top of page
  • Photo du rédacteurJo Bino

Visiter Manille (2-3 jours), une ville qui ne ressemble à aucune autre

Dernière mise à jour : 18 mai


Ambiance foraine au coucher du soleil sur la baie de Manille près du SM Mall of Asia

Après quelques jours passés à arpenter la ville, Ouiphilippines peut désormais affiner sa dernière impression. Oui, la ville n’est pas la plus riche du monde (loin de là). Mais l'expat rencontré au coucher du soleil sur les pavés du Baywalk du Mall Of Asia a vu juste : on peut voyager à Manille et tomber sous son charme rock 'n' roll.


Mais je n’oublie pas que les histoires d’amour finissent quelquefois mal. Alors, pour prévenir d’un éventuel burnout, je vous emmène aussi dans le Manila aventure au Mt Pinatubo.


Tout d’abord, Manille, ça ressemble à quoi ?


Après un peu plus de 15 heures de vol et un atterrissage en plein centre-ville, les 7'641 îles nous ouvrent les bras. Dès le tarmac de l’aéroport de Ninoy Aquino, trois syllabes résonnent et annonce la couleur en Tagalog : "Mabuhay". Comprendre : "Bienvenue". Premier constat : un petit tour par Manille, c'est partir à la rencontre de la plus surprenante des mégalopoles tropicales. Les moteurs recyclés côtoient les téléphones portables, qui côtoient les églises baroques, qui côtoient les îlots de tours ultra-modernes. Manille serait-elle la perle sud-américaine de l'Asie ? Tout le reste du voyage corroborera cette première impression.


Comme de l’autre côté de l’océan Pacifique, à Manille, le trafic est anarchique. On peut relier un point A à un point B en 10 minutes comme en 1 heure, me prévient Fernando, mon chauffeur Grab (l'Uber asiatique). Pour visiter la capitale, mieux vaut donc laisser sa Swatch au placard et profiter des (longs) trajets pour observer les Jeepneys, ces taxis collectifs aux looks de Jeeps Willys étirées en longueur, aux couleurs vives et aux noms catholiques : God bless your trip (Que Dieu bénisse votre voyage), In God we trust (Nous croyons en Dieu).


Petit tour de Manille en 1 minute (moins quelques secondes), un mélange unique entre atmosphère sud-américaine et asiatique.


Trafic oblige, pour explorer la ville et tenter de la comprendre, il faut se lever de bonne heure (ou se coucher tard). Qu’à cela ne tienne. Un pancake au lard, œuf, fromage, trempé dans un café et nous voilà en aval d’une des routes qui mènent à Makati, la ville chic du Grand Manille. D’ici, on observe les agents de police tenter de réguler la circulation anarchique. Tout un programme. Si Manille donne l’impression d’une mégapole asphyxiée, grouillante, aux antipodes de nos villes occidentales propres et ordonnées, la vie peut y apparaître aussi réglée qu’un ballet russe. Et les havres de paix y sont légion.



Quelle est l’atmosphère à la sortie de l'aéroport ?


Une fois franchie la porte vitrée de l'un des 4 terminaux (T1,T2,T3 ou T4, distant de 2 à 5km) de l'aéroport, il ne fait pas bon être voyageur débutant à Manille, c’est vrai. Très mal desservi par le transport en commun (faire défiler la page vers le bas pour voir la carte du métro) et on le sait un peu : monotone, arnaqueur… la cote du taxi driver de la capitale n’est pas au beau fixe. Heureusement pour vous, voici Grab Taxi, l'Uber philippin qui débarque à la rescousse.


Bon, le Jeepney, le transport collectif légendaire c'est badass, mais pas adapté à tout le monde ni à tous les trajets. Parmi les outils destinés à se déplacer dans la capitale, Grab Car n'est pas seulement une alternative aux taxis : c'est la Rolls.


Comment se déplacer en Grab Taxi ?


Sur la page d'accueil, vous sélectionnez votre point d'arrivée dans l'onglet "Where to ?" Le point de départ est calculé à partir de votre position actuelle, mais vous pouvez bien sûr saisir une autre adresse. Une fois la destination enregistrée, une carte s'ouvre sur laquelle est dessiné l'itinéraire proposé. Vous pouvez choisir le véhicule 4 places, 6 places, etc. et consulter le tarif de votre trajet. Simple, efficace et surtout très sécuritaire.


Afin de parer à une panne sèche de smartphone, il existe des kiosques Grab physiques dans chacun des terminaux de l'aéroport de Manille. Pour le terminal 3, le comptoir se situe à la sortie au niveau de la "Bay 4".


Plus d'informations sur les transports publics depuis le NAIA Terminal 3


Comme je suis solidaire avec tous les Bacpackers de la capitale, j'ai décidé de dresser un petit topo de comment se rendre à NAIA T3 ou d'en revenir ?


Si vous souhaitez de plus amples informations sur les horaires des bus Genesis et UBE Express du terminal 3 de l'aéroport NAIA et sur les tarifs des jeepneys à destination d'Araneta Cubao, Ayala South Park Alabang, Baclaran, Clark Airport, Dau, MRT 3, PITX, Robinsons Place Manila, Robinsons Sta Rosa, SM Clark. Découvrir également comment vous rendre en Jeepney (pour ce qui ne parle pas Tagalog, cliquez sur English) de Baclaran, MRT 3 et PITX à l'aéroport NAIA 3 en cliquant sur les deux liens en rouge ci-dessus.


Retrouvez plus d'info sur l'aéroport Ninoy Aquino ici


Besoin d'un hôtel porche de l'aéroport de Manille ? les 2 options smart


Un avion aux aurores, demain ? Au lieu de stresser dans les transports le jour J, la veille, dormez pépouze dans ces nouveaux 3 étoiles. Belmont Hotel et Savoy Hotel dépoussièrent la catégorie, souvent bien tristoune, de l’hôtel d’aéroport ! Jugez plutôt : installés dans l’enceinte du Resorts World Manila, le Belmont (site et réservation, ici) et le Savoy Hôtel (à partir de 3'000 ₱) se situent à 5 minutes de marche du terminal 3 de l’aéroport international Ninoy Aquino (NAIA) via le Runway Manila.


Les 8 meilleures choses à faire en voyage à Manille


Mes meilleurs plans pour bourlinguer à travers la capitale.


1. Des Pinoys inventent le Bambike : on a hâte d'essayer à Intramuros !


Vue d'un Bambike, vélo en bambou fait main aux Philippines en pièces détachées

Marre du Vélib' et de sa grosse armature malcommode ? Essayez le Bambike ! Des Pinoy ont inventé un nouveau type de vélo baptisé du nom de la matière utilisée pour fabriquer le cadre du vélo. Qu'est-ce que c'est ? Une bicyclette fabriquée à la main en bambou, idéal pour sillonner les vieilles ruelles pavées d'Intramuros et pédaler sur les traces de l'histoire des Philippines.


Une balade imaginée par les compères de Bambike Ecotours mènera les participants dans la vieille ville de Manille d'Intramuros et au Fort Santiago, pour un circuit à vélo à parcourir en deux/trois heures. Ce tour insolite vise non seulement les amoureux de la bicyclette écologique, mais aussi les amateurs d'églises en pierre de corail et de musées. Dernière chose, il n’y a pas de niveau requis ni de camion balai présent à l’arrière. Réservez la visite à vélo en ligne.


Intramuros, sites, horaires et prix


Si Manille n'est pas toujours en tête de gondole en ce qui concerne la mise en avant d'anciennes demeures, côté conservation, patrimoine, organisation muséale, le quartier d'Intramuros a su mieux que n'importe quels autres coins du pays conserver une trace de leur Histoire.


Infographie prix d'admission  : Fort Santiago, Casa Manila, Baluarte De San Diego Et Museo de Intramurose

Du Fort Santiago à la Casa Manila en passant par le Baluarte De San Diego & le Museo De Intramuros, voici le prix d'entrée et les horaires des musées et établissements culturels d'Intramuros, à moins de 100 ₱ il serait dommage de ne pas s'aventurer.


2. Le Manila Baywalk, ou le Mall of Asia en fête


Une serveuse sur la terrasse d'un bar du Mall of Asia Baywalk au coucher du soleil

Baywalk, privilégiez les terrasses


Vous aussi, vous rêvez d’un coin de Manille marqué du sceau « immanquable »? Alors bienvenue au Mall Of Asia Baywalk! Ils sont jeunes, ils sont fous, ces Maniléens à l’activité débordante qui peuplent le Baywalk, et ils nous préparent tous les soirs une guinguette pas désuète qu’il fait bon mater au coucher du soleil. Un attroupement spontané mi-fête foraine mi-détente en famille ou promenade romantique sur le front de mer devant les murs du MOA, un gigantesque Mall de 500 000 mètres carrés.


Outre un aperçu de la kiffance culinaire locale à déguster en terrasses, de quelques bars pour des apéros à rallonge, on va pouvoir profiter des spectacles de rue, du beau forain et surtout des couleurs partout. Allez, avouez que ça donne envie. D’autant que l’accès est gratuit.


Informations pratiques


Marre de porter vos bagages à Manille ? MOA dispose d'une consigne à bagages.

On trouve également au nouveau MOA Tourist Lounge (Ippudo Side) en plus de la consigne à bagage, la présence de toilettes, de prise électrique et de connexion wifi.


3. Anciens et nouveaux lieux à découvrir à Malate


Des piétons passent devant l'enseigne illuminée du café Adriatico à Malate

Je ne pouvais débuter ce mini paragraphe Malate sans filer m’inspirer avec une grande tasse de tsokolate dans les intérieurs chaleureux du Café Adriatico. Adresse incontournable et véritable institution : le Café Adriatico et son panorama sur le Remedios Circle allument encore des étoiles dans les yeux des nostalgiques.


Pousser la porte du Café Adriatico c’est remonter le temps vers l’époque vibrante de la « Tourist Belt », où la vie manilienne venait s’échouer tous les soirs entre Ermita et le Remedios Circle. Son ouverture en 1980 par feu Larry J. Cruz a contribué à créer une culture du bistro dans tout le pays et à transformer Remedios Circle en un quartier de restaurants raffinés. C’est l’une des terrasses les plus vivantes (mais minuscules) de Manille qui mérite que l’on s’y arrête au moins une fois dans sa vie. Après tout, un voyage dans le temps à 500 ₱, ça vaut bien le coup.


Apa Ongpin, éditeur et gardien de l'histoire orale de Malate, nous donne un aperçu de l'historique du quartier.


À l’origine, Malate était un petit village de pêcheurs dont les seuls éléments remarquables à l’époque espagnole étaient l’église de Malate et l’avant-poste du fort San Antonio de Abad. À l’époque américaine, le gouvernement a transformé Malate en banlieue en traçant des rues quadrillées orientées exactement nord-sud et est-ouest, avec une grande rotonde (l’actuel Remedios Circle) au centre. L’avènement de l’automobile et du bus a fait de Malate une proposition résidentielle viable.

Une autre institution, ce Bistro Remedios. Bourgeois, rétro, accueillant, de plus en plus moderne, il propose une cuisine 100% Pinoy réussie à des prix plutôt raisonnables. Déjeuner entre un guitariste, un contrebassiste et une ancienne chanteuse de The Voice ne vous effraie pas ? Vous avez bien raison. Il faut tenter leur Knockout Knuckles, un Crispy Pata façon Remedios à 437.50 ₱ (promo du mois).


Du nouveau à Malate ! Voici une nouvelle adresse design colorée et éclectique ouverte en juin 2023. Lyf (live your freedom) signifie que les familles seront aussi enchantées que les digitaux nomades dans cette résidence de Malate si élégante. En plus des trucs pratiques importants pour les voyageurs de tous styles – comme des chambres communicantes, des studios avec micro-cuisine et des dortoirs – il y a aussi de charmants extras : “Laver et Suspendre”, qui est un espace de blanchisserie avec de nombreux poufs et structures gonflables pour se détendre et un “Rooftop” pour se poser à la fraîche et décontracter les yeux.



4. Comment flâner à BGC (Bonifacio Global City) ?


BGC, qu'est-ce que c'est ?

Une oasis urbaine sans doute un peu artificielle, où les expatriés et les habitants branchés font du shopping, mangent, boivent et se rencontrent. On y trouve également un cinéma 4DX immersif. Les boîtes de nuit du quartier font honneur à la réputation festive des Philippins. Le XYLO at The Palace est le haut niveau : DJ, confettis, fumée, jeux de lumière, champagne shower, danseuses, vous en prendrez plein la vue !


Pourquoi y aller ?


Presque lassé de l’agitation de Manille ? Allez chercher le nouveau cool à Bonifacio Global City. Des sculptures sont disséminées dans les jardins soigneusement entretenus, et des œuvres d’art de rue à grande échelle réalisées par des artistes locaux et internationaux sont disséminées dans le quartier. Les salles de cinéma de Bonifacio 4DX diffusent des films hollywoodiens qui ont été transformés pour inclure des effets d’eau, de lumière et de fumée, tout en vous faisant rebondir dans des fauteuils mobiles.


Où se restaurer ?


À l’heure du déjeuner, le Wholesome Table est l’un des cafés les plus branchés du quartier, avec un délicieux menu sain et un café bien corsé. J’ai craqué notamment pour le pain perdu à la cannelle (300 ₱) et pour le Croque Madame (400 ₱), rempli de gruyère, de mozzarella, d’emmental et de jambon fumé !


Pour les espaces verdoyants sur l'île de Luzon, c'est par ici Vivez Banaue et les rizières des Philippines comme un vrai local


5. Poblacion Makati est l'un des " 50 quartiers les plus cool du monde"


Vue depuis le rooftop du Lub d à Makati sur le quartier poblacion, la rivière pasig et Makati

Avec une dépendance généralisée aux stories Insta qui claquent, coloniser les toits pour y siroter des verres avec vue reste encore et toujours une tendance au sommet. S’élever – littéralement – au-dessus de la circulation, profiter de la terrasse exclusive du Lub d, s’offrir un panorama sur les toits en zinc de Poblacion, le quartier de Rockwell tout illuminé, les tours de verres de Makati et la rivière Pasig : autant d’arguments qui n’ont pas fini d’attirer les routards à Poblacion Makati. Ne reste qu’à vous souhaiter une bonne montée !


Loin des embouteillages et de l’agitation du quartier central des affaires de Makati se trouve un quartier décontracté qui, de quartier chaud, est devenu le lieu de prédilection des étudiants et des jeunes professionnels. Les moins anciens l’appellent Poblacion, tandis que la jeune génération lui donne un nom très “Gen Z” : Pobs ou Pobla. L’ancien centre-ville de Makati City abrite un certain nombre d’endroits où manger, où faire du shopping et se faire dorloter, ainsi qu’une grande variété de choses à faire. Il n’est donc pas surprenant qu’il figure en 46 positions des “quartiers les plus cool du monde en 2021”, selon le Time Out index.


Avant de repartir pour un tour du quartier, arrêtez-vous sur P Burgos St à la Filling Station ou tous les fantasmes hollywoodiens d’american diner sont réunis. Pendant que votre estomac digère, votre cerveau est en plein dilemme : balade au triangle d’Ayala, le poumon vert de Makati, ou au musée d’Ayala et son Greenbelt Park ? Ne choisissez pas, visitez les deux !


6. Makati Junior : pour les enfants et les vieux comme moi qui sont convaincus d'être encore jeunes


Si vos enfants sont fous de playgroud, mais que vous êtes moyen chaud pour une mission au Sky Ranch de Tagaytay, j'ai une solution de repli en or massif. The Fun Roof ! Planqué à deux pas de P Burgos, ce nouveau Rooftop propose d'entrer dans un café aux allures playground avec ce qu’il faut de snack et de cocktails pour vous préparer, car ne vous y trompez pas, les enfants et adolescents, se régaleront aussi avec les multiples espaces de jeu, mini-golf sous les néons et des lance-balles adaptés à tous les goûts.

7. Des idées de balades insolites ... De quoi visiter Manille comme un local


Contrairement à certaines idées reçues, la capitale recèle nombre de petits passages où l'atmosphère générale s'épanouit dans les grandes largeurs. Bref, j'ai disséqué l'offre culturelle de Manille et dégoté des tracés insolites pour vous donner envie de découvrir Manila. Je vous fait le top de mes expériences préférées, à réserver dès maintenant


Une balade en ferry sur la rivière Pasig, ça vaut le coup ou pas ?


Pour le savoir, autant sauter le pas. Et quitte à sauter le pas, autant faire la totale, de Bonifacio Global City (BGC), le quartier le plus cool du moment jusqu'au berceau historique d'Intramuros en suivant l'idée d'itinéraire ci-dessous.



Le métro à l'assaut d'Intramuros


Si les musées ont du mal à descendre dans le Light Rai Transit (métro - LRT), ça ligne No1 elle sait aussi prendre l’Escalator vers les plus grands lieux historique de la capitale. La preuve avec ce petit guide des stations de métro de l'LRT-1 Heritage Transit Tour.



Bons plans sur le web, c’est par ici !


Bonne nouvelle : pas besoin d'être Lhakpa Sherpa pour découvrir tous les recoins de Manille, une réservation sur l’appli suffit ! C’est facile, bien fichu, pour tous les publics, GetYourGuide prévoit tout, même le trajet retour à l'hôtel ! ⇲



Où séjourner ? Ma petite sélection de logements


Qu’est-ce qui fait un bon hôtel dans une mégapole ? L’emplacement est évidemment important, mais d'autres facteurs doivent être pris en compte, la série d'agréments à disposition, la propreté et le degré de confort dans les chambres, ainsi que les installations à proximité pour profiter de la ville.


Hop Inn Aseana City


Option plus abordable que les chaines d'hôtels luxueux des alentours, Hop Inn est une chaine d'hôtels budget présente à Manille et Cebu. J'ai testé le Hop Inn d'Aseana City à Parañaque, très pratique pour aller et venir de l'aéroport ainsi que pour le Mall Of Asia et les fêtes du Remedios Circle. Le service est minimal, mais d'une manière accueillante, une carte-clé vous sera délivrée, vous donnant ainsi l'accès aux étages supérieurs par ascenseur. Wi-Fi gratuit dans tout l'hôtel, 7-Eleven, Starbucks animés à proximité complètent l'équation gagnante pour les voyageurs entre deux avions. Combien ? Chambre à partir de 1'900 ₱.


Lub d Makati


Puisqu’entre le voyage et le budget sorties vous n’avez plus beaucoup de billets de côté, je vous conseille le Lub d. Un hôtel backpacker hors norme ! Cet immense hostel a su conserver le charme des homestays tout en offrant toutes les commodités des grands hôtels : dortoirs, chambres individuelles, chambres familiales avec mezzanine, restaurant rooftop, Netflix room, zone de travail online, laverie, salle de jeux (billards, baby-foot, etc.)… Vous pourrez rayonner à pied dans tout le quartier depuis le Lub d très facilement. Que vous vouliez aller dans le quartier des ambassades ou vous approcher de la verdure du Greenbelt 3. Cet hôtel déco donne également sur Poblacion et P Burgos pour des soirées déjantées.


Mes coups de cœur : leurs chambres familiales, avec une mezzanine qui satisfera toute votre portée et leur rooftop, rien de tel comme vue magnifique un matin d'hangover pour vous réveiller en dévorant leurs merveilleux pancakes ! Combien ? Tarifs variants suivant la formule (dortoir, chambre, ou studio).


City Garden GRAND Hotel Makati


Plouf, plouf… Envie d’une nuit d’hôtel supplément pistoche ? D'un rooftop dont une impressionnante piscine extérieure avec vue ? Touché, City Garden GRAND Hôtel Makati ! Pour ne rien gâcher, son immense Firefly Roofdeck, une adresse trois en un : bar, restaurant et piscine, qui chatouille les tours de Makati au 32e étage se la joue aussi hôtel à prix sympa dans les niveaux inférieurs, n’oubliez pas votre maillot de bain. Combien ? À partir de 4'000 ₱ la nuit (site et réservation, ici).


Des plans d'hôtels pas (trop) chers à Manille


Trouvez des hôtels pas chers à Manille, y compris de nouveaux hôtels avec piscine et des auberges de jeunesse branchées, grâce à cette plateforme de l'hébergement dans la ville.



8. Il est déjà l'heure de la parenthèse volcanique au Pinatubo


la violente éruption du Pinatubo le 15 juin 1991 effaça toute trace de vie dans une rayon de 30 kilomètres

"Nous connaissions le mont Pinatubo comme une montagne, pas comme un volcan!" Ces paroles du photojournaliste primé Albert Garcia qui a couvert la gigantesque éruption survenue à Tarlac le 15 juin 1991


Maintenant si, vous rêvez de plaquer Metro Manila pour une nuit, sa pollution, le bruit et la fureur des klaxons ? Pour déboucher, quelques heures plus tard, au détour d’un virage, sur un paysage bucolique ?


L'ascension du Mt Pinatubo joyau du nord Manille


Si vous pensiez qu’il était impossible d’escalader un volcan à moins de deux heures de Manille, vous vous trompiez. Seulement voilà, entre les billets de bus, les activités sur place et l’hébergement, l'indispensable 4x4 pour s'approcher (à 5km) de la caldeira et la rando qu’il implique peuvent s’avérer aussi compliqués qu’un sudoku niveau 12. Bien heureusement, Alvin et Angie Bognot peuvent vous sortir de la galère.


Plus connu pour être le site de l'éruption du siècle - la violente explosion du 15 juin 1991 effaça toute trace de vie dans un rayon de 30 kilomètres - , le Mt Pinatubo détonne par son lac de cratère acide et ses paysages lunaires sublimes. En même temps, difficile de ne pas succomber aux charmes de la balade en véhicule tout-terrain sublimée par des sommets montagneux en toile de fond. Ajoutez à cela que cette escapade vivifiante s’offre à vous orchestrer par les maitres du lieu : Alvin and Angie Bognot mt Pinatubo Guesthouse and Tours

Une idée du coût de revient moyen par personne


  • pour une personne seule 6'600 ₱

  • pour deux personnes 3'700 ₱

  • pour trois personnes 2'900 ₱

  • pour quartes personnes 2'700 ₱ (capacité maximale du 4x4)


• À noter que le prix comprend : les trajets en véhicule tout-terrain, le guide, tous les taxes & droits d'entrée et le trek-lunch, imaginé par Angie.

• Et une petite info junior & jeune sénior : pour accéder au volcan et l'âge minimum est de 8 ans et pour les plus de 60 ans l'accès est autorisé sur présentation obligatoire d'un certificat médical

• Le prix du Guest house chez Alvin et Angie à Santa Juliana est de 2'100 ₱ pour une chambre pouvant accueillir jusqu'à trois personnes.

• Pour y aller en transport public, le plus simple est d'attraper un bus Victory Liner dans leurs stations de Cubao ou Pasay. Il n'y a pas de bus direct pour Santa Juliana, il vous faudra descendre à Capas Junction (260 ₱) avant de sauter dans un tricycle (400 ₱) pour un trip d'une vingtaine de kilomètres jusqu'à Santa Juliana, mais ce petit effort supplémentaire vaut vraiment le coup.

• Du côté des taxis et des chauffeurs privés, vous deviez trouver votre bonheur pour 8'000 ₱ A/R. Recommandé. Un taxiboy populaire sur FB "Bernie Sagion Encanto".


Une annonce de l'office du tourisme de Capas sème la confusion dans l'esprit des "alpiniste"


Reste à savoir si cette Visit/Security Clearance est un protocole temporaire ou définitif, ce qui pourrait affecter grandement l'accès au Pinatubo pour tous les voyageurs étrangers.


Quelles sont les nouvelles exigences ? Les ressortissants étrangers qui entrent sur le mont Pinatubo par la piste Capas doivent désormais soumettre leurs documents (photos de passeport) par le biais d'un visa 15 jours avant leur visite. Cette nouvelle réglementation a été adoptée par les autorités supérieures à des fins de sécurité.


Infos pratiques :


Aéroport international Ninoy-Aquino : nouvelle consigne bagages


En collaboration avec Luggage and More Storage Services, NAIA propose un service de consigne à bagages au terminal 3. Ce service ouvert 24/7 se trouve au NAIA Terminal 3, près de la sortie de l’Arrivals Southwing, et à côté de la passerelle qui traverse l’autoroute vers Newport City. Cette consigne permet aux passagers de déposer leurs bagages pour une courte, moyenne ou longue durée.


Le prix par bagage est de 200 ₱ pour 4 heures ou 350 ₱ pour 24h, puis de 1800 ₱ pour une semaine et de 6500 ₱ pour un mois. +63 917 657 0153 aussi via WhatsApp


Le Manila Light Rail Transit System, ou LRT


Cette jolie carte recense toutes les station du métro MRT et LRT à Manille. Côté prix, j'ai repère par exemple, un trajet de bout en bout sur le LRT-2 (de Recto à Antipolo) à 35 ₱.


Cette carte recense toutes les stations de métro MRT et LRT à Manille

Comment quitter Manille ?


Bonne nouvelle : je vous ai mitonné une sélection pépite réunissant les horaires, fréquences et tarifs des transports les plus populaires, accessibles à quelques coups de clics sur cette page Avion, bus, ferry : horaires et tarifs


Pour l’achat des billets de bus et de ferry, plusieurs possibilités : directement au port/terminal de bus, ou sur le Net. Si vous optez pour la réservation en ligne, je vous conseille le widget powered par 12Go.Asia ci-dessous qui permet de réserver sur un seul site par exemple les ferrys de la compagnie 2GO (Boracay, Coron, Cebu, etc.), les bus de nuits pour Banaue, des taxis/Vans longues distances et bien plus encore. Facile à utiliser, il suffit de sélectionner les destinations puis de choisir le type de transport et le trajet que vous souhaitez.



En véhicule de location


Plutôt que de prendre le bus, vous avez décidé de louer une voiture pour profiter au mieux de vos prochaines vacances à Luzon ? C’est en effet une solution possible et pratique, comme il est envisageable d’apprendre à conduire à la façon du pays en faisant preuve de patience et de prudence.


Ce comparateur de locations de voiture permet de comparer les offres des plus grands loueurs à Manille et choisir la couverture et le véhicule adapté à votre road-trip pour une location en toute tranquillité.



✎ Ce carnet de voyage à Manille et au Pinatubo vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi ! 😉

11 085 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page