top of page
  • Photo du rédacteurJo Bino

Mon guide de Bantayan, entre plages et long-métrage

Dernière mise à jour : 9 juin


Un pêcheur empile ces filets sur la plage de Kota Beach à Bantayan

S’il y a bien une activité qui fleure bon les Philippines, c’est la détente côté mer. Et, rayon étendu de couleur blanche, Bantayan est plus que richement garnie. Réparties un peu partout au sud de l’île, elles ont chacune leurs spécificités qui régaleront tous les goûts et les couleurs. Alors que Sandira (Paradise) Beach et Baigad Lagoon Beach auront des airs de paradis pour les robinsons en herbe, les bronzeurs en terrasse se retrouveront à Sugar Beach et à Kota Beach. Autres bons plans turquoise dans la région : Virgin Island, des palmiers, une paillote, et du sable fin au beau milieu de la mer : le rêve !


Ce que vous allez y trouver ?





Santa Fe, un centre touristique pépère


Santa Fe est l’une des municipalités qui comptent le plus de plages par habitant du pays, mais ce n’est pas son seul charme. Symbole de l’essor de Bantayan, la MicroCity est aussi appréciée pour son style de vie tout en détente, entre sa rue A. Batobalonos St., véritable centre touristique pépère, ses guinguettes réservant leurs charmes à ceux qui les connaissent, et ses bistros introspectifs. Située à quelques kilomètres du port de Bantayan, Santa Fe abrite nombre de placettes parmi les plus cool de l’île afin d’y crécher, d’y manger, d’y boire, d’y traîner, ou tout simplement de s’y allonger… Kota Beach est un endroit de choix pour bronzer un peu, beaucoup, ou passionnément.


Manger

Twisted Ice Cream & Café sont une institution pour les fadas de glace. Ce coffee shop propose toute une gamme de glaces artisanales, comme ce twisted ice cream, un roulé glacé à la banane à se damner.


Le Food Court le plus attendu

Sur les bords de la Kota Beach, un lieu tendance “place de village”, The Hungry Beach Co. a une bonne dégaine de coin pour jouer les prolongations du coucher du soleil. Au bord de l’eau, vous profiterez de cartes imaginées par une dizaine de cantines, comprenant des burgers, des grillades terre ou mer, mais aussi des coquillages.


Boire

Un bar-restaurant bucolique, niché dans le jardin du Coucou Restaurant & Hôtel. On prend l’apéro sous les gazebos en profitant des derniers rayons de soleil dans une ambiance Chateau Haut Marbuzet. Il faut dire que le patron, Denis, est l’ambassadeur local de la langue de Molière, ambiance sympa garantie !


Dormir

Installé les pieds dans l'eau sur l'Alice Beach, Anika vous encourage à embrasser le mode de vie insulaire, en commençant par ses jolis bungalows de style container de bateau arrangés. Équipées d'une spacieuse véranda et de futons coussinés.


Pour une alternative un poil plus économique, Smak's Hotel, à seulement quatre minutes de marche de Kota Beach et à quelques pas de là, la majestueuse Kota Beach.


Toujours à la recherche du meilleur hôtel ?



Un road trip pour vivre la vida locale à Bantayan


Que du lourd ! On file d’abord à la plage de Balidbid Lagoon, où l’on teste un stand up paddle. On poursuit avec une visite privée de Lalio’s Cave et, en chemin, on profite de jeter un coup d’œil à la Colina Isla de Bantayan avant de conclure la journée par les classiques de la pointe sud de l’île.


Bronzez pépouze sur la plage de Balidbid Lagoon, voguez en stand up paddle ou somnolez en terrasse


Des adolescents jouent dans les eaux calme du Balidbid Lagoon sur l'île de Bantayan

Balidbid Lagoon, avec ses eaux calmes, son bassin central enserré de quatre doubles rangées de cocotiers, le lieu a de sacrés atouts.


Également baptisée Baigad Lagoon Beach, cette étendue aux eaux turquoise est peut-être l’une des moins célèbres et des mieux préservées de l’île, du moins en dehors des week-ends. Pour la dénicher, sans passer par la case transfert en bateau, il faut s’écarter de la route Baigad Road et se garer sur le parking indiqué sur ma carte, puis continuer par un petit chemin étroit. Dès votre arrivée, vous serez irrémédiablement séduit par cette grande lagune de sable, bordée de cocotiers. Protégée des courants, elle offre également un cadre idyllique pour se laisser tenter par du stand up paddle. Et si, au moment de partir, l’estomac commence à se faire entendre, ne manquez pas de faire un tour par le Liquido by the C, la guinguette gastro à la plage la plus cool de Bantayan.

Combien ? entrée 200


Un petit sentier non loin vous mènera à Lalio's Cave


Si vous vous sentez l’âme d’un archéologue en bikini, un passage du côté de la Grotte Lalio’s Cave de Tamiao paraît indispensable. À l’intérieur, un bassin extracristallin ressuscité dans une grotte très peu aménagée, loin des regards du quidam et du raffut propre à Ogtong Cave Resort, s’offre à nous. Bref, vous l’avez compris, Lalio’s n’est pas la grotte la plus incontournable de l’île, mais elle est la plus DIY et la plus intimiste.

Combien ? entrée 100 ₱ (local 50 ₱)


Une vue sur tout Bantayan donnant envie de maîtriser le mode panoramique de son téléphone


Une femme transporte un sac de riz au refuge Colina Isla de Bantayan

Au détour de l'Atop-atop Rd, ce refuge bien nommé Colina Isla de Bantayan est perché dans les collines vallonnées du Barangay de Tambak.


Perchée sur la colline de Tambak depuis 2020, Colina Isla de Bantayan est le point de vue préféré d’un couple de locaux en rencard avec les traditions du terroir : Ann & Oscar. À l’origine de cet exploit, un binôme complémentaire à la Bonnie & Clyde. Pas étonnant que la vue depuis la tourelle, désireuse d’avoir une vibe ancestrale, soit à couper le souffle. D’ici, vous pouvez admirer pratiquement tous les spots, de Virgin Island à Madridejos en passant par le Balidbid Lagoon. Et puisque le réconfort accompagne toujours l’effort, une mini-cantine est installée sur place.

Combien ? entrée 50 ₱


On dîne local Chez Diego's


Enfin, si d’habitude on fait la sieste’ l'après-midi, aujourd'hui on prend un bon déj chez Diego's Kitchen à Bantayan City avant de redémarrer – car la suite va être chargée !


On continue sur notre lancée avec tous les classiques


Sur le littoral sud, le long de Obo-ob, ce sont les célèbres mangroves d'Omagieca que vous pourrez contempler. Elles servirent d’écrins verdoyant à bon nombre de scènes du film culte philippin Camp Sawi.


Andi Eigenmann, star philippine du film Camp Sawi tourné sur l'île de Bantayan

Andi Eigenmann, star philippine de Camp Sawi à regarder en priorité sur la plateforme de streaming Netflix. Je parie que vous ne l'avez pas vu !


Quelques kilomètres plus loin, à un carrefour, Sandira Beach (Paradise) est le spot cinématographique par excellence de la côte sud. Niché au sommet d’une baie, le petit village de Pooc possède certains des plus beaux croissants sablonneux du nord de Cebu. Et s’ils sont devenus plus prisés ces dernières années – sans pour autant attirer un tourisme de masse –, leurs cadres sauvages restent préservés. Cerise sur le gâteau, le petit Housereef de Sandira est l’un des rares spots de Bantayan où vous croiserez très certainement des Némo, entre autres divines créatures.


Reprenez la piste et poursuivez sur quelques kilomètres en direction de Santa Fe; au bout, vous tomberez sur Ogtong Cave Resort. Quelques centaines de mètres sur la droite se trouvent The Ruins. À peine aurez-vous franchi la structure remplie de pop graffiti que vous voilà sur le spot de cliff jumping pour un plongeon dans la mer qui se mérite. On en ressort le pied marin et l’écume au bord des yeux. Cependant, méfiez-vous et vérifiez l’amplitude des marées avant de vous lancer tête baissée de la falaise.


On s’imprègne une dernière fois de l’ambiance rue de Santa Fe


Vos cheveux sont à peu près secs et vous pouvez à présent affronter le tronçon du retour sans risquer d’attraper la mort. Alors, direction le passage de la Bantayan - Santa Fe Rd. pour une balade au cœur du street Santa Fe Poblacion.



Bantayan en une minute (et quelques secondes)


Virgin Island ? Belle-Île-en-Mer !


Un séjour à Bantayan ne serait pas complet sans un détour par la merveilleuse Virgin Island (Sillion Island). Je préviens : atteindre ce coin paradisiaque se mérite. Au prix d’un Island Hopping pas toujours abordable, les affichettes qui fleurissent à Santa Fe annoncent 6’000 ₱ pour une formule tout inclus. Si vous êtes adepte du DIY (“Do It Yourself”), vous pourriez trouver de bonnes affaires avec les bateaux partant du hameau de Sillon — 1’100 ₱ pour la Banca jusqu’à 5 personnes ou 1’600 ₱ pour un bateau d’une capacité de 6 à 10 personnes —. Soyez aussi prêt à débourser 350 ₱ par personne pour le droit d’entrée. Voilà, maintenant installés sur le canal d’Hilantagaan, entre l’eau turquoise de Virgin Island, la poussée d’adrénaline du Cliff Jumping au nord de l’îlot, ou en faisant du snorkeling près du récif d’Hilantagaan, tout est réuni pour passer un moment trapin bien.


Vue de drone des bateaux amarrés sur la plage de Virgin Island à Bantayan

Les week-ends, ça s'organise un chouïa plus touristique du côté de Virgin Island.


Pour ceux qui souhaitent vivre une expérience totale sur Virgin Island (✆ +63 927 736 9318), il est également possible de séjourner sur place. Voici les options disponibles :


• Rose : La cabane peut accueillir 2 hôtes pour 3,500 ₱.

• Kalachuchi & Kumintang : Ces logements sont adaptés pour 4 personnes et coûtent 4,500 ₱.

• Sunflower : Cette option peut accommoder une équipe de foot et coûte 7,000 ₱.


Ce n’est pas tout ! Pour définitivement sceller votre séjour, sont inclus dans la formule overnight :


• Le transfert en Banca depuis Sillon.

• Le petit-déjeuner.

• Le Wifi Starlink.




Egalement au programme à 45 minutes de Sanata Fe, Kota Park


Situé à l’emplacement d’un ancien fort construit pour protéger la côte des attaques des corsaires, Kota Park a été conçu sur des vestiges datant des années 1790, en ayant à l’esprit la préservation de ces témoignages du passé. Kota Park, ce sacré morceau d’histoire, est niché à Madridejos au nord de l’île de Bantayan. Et en observant attentivement, on découvre une plage propice à la baignade (à marée haute), des ruines de château et quelques jardins. Il y a là de quoi satisfaire les curieux !


Transports et déplacements Bantayan


La civilisation de la moto remplace petit à petit celle du tricycle sur l'île de Bantayan, c'est le meilleur moyen pour aller partout, mais aussi le plus dangereux. Vérifiez les freins, les pneus et l’éclairage avant de partir. On trouve des scooters à louer partout, pour une somme assez modique : entre 350 - 700 ₱/jour selon la saison et la cylindrée ; prix dégressifs à la semaine.


Ceci dit à Bantayan, on a le choix entre les jeepneys et les tricycles motorisés. On trouve également de nombreux vélos-rickshaws à Santa Fe.


Bantayan, comment s'y rendre ?


Pour s'y rendre depuis Cebu City, il faut ...


Longue de 110 kilomètres, parsemés d'échoppes de cuisine de rue, de points de trafic anarchique et de virages à la corde, la route qui traverse l’île de Cebu jusqu'au port d'Hagnaya n’a rien à envier à notre nationale 7 du mois d'août. Mais pour la majorité des touristes qui voyagent quelques jours sur l'île de la tour de guet (Bantayan signifie guetter), cette percée de 3h couplée à l'heure trente de ferry est avant tout le seul moyen de visiter Bantayan.



Bon à savoir : Ceres (Vallacar) qui opère sur un vaste réseau sur l'île de Cebu assure aussi la liaison ferroutage avec le ferry à partir du Cebu North terminal via les ports d'Hagnaya et Kawit jusqu'à Santa Fe et même Bantayan City. Les horaires ci-dessous.



Pour vous faciliter la vie et vous sentir VIP, des options avec service chauffeur sont mises en place pour vous déposer au port d'Hagnaya depuis l'aéroport de Mactan ou Cebu City en véhicule privé. Compter un minimum de 3'000 ₱.


De Malapascua vers Bantayan, du classique à l'Island Hopping moins classique


Il n'y a pas de ferry direct pour/depuis Malapascua, il vous faudra descendre à Hagnaya et prendre le bus Ceres puis monter dans une Banca depuis la jetée à Maya, mais ce petit trajet vaut vraiment le coup.


Parlant ferry justement, il existe une nouvelle liaison Aznar Shipping (✆ +63 917 712 4991) pratique entre Santa Fe (Bantayan) et le port de Kawit (Medellin) situé proche du débarcadère de Maya.


➞ Kawit - Santa Fe : 6h30, 10h30, 14h30

➞ Santa Fe - Kawit : 8h30, 12h30, 16h30


Il est tout à fait possible de délaisser l’itinéraire habituel — ferry, bus, puis Banca depuis le port de Maya — pour aller taquiner du requin-renard à Malapascua. Comment s’y prendre ? Optez pour une traversée en Banca privée, une sorte de “island hopping” personnalisée. Pour organiser cette escapade, il suffit de négocier avec les boatmen, ces capitaines de bateaux que l’on trouve au petit hameau de Sillon ou sur la charmante Alicia Beach. Certes, cette option n’est pas la plus économique, avec un tarif variant entre 3 500 ₱ et 6 000 ₱ selon la taille du bateau — montant à partager entre les voyageurs —  Mais comment ne pas trouver ça ultra-sympa si le budget le permet ?


Pour aller plus loin, découvrez mon article à Malapascua ➞ Le requin-renard et des plans inoubliables à faire


Pour s'y rendre depuis l'île de Negros


Les liaisons maritimes entre les îles sont assurées par la compagnie Balt-Bep Shipping Express, la durée de la traversée entre Cadiz (Negros) et Bantayan est de 3 heures et son nouveau tarif de 900 ₱ ne défie pas l'inflation.



Pour encore plus de bons plans, découvrez mon article ➞ Ultime road trip Negros Oriental : Dumaguete à Canlaon


Où dormir, hôtels et hébergements sur l'île de Bantayan


La catégorie offrant le meilleur rapport qualité-prix sur l’île est celle proposant des chambres doubles, avec des tarifs oscillant généralement entre 1 700 ₱ et 2 700 ₱. Ces hébergements offrent un petit confort bien appréciable :  les chambres sont climatisées, l'eau chaude un peu plus courante, les matelas sont un peu moins durs et les draps parfois blancs… À Bantayan, le petit-déjeuner dans cette gamme de prix reste un luxe, assez rare ou proposé en supplément.


Pour effectuer une réservation, l’approche directe ou l’utilisation d’une plateforme en ligne sont toutes deux possibles. L’offre est très tentante : des prix attractifs et un choix vaste et varié. Ces plateformes deviennent de précieuses alliées dans votre quête, offrant la possibilité de consulter les commentaires de clients antérieurs et d’évaluer la qualité des services grâce aux notes laissées par les internautes.



Quelle est la meilleure période pour visiter Bantayan ?


On ne va pas se mentir : sur une seule période, on n'est jamais sûr de rien avec la météo à Bantayan. En revanche, si vous êtes du genre à vouloir savoir comment ça se passe pour les données de référence sur le climat, vous pourrez toujours zieuter ➞ La météo du global au local, un article aussi incontournable que pointu, où la mousson Habagat côtoiera l'épisode sécheresse d'El Niño.


✎ Ce récit à Bantayan vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi ! 😉

162 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page