• Voyage Objectif Aventure

Coron, Busuanga - Vive la liberté d'île en île à Calamian

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

Quand vous tapez Calamian (rendu célèbre par l'émission Koh Lanta "Le Totem Maudit") sur Google Maps ça fait ça : un gros pixel encerclé de 98 petits pixels posés dans la mer de chine, et encore, en zoomant bien. À 1h30 d’avion à hélice de Manille et de Cebu ou une journée de bateau de la capitale des Philippines, la voilà, "La dernière frontière des Philippines".


Island-Hopping en Banca (Bangka) à Coron Island dans l'archipel Calamian à Palawan Palawan, Cette pirogue au fort caractère, flanquée de flotteurs en bambou © ouiphilippines

📸 Les tours en bateau (Bangka), c’est choisir de naviguer comme les locaux. Adieu modernité, bonjour authenticité. Cette pirogue au fort caractère, flanquée de flotteurs en bambou peut accueillir jusqu’à quinze potes. À partir du port de Coron, ou mieux d'un embarcadère pas connu, elle vous accompagnera fidèlement dans des explorations d'île en îlot à la découverte du groupe d'îles Calamian.


Modus operandi :

Ce dossier sur le groupe d'îles Calamian sera enrichi tout au long de la période de déconfinement. Outre les grands classiques, je n'ai sélectionné que mes étapes réalisées sac au dos depuis la réouverture des frontières en février 2022. Plus cool, cet article intégrera une multitude de mes trouvailles (après un revisuel de leurs faisabilités post-Covid), mais aussi plein de surprises.

Climax avril 2022


Coron un endroit déjà connu qui rafle la mise, ce coin des Philippines incrusté dans le classement des plus belles îles du monde et dont la (re)ouverture 100% aux touristes est envisagée depuis belle lurette – Covid tout ça tout ça – malheureusement, la reprise reste très timide puisque la destination n’accueille toujours pas les touristes à bras ouverts, en conservant le calvaire des formalités Spass pour ce rendre sur place (au min jusqu'au 30 avril).


Les îles Calamian dans l'archipel de Palawan c'est quoi ?


Vous vous apercevrez très vite que Busuanga (l'île principale, taille de la Martinique) n’a pas le côté verdoyant de Camiguin. Elle est plutôt du genre collines de chocolat géantes, que cocotiers qui font des courbettes à l’appareil photo. Au premier abord, l’île offre un aspect presque aride, surtout en période ultra-sèche de novembre à mai. Ses montagnes sans véritables précipitations durant 6 mois de l'année et sa côte déchiquetée lui donnent plus des airs du Cap-Vert saturé de couleurs turquoises que de jungle impénétrable. Mais il y a ces fonds marins à couper le souffle, ces lagons cobalt, ces pitons de calcaire noir, ces labyrinthes cristallins où s’égrainent îlots et plages désertes. Celles que vous mettrez en fond d’écran une fois rentré(e) au bureau, histoire de faire baver d’envie vos collègues en mal de vacances.


🎥 1" minute pour découvrir l'âme des îles Busuanga et Coron (mais sans trop suivre les touristes)


Island Hopping incontournable, du grand classique au classique un peu moins classique


"Coron Island Super Ultimate Tour", similaire aux circuits "alphabet”.

Le lac Kayangan, Banol la plage, Twin Lagoon, Skeleton Wreck, Siete Pecados, CYC ...

D'accord, là, vous allez donner (sans forcer) du coffre à votre compte Instagram pour au moins 3 mois. Mais les incontournables de Coron - Coron Island Tour, A, B, Super Ultimate (de 10h à 15h, ne vous attendez pas à être seul sur l’eau) - ne s'arrêtent pas là. Derrière les grands classiques se cachent d'autres moins grands classiques, pas toujours inscrits sur les agendas des touristes. De quoi jouer les visiteurs à Coron, pas trop loin des sentiers battus.


🗺️ Ouiphilippines, recommande aussi de parcourir la baie de Coron via sa carte des Grands Classiques où sont géolocalisées les étapes principales des trois tours en bateau "incontournables" au départ de Coron City : Tour de l'île de Coron en bleu, Malcapuya & co en vert et enfin le combo snorkeling/épave, Pass Island en violet.

Quand partir à Coron ? La météo du global au local


Vue d'un bateau de l’île de Coron. Labyrinthe d’îlots karstiques, tout en falaises, de lagons, d’atolls de corail, plages vierges baignées d’eaux cristallines aux mille poissons © ouiphilippines

📸 A 300 kilomètres au sud de Manille, l’île de Coron. Labyrinthe d’îlots karstiques, tout en falaises, de lagons, d’atolls de corail, plages vierges baignées d’eaux cristallines aux mille poissons.


"Island Escapade Tour"

Autres day-trip qui devrait plus que satisfaire les voyeurs désirant pousser l'aventure un cran plus loin : la virée en Banca vers le quarté d'or Banana Island, Bulog Dos, Malcapuya, Ditaytayan et ses chapelets d’îles avec pour seules couleurs du bleu, du vert palmiers et ce blanc écarlate : partez le plus tôt possible, vous goûterez à la joie d’être seul et de profiter de l’eau à votre rythme. Comptez environ 1h30 de Banca en haute mer pour voguer jusqu’à Malcapuya & Co. Mais que la récompense est belle.


"Reef and Werck Tour"

Envie d'une île au calme, de petites plages à l’abri des regards et d'explorer deux sites de snorkeling d'exception ? Optez pour le cabotage vers Pass Island & Lusong, l'épave et à deux coups d'hélice de son jardin de corail. À cheval entre la municipalité de Culion et celle de Busuanga, Pass Island est une petite île paradisiaque, plage de sable blanc à l’eau turquoise. L’émotion passée, demi-tour à bord de votre Banca qui vous accompagne fidèlement et direction le Lusong Gunboat pour du snorkeling comme on n’en voit qu’au cinéma.


Snorkeling sur l'épave du Lusong Gunboat à Busuanga Palawan © ouiphilippines

📸 Le suprême émerveillement, des navires de la Seconde Guerre engloutis (sur la droite, le Lusong gunboat), en mer de Chine, colonisés par le corail et les poissons. Elles attirent les plongeurs du monde entier, mais masque et tuba suffisent à profiter du spectacle.


Island hopping privé ou en groupe?

Naviguer, c’est avant tout explorer librement et c’est dans ce but que vous aimez prendre la mer. Alors, pour visiter la baie de Coron l'option tour privé est bien entendu préférable. Vous êtes seul(s) sur le bateau, vous vous faufilez vers les pépites du coin qui vous plaisent et larguer les amarres à l'heure que vous voulez… Vous pouvez donc éviter au maximum la foule de touristes qui fait, de son côté, le tour dans un ordre rangé. Le revers de la médaille est bien évidemment le prix.


La privatisation de la Banca coûte de 2'000 ₱- 4'000 ₱ selon les destinations sélectionnées et la taille du bateau. Un prix qui ne comprend pas le repas du midi (le marché est à deux pas de l'embarcadère et l'équipage vous accompagnera fidèlement dans la préparation du barbecue), ni les entrées des sites. Les coûts de chacun d’eux vont de gratuits (très rares) à 150 ₱ - 300 ₱ par personne.

Sinon, en groupe, il faut compter entre 1'500 ₱ - 2'000 ₱ (par personne) pour un itinéraire à peu près similaire, mais qui inclus le pick-up à l'hôtel, le repas du midi et surtout l'entré des sites.


Îles Calamian. Immersion totale, on continue l'aventure..



Ocam Ocam, future plage star de Busuanga ?


Loin de l'agitation de Coron, Ocam Ocam Beach reste préservée du tourisme de masse. Situé à la pointe ouest de Busuanga, à 45 minutes de l’aéroport, le village de pécheurs et sa rue sablonneuse bordée de cocotiers, ainsi que de rares logements avec ou sans plateforme de réservation (Aibnb), constitue une halte toute trouvée pour qui cherche à se poser quelques jours, à glander sans penser au boulot ou à barboter dans une eau de rêve (à marée haute). Ici, pas de grappe de touristes, pas de concours de jet-ski ou de parachute ascensionnel multicolore. Juste quelques échoppes, de superbes plages désertes et des loueurs de Banca's.

Le climax : l'île de Black Island et ses falaises géantes de calcaires noirs, situés à une demi-heure de Banca d'Ocam Ocam, attention ! Son étendue de sable blanc donne envie de robinsonner là, tranquille, à s’empiffrer de poisson frais jusqu’à ce que mort s’ensuive.


Vue d'un drone des iles karstiques dans les environs de la plage d'Ocam Ocam à Busuanga Palawan

📸 Busuanga regorge de coins à couper le souffle. Mais certains méritent que l’on s’y attarde davantage. C’est le cas d'Ocam Ocam, planté à deux pas des Girafes de Calauit. Un spot qui mêle plage du routard-sympa et petit tour en bateau dans les îlots avoisinants.


Pass Island, North Cay : Est-ce bien raisonnable de passer une nuit sur une île (presque) déserte


Maintenait, vos 2 jours/1nuit road-book, ce sera doigts de pieds en éventail, coraux à perte de vue, bronzage assuré et dodo sous un cocotier. Après tout, quoi de plus délicieux après ces mois de réus, de rendus que de vous la jouer repos absolu sur une île déserte ? Mais avant de vous lancer dans cette folle épopée, songez-y : est-ce bien raisonnable de s'organiser une nuit sur une petite île paradisiaque perdue en mer?

La réponse est OUI : visiter Pass Island ou l'île de North Cay Natures Island est une chose, mais y camper et profiter du coucher de soleil, des étoiles et du lever du soleil en est une autre !


Vue de la plage de Pass, Pass Island face à la municipalité de concepcion sur lile de busuanga © ouiphilippines

📸 Pass Island sous le soleil, Pass Island sous les étoiles, un grand rendez-vous avec un Coron où le temps semble suspendu. Alors conquis ? Sautez le pas !


Le logement à Pass Island

Sur Pass Island, vous pouvez camper ou louer un des bungalows pour environ 1000 ₱ par personne (Nikki Cruz , le charismatique patron de North Cay, revenu tout chamboulé de la pandémie à placé la jauge plus luxe à 5'000 ₱ par personne) par nuit. À l'intérieur de la hutte se trouvent un ventilateur, un matelas, un oreiller, des draps, de la lumière et une prise électrique. Pour être honnête, c'est l'essentiel pour que les vacances fassent de nouveau partie d'une aventure galopante, une nuit de sommeil, recharger votre matos et être prêts pour une autre journée d'exploration. J'ai profité d'une bonne nuit de sommeil ici à Pass Island et je me suis réveillé au lever du soleil, détendu et prêt à partir. Note : Il y a aussi des salles de bain avec douches et toilettes pour votre usage sur l'île.


Pass Island côté ravitaillement

La buvette se situe sur le flanc nord de l'île. Mais, Pass Island a eu la très mauvaise idée de la garnir uniquement, de boites de sardines iconiques 555, de paquet de chips Nova et du combo Coke/eau minérale, voilà ! Face à cette famine, pas question de manger tout ce qui bouge : la bonne nouvelle, des coins barbecues sont à disposition pour tous ! Alors que vous êtes buveur de bière, gourmet invétéré, végétarien-friendly ou amoureux de poiscaille, coquillages et crustacés, faites vos emplettes au marché de Coron avant le départ, sans oublier la glacière en styromousse (100 ₱) et les provisions pour le petit déjeuner du lendemain.


Pass Island, North Cay, comment y aller ?

Depuis Coron City, prenez un Q Van/tricycle/scooter jusqu'à Concepcion, le village ne manque pas de loueurs-pêcheurs de bateaux, pour l'île Pass compter 30 minutes de navigation (1h pour North Cay). Côté prix, vous devriez vous en sortir pour environ 2'000 ₱ (3'000 ₱ pour pousser jusqu'à North Cay ) pour vous déposer à Pass et passer vous reprendre le lendemain. Vous pouvez vous offrir une parenthèse bucolique à Concepcion car il y a une ou deux pensions/hôtels et quelques restaurants sur place.


Un séjour pour découvrir (aussi) l'âme de Calamian, les natifs Tagbanua !


Un homme de la tribu Tagbanua ou Tagbanwa sur la plage Atwayan © ouiphilippines

📸 La vie "on the Beach" à Atwayan. Après le départ des touristes, la plage se mue en joyeux petit village Tabanua, et il a de la gueule : sable blanc, balance de marché, sourires aux lèvres. Sans oublier – surprise surprise – du bétel à mastiquer.


Peu de visiteurs y prêtent attention, mais les plages de l'archipel Calamian sont bien plus qu’un simple endroit pour s’allonger et bronzer. Le bord de mer est un style de vie - où les familles se rencontrent, les enfants folâtrent et les résidents mâchent le bétel depuis la nuit des temps. C'est un lien de la vie des Tagbanua's (la tribu indigène qui peuple ces falaises calcaires) ronronnant tous les matins – et tous les soirs – de la semaine. Une fois que le nombre de touristes (philippins et étrangers) diminue, l’atmosphère se modifie. Certes, il y a toujours un type avec sa perche à selfie. Seulement, les plages peuvent avoir des airs de micro-village ethnique et chacune d'entre elles offre une expérience particulière.


Comment se rendre à Coron-Busuanga à l’extrême nord de l'archipel de Palawan ?


En avion.

Pour se rendre dans la région Calamian, le plus simple est d’atterrir à Francisco B. Reyes (USU - Busuanga) l’aéroport de Coron, la principale ville de la région. Comptez environ 1h de vol pour atteindre Coron depuis Manille et 1h30 depuis Cebu puis 30 min pour relier l'aéroport à Coron city.


En ferry.

Si vous optez pour le bateau, trois options s'offrent à vous : L'utra-populaire fast-ferry depuis El-Nido (4h), le cargo mixte passager-fret qui navigue entre San Jose (Mindoro) et le port de Coron et les gros ferries qui partent en direction de Manille (14h). À l'heure où j'écris ce billet, malheureusement la connexion vers Manille, à bord de l'excellent ferry 2Go est (provisoirement ?) suspendu.


✈ Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic


Peux-tu nous donner quelques bonnes adresses à Coron ?


Ou pour dormir tranquille ?

Avec des promos qui démarrent à 1'800 ₱ l'hôtel MO2 Westown Lagoon s'est imposé comme la meilleure affaire de Coron la ville. Un look de "Resort" avec piscine et cocotiers mais, ne vous attendez pas à une plage, il n'y en a tout simplement pas à Coron town. Sa situation sur la route qui fait le tour de l'île n'est pas assez centrale pour pouvoir s'y promener à pied (allez hop, en tricycle), mais assez verdoyante pour être loin du chaos du centre-ville.


Good vibe, bonne table !

Dans la galaxie naine des restos et bars branchée, du côté de la rue Real dans la Poblacion, on retrouve tous genres confondus : des sorbets iconiques chez Follow Your Taste, des bières au The BrewHouse, des pizzas chez Poco Deli, des petits plats d'ici et d'ailleurs au Pacifico. À cent pas de là, Levine's restaurant avec ses couchers de soleil garantis. À vous de choisir !


Le centre ville de Coron avec le resto-bar Pacifico au coucher du soleil © ouiphilippines

📸 Dans le centre de Coron, le quartier Poblacion-Real st, sur fond de coucher de soleil est plutôt calme ce samedi 19 mars 2022 et encore délaissé par les touristes, voire par certains résidents.


Le meilleur conseil ?

Restez curieux et poncez la barre de recherche des différentes aventures. "Risquez l’inédit", parmi la dizaine d'adresses très diverses qui se cachent tout autour de l'île de Busuanga, je peux déjà vous dire que j'aime bien Al Faro, Sanctuaria Treehouses, Himulak (malheureusement, toujours fermé)...


Maintenant, prêt pour une virée dan le groupe d'îles Calamian... qui dit oui ?


Vous cherchez un article qui vous intéresse ?


La démarche est simple comme bonjour, tapez un lieu dans la barre de recherche en pied de page (☟) et sélectionnez votre article dans le menu déroulant. Voilà c’est terminé, vous êtes désormais arrivé à destination – je vous dis bonne lecture !

Utiles, originales : Ouiphilippines a concocté deux pages pour mieux profiter des Philippines.


Quand partir à Coron - Palawan ? La météo du global au local

✈ Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic


Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !
607 vues

Posts similaires

Voir tout