sur un ferry OceanJet qui vous embraquera pour 1h de voyage en mer jusqu'à l'île de Siquijor qui va ensorceler votre voyage.


Combiner Siquijor et Bohol


Maintenant que vous avez posé votre sac à dos, il est temps de penser aventure. Bonne nouvelle pour ceux qui n'auraient pas le mal de mer : à Siquijor se cache l'une des plus chouettes îles des Visayas, Apo Island avec ses tortues géantes garanties sur facture.


Laissez les guérisseurs magiques de Siquijor derrière vous, et enfoncez-vous dans le détroit à l'est. Droit devant vous, Bohol ! Certainement l'île la plus "Philippines en miniature" de l'archipel. On commence par les deux symboles de l'île, les deux selfies que l'on se refile depuis l'invention du smartphone, le minuscule Tarsier et les Chocolate Hills.


Une fois votre séance terminée, deux options étendues de sables s’offriront à vous, dont l’alternative pourrait être exprimée en ces termes : d’un côté, Panglao la mégaconnue ; de l’autre, Anda la méconnut. Évidemment, la deuxième possibilité est un peu plus exigeante. D’abord, parce qu’elle va vous obliger à retraverser Bohol. Et une fois que la nuit tombe, l’atmosphère devient très calme.


Cebu direction Mactan


Maintenant que vous avez fait le plein d'iode, il est temps de reprendre l'OceanJet et pousser la porte vitrée de l'aéroport de Mactan-Cebu.



🅘 Vous cherchez un article qui vous intéresse ?


La démarche est simple comme bonjour, tapez un lieu dans la barre de recherche en pied de page (☟) et sélectionnez votre article dans le menu déroulant. Voilà c’est terminé, vous êtes désormais arrivé à destination – je vous dis bonne lecture !


Parmi les outils Ouiphilippines destinés à planifier vos déplacements dans l'archipel


Quand partir aux Philippines ? La météo du global au local


Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic



Dégoté une géniale trouvaille ? Dites-moi où !

4 473 vues

Posts similaires

Voir tout