• Voyage Objectif Aventure

Que faire à Bohol en 2022 ? Mes 3 plans insolites immanquables

Dernière mise à jour : 20 sept.

Avant mon départ pour Bohol, j'ai essuyé tous les poncifs. "T’es sûr, juste après le typhon ?", "Fais attention, il n'y a pas d'électricité en ce moment". Oui, les images du typhon Rai de décembre 2021 on fait le tour du monde et n’ont pas franchement arrangé la motivation pour un voyage à Bohol en 2022. Alors, qu’en est-il aujourd’hui ? Ouiphilippines, toujours en quête de nouvelles infos de voyage, a voulu en savoir plus. Et c’est par Tubigon, le port du nord de l'île, qu’il a entamé son périple Boholano.


🎥 'Bohol-2022' : mon premier teaser YouTube... qui vous montre l'île de Bohol ouverte aux touristes. One ne peut s’empêcher de ressentir une très grande joie de retrouver un Bohol aux délicieuses couleurs.... chocolat !


Foire aux 2 questions ?


Dans le contexte actuel est-il possible de voyager à Bohol ?

Clairement OUI ! Une carte de vaccination deux doses et c'est parti ! Pour les non-vaccinés, malheureusement c'est toujours le calvaire du test PCR (72h).


Typhon fin 2021 : quelles sont les régions les plus touchées ?

Tout se déroule normalement dans les différents sites touristiques de Panglao. Quant au lit de la rivière Loboc, il m'a paru le site populaire le plus affecté de l'île, surtout par les inondations. Réjouissez-vous néanmoins, les balades en bateaux-buffet ainsi que le Loboc River Resort, on fait leur grand retour en force.

Cependant, la région à l'est de Tubigon en particulier, le plateau de Sagbayan, certains coins prés d'Ubay... n'ont malheureusement pas été épargnés par la fureur du typhon Rai (Odette), et là-bas, un retour à la normale va prendre plus de temps.


La photo Ouiphlippines digitale des Chocolate Hills le 16 février 2022, prise du fameux Main Viewpoint

📷 On va encore me taxer de gentil touriste, mais il faut la faire absolument, la photo digitale des Chocolate Hills (la mienne date du 16 février 2022), prise du fameux Main Viewpoint. C'est possible ailleurs (retrouvez l'endroit secret ci-dessous), mais le rendu final n'est pas si flashy.


Les plages de Panglao ? Tour d’horizon !


Alona, la plage a un goût de bout du monde un peu particulier.


On a beau être aux Philippines, on est loin de l’atmosphère de Camotes ou de certaines plages de Sipalay. On ne va pas se mentir : ici en bord de plage, il y a plus de touristes que de Boholano. Mais l’ambiance est bonne, les cocktails pas chers et les dégradés de bleu sont tout simplement extraordinaires. Alors on en redemande, et la prochaine fois, promis, on passera notre master de masque-tuba pour se jeter à l’eau aussi plus loin sur l'île Balicasag ou encore plus loin sur l'île Pamilacan.


Photo Ouiphilippines : Cracheur de feu sur la plage d'Alona à Panglao Bohol

📷 Il faut saisir la chance de pouvoir venir aux Philippines à Bohol et mettez le feu à votre séjour sur la plage d'Alona.


Vous recherchez la bande de sable parfaite pour vous dorer au soleil ? Dumaluan !


Le plus souvent, les touristes locaux et étranges viennent dans les hôtels phare (South Palm et Bohol Beach Club) de Dumaluan pour barboter avec les vaguelettes qui se cassent le long de la barrière de corail ou pour se reposer tranquillou, un tube de crème solaire indice 50 à la main, allongé sur un croissant de sable blanc à la beauté inégalée face à une mer translucide. Un gros classique incontournable, en somme.


Photo Ouiphilippines : Un hamac  à Dumaluan Beach, South Palm, Panglao, Bohol

📷 La bonne nouvelle post-typhon : Pas besoin d'être résident des hôtels pour en prendre plein les mirettes et se régaler sur un hamac du South Palm, l'entrée est gratuite pour tous !


Lieux incontournables à voir au moins une fois sur l'île de Bohol



"Bohol Day Tour" pour tous !


Si l'escapade à la journée peut être organisée le matin même avec un taxi ou un tour collectif en minivan, mieux vaut réserver en amont. Les tours (et les taxis, qui bénéficient de petits cadeaux : repas gratuits…) proposent les points de chute "immanquables" précis : les Tarsiers, Loboc River, Chocolate Hills, etc. L'idéal est bien sûr de réaliser l'excursion par soi-même en louant un véhicule privé ou un scooter qui invite au dépaysement, minimisant les spots hyper touristiques (envies d'itinéraires secrets ? Vous les retrouverez ci-dessous) et plus globalement tout ce qui a trait au tourisme de masse.


Les grands classiques, mais ceux pas inscrits sur le roadmap des touristes


À la rencontre du "Tarsier Man" Carlito Pizarras


Photo Ouiphilippines : Carlito Pizarras devant la fondation des tarsiers à Corella Bohol

📷 Carlito & Emilo à l'entrée du site de la fondation à Corella, sur la route Tagbilaran-Corella-Sikatuna Rd menant à Loboc en février 2022


Carlito Pizarras, plus connu sous le nom de "The Tarsier Man", est l’homme qui tente de faire la différence pour qu’ils ne disparaissent totalement. Il n’est pas exagéré de dire que son intérêt pour l’animal est l’obsession de toute une vie.

Il m’a raconté qu’à l’âge de 12 ans, il a commencé à garder un tarsier comme animal de compagnie, mais qu’il a rapidement développé une passion pour ces créatures au look d’E.T l’extra-terrestre.

Pendant de nombreuses années, il a consacré sa vie à étudier leur régime alimentaire, leurs habitudes de chasse et leur cycle de reproduction, devenant ainsi un expert renommé. Son travail a été reconnu par la communauté scientifique en 2010 lorsque le tarsier des Philippines a été officiellement regroupé sous le genre "Carlito".


Carlito a été nommé responsable de terrain à la Tarsier Foundation lorsque celle-ci s'est installée près de la ville de Corella. Il passe ses journées à observer les tarsiers résidents et à s'assurer qu'ils puissent se procurer suffisamment d'insectes pour les rendre heureux. La Tarsier Foundation est ouverte aux visiteurs et est clairement organisée de manière à ce que le bien-être des primates soit la préoccupation principale.


Le Tarsier attention danger !


Photo Ouiphilippines : Un tarsier sur l'île de Bohol à Corella Tarsier fondation en février 2022

📷 Attention ! le tarsier vous allez flasher !


Maintenant, je le dis sans prendre de gants : si nous n'agissons pas, le tarsier disparaitra à tout jamais. Sans exagérer, sachez que le feedback de fondation à court de moyens est alarmant, sans parler de ma visite ultra-pessimiste (16 février 2022) qui m'a permis d'apercevoir seulement 2 (deux) Tarsiers sur le site.


Loboc river vu d'en haut : une expérience inédite avec rando et restaurant en pleine jungle


Photo Ouiphilippines : Un 4x4 sur la piste des Nuts Huts à la rivière Loboc de Bohol

📷 Ouiphilippines aime sortir des sentiers battus, mais parfois il reste dans le véhicule. Rando, scooter, ou 4x4 sur la piste des Nuts Huts. Avec option vue imprenable sur la rivière Loboc.


Après sa rencontre avec "The Tarsier Man", voilà Ouiphilippines en route vers l'est, au-delà de Sikatuna, la route traverse le joli village de Loboc, avec sa célèbre rivière. Après le pont qui enjambe le fleuve, prenez la Loay Interior Road en direction du nord, poursuivez sur quelques kilomètres. Bientôt apparaît sur la gauche, au détour du lacet le panneau Nuts Huts (voir le point F sur mon Google Map). Là, une piste (2 km : de rando, scooter tout-chemin, ou, comme ce fut le cas pour moi un véhicule haut sur pattes) sur la gauche vous conduira sans transition, en pleine jungle tropicale jusqu’au Nuts Huts. Une nouvelle surprise au tournant, un paysage absolument inédit, les chutes de la rivière Loboc vue d'en haut. Puis une autre : sur la gauche, un point de vue se dégage sur les 100 marches qui conduisent au restaurant des Nuts&Huts situé en contrebas.


Les chocolate Hills à la sauce Ouiphilippines


De retour sur l'"interior" road, go nord, en direction de Bilar, la route s’enfonce au milieu d’une forêt d'acajou (Man made forest) de plus en plus géante. Direction Batuan, la route trace en ligne droite à travers les rizières vallonnées, passé le marché public, on entre dans le vif du sujet. Les maisons s’espacent, la végétation sur les collines se fait plus rare, et Bohol, petite Philippine miniaturisée, vous propose sa spécialité, le changement complet de paysage en quelques minutes. Quand vous voyez, sur la droite un panneau, "Welcome to the Chocolate Hills Complex", puis une volée de marches en béton, empruntez-les (après s'être acquitté du droit d'entrée de 50 of course !). Au bout de l’escalier, vous débouchez sur… oh, plaisir ! Les 1'200+ collines de chocolat, le moment idéal pour sortir votre super grand-angle et de donner du coffre à votre compte Instagram pour au moins un mois.


Image Ouiphilippines : Vue du Balete Tree, l'arbre centenaire et les 3 Sisters Chocolate Hills à Carmen sur l'île de Bohol

📷 Les 3 Sisters Chocolate Hills, les coups de vent violent de la tempête Rai ont laissé quelques cicatrices au pied des collines… Envie d'escalader une colline dont personne ne parle ? De prendre votre claque devant un paysage rarement pixelisé ? À vos mollets, vous êtes au bon endroit ! Votre propre colline est juste en face.


L’émotion passée, demi-tour et retour une centaine de mètres sur la route principale, ne ratez pas, sur la gauche, la route bétonnée (carte I-H) qui vous conduit le long d'un petit hameau puis de verdoyantes rizières. Arrivé aux Three Sisters Hills (voir la photo pour se repérer de visu), une belle colline avec une croix qui se dresse au sommet vous fait face et attend impatiemment vos mollets, fini de faire joujou, ça va bientôt grimper sec. Une fois le véhicule parqué, quelques sentiers partent de-ci de-là. Restez sur celui qui a le moins l’air de conduire à une habitation. C’est léger comme indication, mais Ouiphilippines ne va pas vous mâcher tout le travail non plus. Si vous vous perdez, n’hésitez pas à demander le chemin du sommet de la colline aux villageois. Vous voilà désormais trekkeur(se) officiel du club des collines planquées, prêt(e) à en mettre plein la vue à vos potes restés assoupis sur une plage à Panglao.


Les adresses que j'ai le plus aimées (où le plus mangé, ou le plus rigolé, ou le mieux dormi, sur ce séjour) toutes catégories confondues.


Tagbilaran : Metrocentre Hotel, la promo du moment (1'400 ₱, avril 2022) à Tagbilaran. Juste à côté du musé national de Bohol, au cœur du centre de Tagbilaran, cet hôtel est à deux pas du BQ Mall. Le port de Bohol et les fast ferry sont à 400 mètres. Cette adresse offre des chambres avec tous les services (climatisation, accès WiFi rapide, petits déjeuners inclus).


Île de Panglao : Bien sûr, la presqu'île de Panglao compte de grands noms de l'hôtellerie philippine, mais on trouve également beaucoup d’excellents hôtels bon marché près d'Alona Beach. Qu'il s'agisse d'un lit en auberge, d’un bungalow traditionnel, ou d’une suite équipée de technologie, Panglao possède ce qu’il vous faut.


Vous cherchez un article qui vous intéresse ?


La démarche est simple comme bonjour, tapez un lieu dans la barre de recherche en pied de page (☟) et sélectionnez votre article dans le menu déroulant. Voilà c’est terminé, vous êtes désormais arrivé à la destination – je vous dis bonne lecture !


Utiles, originales : Ouiphilippines a concocté deux pages pour mieux profiter des Philippines.


Quand partir à Bohol et Panglao ? La météo du global au local

Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic


Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !

1 487 vues

Posts similaires

Voir tout