Trouvez votre prochaine destination... information

53 éléments trouvés

Posts de blog (45)

  • Siargao, la nouvelle île pépite voyage découverte & surf

    📸 Siargao, c’est un peu Bali il y a 30 ans, autant dire que ce bon plan est à tester urgemment, que vous soyez surfeur, baigneur ou amateur d'aventures décalées. Et où, dans un big-bang merveilleux, spectateurs, quasi débutants et pros pourront enfin échanger leur ADN commun : car il n'y a pas que la tubulaire Cloud 9, il y a aussi de nombreuses vagues, plages et spots insolites accessibles aux alentours. Tout d’abord, Siargao ça ressemble à quoi ? Siargao, autrefois connue uniquement pour ses vagues puissantes sur les récifs, qui ont fait d'elle la capitale philippine du surf, l'île est aujourd'hui devenue un spot en vogue, et même le meilleure d'Asie selon un scrutin récent du Condé Nast Traveller. Située au sud de l'archipel à l’extrême est du pays, cet oasis à pour emblème Cloud 9, une vague ahurissant de légende, dégotée et baptisée (à l'origine Cloud 9 est une barre de chocolat) par le surfeur-photographe John Callahan à la recherche de la sensation ultime dans les années 80', et qui s'abat en rouleaux épais et réguliers à la pointe de General Luna, la principale ville touristique du coin. Typhon : après Rai (Odette), le retour à la normale.. Un paradis transformé en enfer, des vents à plus de 250 kilomètres/heure, des toits qui s'envolent, des véhicules noyés sous l'eau. Et puis des vagues qui avalent les plages idylliques, emportant tout sur leur passage, des maisons entières, des portes, des fenêtres, des cocotiers... Le super typhon, qui a frappé Siargao dans la nuit du 16 décembre 2021, a touché l'île en son cœur, le tourisme. Mais heureusement qu’au milieu de ce tableau il y a aussi des gens qui se battent, des locaux, des pionniers, des combatifs, qui se démènent pour faire renaitre l'île plus belle qu'avant. Cette raison à elle seule vaudrait la peine de prendre un avion pour aller faire un "happy surf". ✔ Vous vivez un moment riche en émotions ? Envoyez-moi vos infos ! 🎥 Alors que Siargao était le pèlerinage obligé du bout du monde pour tous les fadas de surf, l'île est devenue en quelques années une destination hyperfacile d'accès. Deux cent mille visiteurs y étaient attendus en 2019! Aujourd'hui, étrangers et pinoys (gentil diminutif que se donnent les Philippins) coexistent dans un joyeux fascinant et les stars du showbiz se pressent à l'aéroport. Y'a quoi à faire au juste près de General Luna ? Plusieurs options s’offrent à vous, que vous aimiez le surf, les tours en bateaux, le poisson sur le grill, la bière San Miguel ou le hamac. Voici donc un programme élaboré par Oui, dans lequel vous pourrez piocher selon vos envies. Le matin, foncez au Local Market de quoi bien vous approvisionner (mangues, crevettes, mérou frais et de n'importe quel légume de saison), louez une Banca privée (1'700₱ pour la virée 3 îles) au port de General Luna, larguez les amarres et levez l’ancre. Maintenant que vous êtes sur votre bateau prêt à découvrir les pépites du coin filez à Naked Island, un bandeau vierge de sable fin, là, pour ceux qui auraient l'envie de pousser plus loin, le skipper vous donnera sans doute toutes les bonnes raisons de faire un petit crochet par Corregidor (7km). Du calme. Si la plage est très insolite, cette option supplémentaire à 1'000₱ vous fera sans doute tousser. 📸 Oui à décider de se rendre chez Alfonso, qui loue ses huit huttes à la journée (200₱) sur la plage de l'île de Daku. Il prépare un "boodle fight" à déguster avec les doigts : des grillades de poulet et poissons, des crevettes, des brochettes de légumes, du riz, des fruits, le tout savamment décoré Made in Siargao. Maintenant accordez-vous une pause déj sur l'île de Daku où la grillade est reine. Et comme aucun touriste (non philippin) ne se trimballe avec son rice cooker et son camping gaz, des barbecues en service-complet ( (charbon, condiments, un grilleur local et riz à env. 150₱) sont installés à l'abri pour les jours d'orage. L’après-midi, optez pour une sieste dans votre hamac face à la mer, une aprèm farniente sur l'île au look Robinson Crusoé de Guyam où actif en piquant une tête dans son eau turquoise... Tout en restant à moins de 100m de la micro-guinguette histoire de limiter les risques de déshydratation. On n'est pas bien, là ? 📸 L'île de Daku, cette grosse goutte de terre dans la mer est vraiment habitée. Depuis quelques années, les hommes du Barangay (village) ont délaissé la pêche pour faire tourner les Banca's et se sont lancés dans ce que les anglophones appellent le Island-Hopping, des sauts de puce d'île en île. De retour sur la terre ferme, passez donc prendre un apéro tapas/jus de bananes amélioré au Bravo, à General Luna. À l’heure de l’apéro du soleil couchant, le panorama depuis ce resto-bar avec piscine est magique. Après le dîner, choisissez entre une partie majong avec vos copains philippins, une dernière bière dans une gargote typique ou une soirée plein de fun au Barrel Beach Bar qui a eu la brillante idée d'installer ses banquettes et ses tabourets dans le sable en bord de plage. Le second matin, après une nuit de sommeil réparatrice, allez faire un tour à 10 minutes de General Luna, sur la plage de Cloud 9 pour une première session de surf. Pour donner un aperçu du lieu, disons que c’est un peu comme si on avait concentré sur un même bout de plage philippine une dizaine de surfeurs(es) bronzés(es) et sympas et une grappe de gars au look hawaïens et souriants en leur ordonnant de barboter ensemble et de nous régaler de sessions de surf mémorables. Car outre ses vagues légendaires, ce qui a fait décoller Cloud 9, c’est l’emplacement du spot. Les rouleaux se cassent juste au pied du Boardwalk, la mythique promenade surplombant la mer. Un must a gouté une SMB (la bière locale) à la main, accoudé aux barrières du ponton en matant les surfeurs choper les dernières vagues au coucher du soleil. Après toutes ces vagues aquatiques, go à l'ouest, en direction de la presqu'île de Malinao. La route atteint la Doot Beach à l'extrémité extrême de la piste. C’est le moment de faire une (grande) infidélité à nos plans pas chers, en tournant à droite vers la Maison Bukana. Dans cette cocoteraie ressuscitée en lieu de villégiature, les amis Bukana proposent un concept tarabiscoté qui cartonne dans la catégorie showbiz : le Bahay Kubo (maison traditionnelle) avec tous les avantages du resort. Comprenez la maison traditionnelle ultime, à mi-chemin entre vieilles poutres et modernité avec plein de pièces communes.... Ah oui, j' oubliais : le prix du séjour débute à 200€ la nuit et par personne. Heureusement pour nous, la Doot Beach (gratuite, ouf !), avec de superbes anses de sables et des vues pittoresques sur la mangrove et l'île de Naked , la plage de Doot est un coin d’évasion parfait, isolé, mais à proximité de tout (moins de 20 minutes de General Luna en scooter). Maintenant que la faim commence à se faire sentir, remontez alors la Tourism Rd en direction de Gerneral Luna, tournez à gauche avant le panneau Barrel, 300m plus loin sur le chemin de terre battue (route sur le Google Map), vous croisez Kermit Surf restaurant. En plus d’être une pizzéria, Kermit est un hommage aux belles années avant-pandémie de Siargao. Tel pourrait être mon slogan concocté live sur place, "venez pour la pizza, restez pour l’ambiance" qui veut tout dire, et tant pis si la route du retour n'est pas éclairée. Y’a quoi d’autre à faire autour de l'île ? Allez donc faire un tour du côté de Del Carmen, sur la côte ouest, s'étale 4'000 hectares ininterrompus de mangrove, un écosystème aujourd'hui protégé. Depuis L'office du tourisme à Del Carmen le trajet qui conduit au Sugba Lagoon s’effectue par la mer et vous emmène en 30 minutes de Banca (1'600₱ pour le bateau privé) au spot à instagrammer d'urgence, le ponton flottant/restaurant au milieu du lagon que vous pouvez utiliser comme base pour poser vos affaires et aller faire trempette. Le lendemain matin, après un bon petit plat à l'Isla Cusina, vous serez prêts à accrocher le guidon de votre bécane pour tenter un périlleux slalom jusqu’à Tayangban cave pool, cette fois on nage dans l'eau obscure de grottes marines, survolées par des chauves-souris et à Magpupungko Rock Pools planqué un tout petit peu plus loin, on s'ébat dans des piscines rocheuses à marée basse ⇲ l'horaire des marées est détaillé ici. Si tout va bien (si le bas du dos le permet), vous pourrez alors rayonner plus au nord-est pour rejoindre Pacifico. C'est le nouveau morceau de paradis de l'île pour trouver un coin de sable tranquille et pratiquer le farniente.... ou le surf. Près du rivage, la vague est douce par temps calme, longue et bestiale quand le vent s'en mêle. Alors, pour les moins téméraires (comme moi), ceux qui ont vu Point Break mais qui n’ont jamais su tenir en équilibre sur une planche, reste la plage de sable blanc et les cocotiers. Et que dire des joyaux de Bucas Grande, un ensemble d'îles en partie classé parc national, à moins de deux heures de Dapa, hub de ferrys de l'île de Siargao? Sa baie de Sohoton Cove ouvre sur un dédale d'eaux limpides, un monde de méduses inoffensives, de cavernes à moitié immergées et de coraux éclatants. Comment se rendre à Siargao ? Pour se rendre à Siargao, le plus simple est d’atterrir à l'aéroport Sayak (IAO), également connu sous le nom d'aéroport de Siargao Del Carmen,. Comptez environ 40 minutes de van (la navette collective est à 300₱ ) pour atteindre General Luna, la principale station touristique de la région. Les compagnies aériennes Cebu Pacific et Philippine Airlines proposent plusieurs fréquences quotidiennes au départ de Manille et de Cebu. Pour en savoir plus sur les fréquences, allez donc faire un tour ⇲ ici ☺ Depuis l'aéroport de Surigao (aéroport alternatif - promos ou vols complets) sur l'île de Mindanao, il existe deux types de ferrys que vous pouvez prendre pour rejoindre le port de Dapa à Siargao. Les ferrys rapides (JP Shipping Lines 400₱) ne prennent qu'une heure et demie, tandis que les cargos mixtes véhicules-passagers sont beaucoup plus lents. 📸 Ahhh Siargao… Rien que d’y penser, on a tous subitement envie d’y être ! Des spots de surf, la mer chaude, des cocotiers, le hamac suspendu au-dessus du sable…c’est vraiment un petit Eden tropical. Quand partir à Siargao ? En vous dirigeant vers l'extrême est de l'archipel, vous remarquerez, que la donne climatique s’inverse ainsi, la meilleure période pour visiter l'île de Siargao est d'avril à septembre, quant aux mois d'hiver, ils ne sont en revanche pas des candidats idéals pour voyager à Siargao. Cliquez ⇲ ici pour encore plus de détails sur le climat aux Philippines.. Où dormir dans cette capitale... du surf ? Pour loger à Siargao et dormir du sommeil du juste après vos journées d'aventures du côté de General Luna les hôtels ne manquent pas. Le coup de cœur à prix semi-doux de Oui - Tropical Temple, vous voilà transportés dans un monde nostalgique, les claquettes dans un jardin tropical, un verre de jus pressé à la main au bord de la piscine, les yeux perdus dans l’immensité du lobby qui ne ressemble à aucun autre. L’offre d'hébergement s’étend de 3'000₱ pour un bungalow double à 700₱ pour un lit en dortoir . Pour ce séjour, je n'ai pas sillonné toute la ville pour trouver la perle rare, j'ai simplement dégoté ce qui me convenait au Sunflower House, les chambres sont réparties sur deux étages au-dessus d'une cuisine commune, mais aucun service de restauration ne se trouve sur place, le prix était de 1'650₱ (la première nuit réservée via chat FB et prolongée sur place) pour une grande chambre avec clim et wifi. L'après typhon Rai : les touristes sont bel et bien de retour ça se voit et ça fait plaisir ! Le combo, pandémie mondiale, plus typhon Rai laisseront sans aucun doute des traces indélébiles sur le tourisme à Siargao. Mais faites-moi confiance, ça vaut vraiment le coup de faire un tour. 📸 La réalité des (quelques) lieux, le Resort Alon, 8 mois après le passage du typhon Rai. Mais, il y a aussi au milieu de ce tableau, des gens qui se battent, de nouvelles solidarités, des fraternités et beaucoup de choses qui ont pu renaitre plus belles qu'avant. Et maintenant ? Vous entendez déjà le bruit des vagues ? Alors foncez. Sortez vos Stabilos ou préparez vos captures d’écran : Oui vous a tout regroupé dans ces deux dossiers infos ⇲ Quand partir à Siargao ? La météo du global au local ⇲ Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic ✔ Déniché une géniale trouvaille ? Dites-moi où !

  • Philippines : quels sont les types de visas actuellement délivrés ?

    Tourisme, affaires, retraite, long séjour ... Ouiphilippines passe en revue les différents types de séjours actuellement autorisés aux Philippines. Selon la politique des Philippines en matière de visas, il existe deux principaux types de permis pour les Philippines : les visas de non-immigrant et les visas d'immigrant. Afin de découvrir les Philippines pour des séjours de courte durée, les voyageurs des pays éligibles doivent obtenir un visa de non-immigrant. La bonne nouvelle, c'est qu'aucun visa préalable n'est requis (157 pays) pour un séjour de 30 jours maximum ! Ces (157) nationalités n'ont pas besoin de demander un visa préalable à l'ambassade pour des séjours allant jusqu'à 30 jours (faire défiler la page vers le bas pour voir la liste des 157 pays) : voici les nouvelles conditions d'entrée ! Peut-on prolonger ce visa à l'arrivée aux Philippines ? Les étrangers qui souhaitent prolonger leur visa à l'arrivée peuvent en faire la demande auprès du Bureau de l'immigration (Bureaux régionaux, voir la liste ⇲ ici ) . La demande pour les (29) jours supplémentaires doit être faite au moins une semaine avant l'expiration du visa et les frais correspondants doivent être payés ⇲ Extension Visa Waiver. À noter aussi, que les ressortissants étrangers titulaires d'un visa de visiteur temporaire ou d'un visa de touriste qui ont séjourné plus de cinquante-neuf (59) jours aux Philippines sont dans l'obligation d'obtenir une ⇲ ACR I-card (Alien Certificate of Registration). Les personnes qui dépassent la durée de validité de leur visa philippin à l'arrivée devront payer une prolongation de visa en plus des pénalités pour dépassement de la durée de validité. Pour voir en grand format, les frais d'un renouvellement de visa récent à l'immigration de Manille, cliquez sur le fichier ci-joint. A noter, les transactions express de traitement des demandes de visa peuvent être soumises aux frais de voie express. Ai-je besoin d'un visa pour travailler aux Philippines ? Oui, pour entrer dans le pays à certaines fins, comme l'emploi, les personnes éligibles auront besoin d'un visa spécifique. Les exigences en matière de visa pour les Philippines varient considérablement en fonction du but et de la durée du séjour. À titre d'exemple, les documents nécessaires pour un visa d'emploi préconçu comprennent : ✔ Un passeport valide pour au moins six à douze mois ✔ Deux formulaires de demande remplis ✔ Une copie du contrat de travail du candidat ✔ Son curriculum vitae ✔ Plusieurs photos d'identité, signées au recto et au verso ✔ Un rapport d'examen médical et physique effectué par un médecin agréé (comprenant une radiographie pulmonaire, des rapports de laboratoire et un certificat attestant que l'étranger est séronégatif). ✔ Les frais de demande de visa Les personnes qui envisagent de s'installer aux Philippines avec leur famille doivent savoir que les autres conditions requises pour l'obtention d'un visa d'immigrant comprennent les certificats de naissance de leurs enfants et un certificat de mariage. Ces documents doivent être notariés. Pour faire une demande dans une langue autre que l'anglais, il est nécessaire de soumettre les documents avec des traductions anglaises certifiées. Quels types de visas sont actuellement délivrés ? Le type de visa pour les Philippines dont vous avez besoin dépend de la ou des raisons de votre visite, de la durée de votre séjour et de votre pays de citoyenneté. Un grand nombre de nationalités (découvrez la liste complète officielle des 157 pays sur l'image) ne sont pas tenues d'obtenir un visa si leur séjour ne dépasse pas 30 jours. L'autorisation de voyage électronique eTA accorde à son titulaire un séjour de courte durée à son arrivée aux Philippines. Les personnes qui ont l'intention de se rendre aux Philippines pour y étudier, y vivre ou y travailler doivent demander le type de visa correspondant et déterminer le permis qui répond le mieux à leurs besoins avant de déposer leur demande. Politique des visas aux Philippines La loi philippine sur l'immigration prescrit quatorze visas différents regroupés en deux catégories principales : ✔ Les visas de la section 9 (visas de non-immigrant), pour les visites temporaires telles que celles pour le tourisme, les affaires, le transit, les études ou l'emploi. ✔ les visas de la section 13 (visas d'immigrant), pour les ressortissants étrangers qui souhaitent devenir des résidents permanents aux Philippines. En fonction de la politique des Philippines en matière de visas, les différents visas auront un objectif unique. Voici quelques-unes des différences entre les différents visas à prendre en compte lorsque vous envisagez de voyager ou de vous installer aux Philippines : ✔ Un visa de tourisme n'est nécessaire que pour les séjours de plus de 30 jours et en fonction du pays de citoyenneté du voyageur. ✔ Un visa de non-immigrant est accordé à des fins d'emploi, de commerce, de transit et d'éducation. Les exigences varient. ✔ Les visas d'immigrant non contingentés s'appliquent aux enfants et aux conjoints de citoyens philippins et aux Philippins nés à l'étranger. ✔ Les visas d'immigrant contingentés sont accordés aux demandeurs disposant d'un capital financier suffisant et possédant des compétences ou des qualifications professionnelles extraordinaires susceptibles de profiter au pays. Un maximum de 50 visas d'immigrant contingentés sont accordés par an. ✔ Le visa spécial de résident retraité est un visa non immigrant qui permet des entrées multiples et un séjour indéfini. Pour participer à ce programme de visa, les étrangers doivent verser une caution en fonction de leur âge et de leur pension de retraite. Vous trouverez ci-dessous une liste de tous les types de visas disponibles pour les Philippines, conformément à la politique de l'archipel en matière de visas. Visas pour non-immigrants ✔ 9 (A) Plaisir, affaires ou santé ✔ 9 (B) Transits ✔ 9 (C) Marins sur un navire accostant dans un port d'entrée dans le pays ✔ 9 (D) Voyageurs d'affaires étrangers ✔ 9 (F) Étudiants ✔ 9 (G) Employés en régime de préretraite et leurs personnes à charge Visas d'immigrants ✔ 13 Quota visa d'immigrants, dont pas plus de cinquante d'une même nationalité peuvent être admis au cours d'une année civile. ✔ 13 (A) Le conjoint ou l'enfant non marié (moins de 21 ans) d'un citoyen philippin. ✔ 13 (B) les enfants nés lors d'un séjour temporaire à l'étranger de mères ayant obtenu la résidence permanente aux Philippines. ✔ 13 (C) Les enfants nés après la délivrance du visa des parents accompagnateurs ✔ 13 (D) les femmes qui ont perdu la citoyenneté philippine en raison de leur mariage avec un porte-parole étranger, et leurs enfants non mariés ✔ 13 (E) les résidents permanents qui reviennent aux Philippines après un séjour temporaire à l'étranger pour reprendre leur résidence permanente. ✔ 13 (F) le conjoint et/ou les enfants non mariés d'un étranger admis dans le pays à titre de résident permanent avant l'approbation de la loi philippine sur l'immigration. ✔ 13 (G) Les Philippins de naissance et les personnes à leur charge qui ont été naturalisés dans un pays étranger et qui souhaitent résider de manière permanente aux Philippines. Visas spéciaux ✔ SIRV il s'agit d'un visa spécial de résident pour investisseur. Il s'agit d'un visa non immigrant accordé aux ressortissants étrangers et aux personnes à leur charge qui détiennent des participations dans des sociétés philippines engagées dans les secteurs de la fabrication ou des services, impliquées dans des projets répertoriés dans le cadre du plan d'investissement prioritaire, ou coté à la bourse des Philippines. Ce visa est délivré par le BI en coordination avec le Conseil des investissements. ✔ Visa spécial SVEG pour la création d'emplois. Il s'agit d'un visa non immigrant accordé aux ressortissants étrangers et aux personnes à leur charge qui emploient au moins dix Philippins dans une entreprise ou un projet commercial légal. ✔ ⇲ SRRV Visa spécial de résident retraité. Il s'agit d'un visa non immigrant accordé aux ressortissants étrangers et aux personnes à leur charge qui souhaitent prendre leur retraite aux Philippines. ✔ SNIV Visa spécial de non-immigrant. Il s'agit d'un visa non immigrant accordé aux ressortissants étrangers et aux personnes à leur charge qui sont employés par le siège régional, la zone et/ou le siège d'exploitation régional d'une société multinationale. ✔ SEVOBU Visa spécial d'emploi pour l'unité bancaire offshore. Il s'agit d'un visa de non-immigrant accordé aux ressortissants étrangers et aux personnes à leur charge qui sont employés par les unités offshore philippines de banques étrangères. Utiles, originales : Ouiphilippines vous a concocté deux pages pour mieux profiter des Philippines. ⇲ Quand partir aux Philippines ? La météo du global au local ⇲ Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic ✘ Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !

  • Siquijor : une île planquée aux Visayas qui va ensorceler votre voyage

    📸 Paliton Beach un coin très connu pour les couchers de soleil, mais c’est très sympa également en journée, l'ambiance y est toujours bonne, mais si vous cherchez la tranquillité évitez les week-ends et autres jours féries. La légende raconte que des guérisseurs magiques habitent cette île. Parce que vous n’êtes qu’une bande de curieux inconscients, vous décidez d’y faire un tour pour en avoir le cœur net. Ça tombe bien, l'île de Siquijor est diablement belle ! Première question, bande de cartographes : c’est où Siquijor ? Rassurez-vous, avant de mettre un pied aux Philippines, beaucoup de voyageurs ignorent la localisation exacte de ce bout d'archipel composé de plages de sables blancs, de cascades et de fond marin hallucinant. Sachez donc que Siquijor est une île située au sud des Visayas, à 1h 15 de fast ferry de Dumaguete. Si vous venez de Bohol, retenez cette info : Siquijor, ses eaux turquoise et ses guérisseurs, qui prennent un fervent plaisir à souffler avec une paille XL des bulles d'air qui jonchent dans un verre d'eau est à moins de 2h de Bohol. En langage Routardiste, cela signifie qu’il s’agit de la destination idéale pour se mettre au calme le temps d’une escapade. En plus, le touriste n'est pas omniprésent et l'on compte seulement quelques véhicules au kilomètre sur les routes. Cette fois-ci, promis, vous ne vous retrouverez pas pots d'échappement contre parechocs. Enfin, si vous êtes sur le tarmac de l'aéroport à Manille ou à Cebu, soyez informé, que Dumaguete est en ligne directe et le point de départ pour partir à l'assaut de l'île, alors foncez ! 🎥 Oui, toujours prêt à prendre la route en tricycle, affiche désormais fièrement ses quelques pointes à 45 km/h en ligne de droite. La preuve avec sa vidéo sur les pistes de Siquijor. De quoi doubler un Carabao, le buffle d'eau national à pleine vitesse et à se faire plaisir le temps de quelques heures ☺ Mais y’a quoi à voir exactement sur l'île de Siquijor ? Pour vous donner une idée du coin, Siquijor est une île de 20 km de diamètre entourée grosso modo d’une seule route, la Siquijor circumferential road . La mer est donc omniprésente et elle jouxte un intérieur semi-montagneux (le Mt Bandilaan culmine à 557 mètres) serti d'emblématiques cascades comme : Cambugahay, Lagaan et Lugnason aussi connue sous le nom de Zodiac Falls. Si vous rêvez d'eau iodée, de balades en scooter en mode easy-rider et d’une bonne dose de tranquillité, vous serez servis. Ah oui, avec tout ce silence aquatique, Oui a failli oublier : l'île est le paradis du duo plongeurs-snorkeleurs. Tortue verte, poisson-clown à trois bandes ou tricot rayé, les spécimens ne manquent pas au sanctuaire de Tubod (le sanctuaire a été créé en 1989) et leur découverte achèvera de parfaire votre formation de randonneur subaquatique. En plus, comble du luxe si vous êtes du genre à vouloir tout voir, le Coco Grove organise des virées regroupées en Banca vers l'île d'Apo. Enfin, les guérisseurs de Siquijor : Plus qu'un simple guérisseur traditionnel en action connu pour soulager les maux avec des onguents et des potions à base de plantes. Bien plus qu'une simple attraction touristique dans un milieu essentiellement rural, les "Mananambal", "Bolo-bolo" et leurs consorts sont un style de la vie des Siquijodnon et chacun d'entre eux offre une expérience particulière. Comment se rendre sur le site de Tubod à San Juan ? On peut accéder librement à la plage Tubod à San Juan, sur la côte sud-ouest de l’île de Siquijor par un petit chemin qui part de la route principale. Celui-ci est signalé par un petit panneau 200m en aval du Coco Grove. À partir de l'affichette, on rejoint le site en quelques mouvements de tong. L’accès à la plage est gratuit, mais il faut payer 50 (₱) pour faire du snorkeling dans le sanctuaire. Les pieds dans le sable, le coin est aussi parfait pour dégainer du selfie sur fond de coucher de soleil avec une vue de maboul sur la baie de Dumaguete et les montagnes de Negros en toile de fond. 📸 Sur le spot de Tubod, on porte le masque… de plongée pour explorer les fonds marins, dignes d'un aquarium grandeur nature. Comment se déplace-t-on dans l'île ? Le choix est multiple. Si vous êtes du genre motard pas pressé, vous pourrez sillonner les sentiers bitumés et les chemins de traverse, vous arrêtant dormir dans les hébergements qui jalonnent le parcours. Vous n'aurez pas à rouler longtemps avant de trouver un bungalow sympathique à Sandugan, Salagdoong et à deux coups de démarreur des chutes de Cambugahay, dans la petite bourgade de Lazi. Et pour ceux qui préfèrent la ballades à pied et les transports en commun, des multicabs et des tricycles sillonnent la circumferential road. Enfin, petit plaisir perso, vous pouvez aussi louer un authentique multicab avec chauffeur. Vous sillonnerez alors les routes selon votre itinéraire en faisant la causette, les cheveux au vent et la tête à l'ombre. Si plier bagage n’est pas votre tasse de thé. Aucun problème, optez plutôt pour la découverte de l'île en rayonnant en étoile à partir d'un lieu de référence. 🌏 Cette Google Map vous aide à faire le tri, en vous proposant les étapes principales de mon road-trip à Siquijor . À vous de les adapter en fonction de vos goûts. 📸 Quoi de mieux que l’utilisation d’un transport local pour une immersion en profondeur de Siquijor ? Défi relevé, un tricycle road-trip ! Où se poser quelques jours sur l'île ? Locations entre particuliers, bungalows à prix doux, hôtels ou glampings, les hébergements sympas ne manquent pas. Mais impossible de prononcer le mot Siquijor sans parler (en bien ou en mal : insérer le terme qui vous convient – à vos risques et périls) du Coco Grove. En une vingtaine d'années , il s’en est passé et raconté des choses autour du Coco Grove et de sa plage gorgée de soleil. Au fil des années, ce mythique Resort est devenu une sorte d'institution où l'on croise aussi bien les touristes en quête de cocooning que les globe-trotters (chics à temps partiel). … Comment accéder à cette parenthèse enchantée de cocotiers et d'iode ? La tâche était ardue comme les promos pour deux personnes avec transferts/petit-déjeuner courent autour des 4'000 ₱ la nuit… Damn ! Alors pour cocher cette case j'ai transformé mon séjour... en double séjour, soit les trois premières nuits au Blue Wave Inn (très bien, clime, petit-déj à 1'200 ₱/nuit) et la dernière nuit au Coco Grove pour profiter (aussi) du petit-déj les pieds dans l'eau dans une déco qui a franchement de la gueule, du transfert inclus et cette info qui plaira aux lève-tard, l'hôtel s’occupe aussi de toute la logistique des ferries. 📸 Après vous être rafraîchi à Cambugahay Fall's, il est temps de réchauffer votre âme avec des cocktails dans l'un des restaurants les plus chics de Siquijor. Salamandas est un restaurant-bar unique de style mexicain, servant une cuisine chaude et minutieuse les pieds dans l'eau de la Tubod beach. ❤ Partis récemment, ils/elles nous livrent leurs coups de cœur Du coup pour Mandala Tribe Treehouses (San Juan) franchement c'est vraiment top, les petits déjeuners qu'ils proposent sont très bons, et pas cher. L'endroit est vraiment cool, super calme. À 5min de Paliton Beach, 15min de Tubod beach environ. Franchement si jamais on revient sur Siquijor on y retournera sans hésiter. Ils font de la location de scooter aussi et ils proposent de s'occuper du transfert depuis le port (300₱ depuis le terminal OceanJet de Siquijor) On mange et on boit ou à Siquijor ? L'île attendait ça depuis plus de deux ans ! Le tourisme a repris de petites couleurs pour la grande joie des jolies cantines. Seulement voilà, la pandémie, inflation et travail de rénovation mettent à rude épreuve certains restaurateurs qui n'ont d'autre choix que d'attendre le grand retour des touristes internationaux pour rouvrir leurs établissements. Je n'attache pas d'importance à la liste TripAdvisor des restaurants les mieux notés, mais, pour jauger cette phase de réouverture, j'ai constaté que sur les cinq restaurants les mieux classés deux étaient toujours fermés. Alors certes, le choix est plus mince qu'avant la guerre pandémique, mais il est facile de dégoter une bonne table. Faire une halte au Nakabalo Après avoir slalomé le long des plages, vous risquez d'avoir une petite faim. Alors, faites une halte au Nakabalo, l'incontournable restaurant verdoyant, planqué sur les hauteurs a quelques coups d’embrayage (30 min à pied) de San Juan, avec une vue pleine rétine de la piscine, de l'île à 180° et de la mer se reflétant dans les montagnes de Negros. Bonne nouvelle pizzamaniaques, le resto va greffer d'odorantes merveilles italiennes dans son nouveau menu et côté hébergement, les offres débutent toujours à moins de 2'000 ₱ la nuit. Envie de bien manger pour pas cher ? Chekesh Casa, c’est avec le sourire que Maymay et Giovanni accueillent le chaland. Ce restaurant familial installé près de Tubod propose des plats de cuisine fusion qui mêlent saveurs internationales et philippines. On s'installe à l'une des quelques tables qui occupent la terrasse... et on attend (un peu) les plats enflammés par le talent du couple. Apéro couleur locale La plage de Paliton, on prend l’apéro sous les cocotiers, on déguste une brochette de poulet, moelleuse et savoureuse. Et on termine sur une note sucrée avec une noix de coco vraiment délicieux. Le petit plus de la plage, quelques cantines éphémère qui donne vraiment envie de revenir. 📸 Paliton, une vaste plage et des cantines éphémères aménagées les pieds dans l'eau. Idéal pour l'apéro face au coucher de soleil ! Comment aller à Siquijor ? Pour se rendre sur l'île de Siquijor, le plus simple est d’atterrir à Dumaguete (l’aéroport de Dumaguete–Sibulan, la capitale de Negros Oriental). Comptez environ 1h30 de ferry pour atteindre Siquijor puis 30 minutes pour relier San Juan, la principale zone touristique de la région. Depuis Bohol, vous pourrez arriver à Siquijor en deux petites heures seulement. OceanJet est la solution la plus simple pour accoster sur l'île, ce bateau à grande vitesse vous emmènera depuis le port de Tagbilaran. À noter qu'une seule liaison (directe) par jour est affrétée, il est donc préférable de réserver votre ferry à l'avance pour vous éviter le jeu de la loterie. Pour consulter les horaires et les tarifs, cliquez ici. Dernière chose, quatre jours par semaine, une liaison maritime Maayo Shipping relie Siquijor et Santander Liloan, sur l'île de Cebu. Utiles, originales : Ouiphilippines vous a concocté une page météo pour mieux profiter des Philippines. ⇲ Quand partir à Siquijor ? La météo du global au local ⇲ Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic ✔ Déniché une géniale trouvaille ? Dites-moi où !

Tout afficher

Pages (8)

  • Vidéo voyage : une nouvelle chaîne fait aimer les Philippines

    Toutes les vidéos Lire la vidéo Lire la vidéo 01:03 l'île de Siargao : nouvelle star fun et surf des Philippines Siargao, c’est un peu Bali il y a 30 ans, autant dire que ce bon plan est à tester urgemment, que vous soyez surfeur, baigneurs ou amateurs d'aventures décalées. Siargao • 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗶𝗰𝗶 ⇲ https://www.ouiphilippines.com/post/siargao-voyage-decouverte-surf 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ⇲ https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! ⇲ https://www.ouiphilippines.com/recherche-voyage-philippines Lire la vidéo Lire la vidéo 00:54 L'île de Siquijor, envoûtante invitation au voyage Connaissez-vous Siquijor ? Cette petite île située au sud des Visayas centrales a ÉNORMÉMENT d'atouts et je vous en présente quelques-uns dans cette vidéo :) Siquijor • 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗶𝗰𝗶 https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-destination-ile-siquijor-visayas-philippines 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:59 Sipalay, la petite sœur sauvage de Boracay Sipalay • 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗶𝗰𝗶 https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-visayas-sipalay-negros-occidental-sugar-beach 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:57 Cebu - Dolce Vita en mode vintage à Badian Island Une escapade entre amis, en amoureux, en famille pour se ressourcer et assouvir votre désir d’évasion. Pour cela, nul besoin de faire dix heures de transferts jusqu’à l’autre bout de l'archipel, puisque ce bon plan à la coule fleurit à moins de trois heures de l'aéroport international de Cebu City, même en saison des pluies. l'île de Badian • 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗶𝗰𝗶 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-philippines-cebu-badian-hotels 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:54 Voyage Mindanao - La péninsule Dapitan-Dipolog Après quelques jours passés à arpenter la péninsule Dapitan-Dipolog, Ouiphilippines peut désormais affiner sa première impression. Préparez-vous à être surpris ! 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗿𝗲́𝗴𝗶𝗼𝗻 𝗗𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗻-𝗗𝗶𝗽𝗼𝗹𝗼𝗴 𝗶𝗰𝗶 • ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-vacances-a-dipolog-dapitan-mindanao 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:43 Les îles Calamian : Busuanga, Coron, Culion et 95 autres Hello les amis, je me suis dit, que vous pouviez trouver sympa d’avoir des "nouvelles du front". Une petite idée sur ce qui se passe aujourd'hui à 𝗖𝗼𝗿𝗼𝗻 (𝗴𝗿𝗼𝘂𝗽𝗲 𝗱'𝗶̂𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗹𝗮𝗺𝗶𝗮𝗻) 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹'𝗮𝗿𝗰𝗵𝗶𝗽𝗲𝗹 𝗱𝗲 𝗣𝗮𝗹𝗮𝘄𝗮𝗻. Alors, je me suis essayé à parcourir la destination du 6 au 20 mars 2022... Voici ce que j'ai trouvé ! ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-palawan-iles-calamian-busuanga-coron-culion 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 01:50 Negros Oriental : Qui est chaud pour un Ro/Ro trip ? Vous avez (peut-être ?) déjà visité Dumaguete, mais vous ne connaissez peut-être pas TOUT de la province Negros Oriental ! Dans cette vidéo, je vous partage des choses que vous ne saviez pas sur Negros Oriental, enfin j'espère :) Negros : 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝘀 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗶𝗰𝗶 • https://www.ouiphilippines.com/post/idees-voyage-road-trip-visayas-negros-oriental 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:43 2022 : Bohol reprend sa délicieuse couleur chocolat 𝗨𝗻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘁𝗲𝗮𝘀𝗲𝗿 𝗢𝘂𝗶𝗽𝗵𝗶𝗹𝗶𝗽𝗽𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗳𝗶𝗹𝗺𝗲́ 𝗲𝗻 𝟮𝟬𝟮𝟮 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝗿 𝘃𝗼𝘁𝗿𝗲 𝘃𝗼𝘆𝗮𝗴𝗲 𝗮̀ 𝗕𝗼𝗵𝗼𝗹. Je me suis rendu à Bohol pour tout savoir sur la réouverture de l'île aux touristes. Je vous dit tout sur mon trip à Bohol 𝗶𝗰𝗶 ︙https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-blog-philippines-archipel-des-visayas-bohol 𝗨𝗻 𝘀𝗶𝘁𝗲 𝘄𝗲𝗯 𝗾𝘂𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝘇 𝘃𝗿𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗿 ᴡᴇʙ : https://www.ouiphilippines.com Recevez tous les plans ultimes à faire aux Philippines en s’inscrivant à notre newsletter. De quoi donner du coffre à votre voyage ! Lire la vidéo Lire la vidéo 00:52 Philippines : Oslob le requin-baleine sans touristes, verdict ! Nouvelle vidéo : Je me suis rendu à Oslob voir le requin-baleine sans touristes : verdict ! CLIQUEZ POUR AVOIR TOUTES LES INFOS (itinéraire, carte, topo etc..) https://www.ouiphilippines.com/post/oslob-requin-baleine-idee-voyage-philippines SUIVEZ MES AVENTURES AUX PHILIPPINES : FACEBOOK ► https://www.facebook.com/philippinesoui/ LE MEDIA ► https://www.ouiphilippines.com/ Lire la vidéo Lire la vidéo 00:53 À Sumilon Island, j'ai découvert un Eden à 30€ ! OUI, LES RESTRICTIONS DE VOYAGE S’AMENUISENT… Alors, dans quelle île s’offrir une parenthèse tropicale ? En attendant de pouvoir vadrouiller dans toutes les îles, Ouiphilippines vous a mitonné une sélection "Top Bon Plans" des hôtels à découvrir en post-confinement. Topo + Carte (👇) https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-sumilon-island-visayas Lire la vidéo Lire la vidéo 00:33 Cebu Olango Caohagan • Island Hopping 2021 Cette vidéo est l'avant propos d'une playlist vidéos intitulées "(re)Découvrir les Philippines en 50s." qui ont pour but de faire partager mes voyage en 2021 (si,si, en période Covid) avec mes amis, les amis du Blog et finalement tous ceux que ça intéresse. L' article du Blog ✎ https://www.ouiphilippines.com/post/cebu-caohagan-island-j-ai-test%C3%A9-pour-vous-un-trip-d-%C3%AEle-en-%C3%AEle-en-mode-covid Lire la vidéo Lire la vidéo 00:51 Malapascua • Danse avec un Requin-renard sur la plage de Bounty Malapascua évoque le Requin-renard, les clubs de plongée et la Bounty Beach. Mais derrière ces images se cache une vrai île Philippines aux multiples visages. Pour ne rater aucune de vos échappée Ouiphilippines, abonnez-vous sur le Blog 🅸🅲🅸 : https://www.ouiphilippines.com/ Lire la vidéo Lire la vidéo 00:49 Moalboal Sardine Run • Mantalongon Road Trip • 2021 Nouvelle vidéo : Mon Road Trip Moalboal Sardine Run • Mantalongon Marché de ouf ! Si tu aimes les claques visuelles en snorkeling, les gens chaleureux et les belles couleurs tropicales, cette vidéo va t'intéresser 🙂 SUIVEZ LES AVENTURES OUIPHILIPPINES : 🗺️ Retrouvez toutes les informations sur nos voyages aux 4 coins des Philippines sur notre blog https://www.ouiphilippines.com/ 💻 L'étape à Moalboal au Sardine Run : https://www.ouiphilippines.com/post/sardine-run-moalboal-cebu-2021 👍 Suivez-nous sur nos réseaux sociaux : https://web.facebook.com/philippinesoui Lire la vidéo Lire la vidéo 00:50 Camotes • Je vous emmène à la découverte de l'île Et si l'aventure se nichait juste de l'autre côté du Channel de Cebu ? Une destination à quelques kilomètres de Cebu City, qui offre une multitude paysages à couper le souffle, où on peut respirer, savourer l'authenticité et se baigner. L' article du Blog ✎ https://www.ouiphilippines.com/post/camotes-cebu-voyage-visayas-aventure-santiago-bay Lire la vidéo Lire la vidéo 00:50 Bantayan • Sous le soleil des Philippines • La vidéo qui donne très (trop ?) envie d'îles Si la pandémie qui n'en finit plus vous donne, à vous aussi, des envies de voyages, ne regardez pas cette vidéo. Ou plutôt si, regardez la en boucle et rêvez d'ailleurs. L' article du Blog ✎ https://www.ouiphilippines.com/post/voyage-post-covid-bantayan-sous-le-soleil-des-philippines-exactement En voir plus

  • Qui se cache derrière le média - Ouiphilippines.com

    Philippines est mon métier : je suis guide (enfin, avant le Covid) Ouiphilippines.com c’est moi, Joe ! Un baroudeur-expat pour qui, la tradition, le patrimoine, l’identité locale sont des préoccupations fortes : je suis sur place depuis plus de 20 ans (permanent) et covid ou pas ... je vis l'archipel des Philippines au quotidien. ​ Mon objectif est uniquement de colporter les vraies "bonnes" infos disponibles, incluant des prises de position sur certaines sujets, aussi. Car c’est aussi ça l’intérêt d’un blog 100 % indépendant, y partager ce qu’on pense. ​ Donner envie de voyager aux Philippines, c’est bien beau ! Mais "faire rêver", "partager de belles photos hyper filtrées", c’est à des années-lumière du sens que je souhaite donner à ce que je fais. Ce blog s’adresse donc principalement à tous ceux qui souhaitent vivre les Philippines de façon simple, en s’y sentant accueilli. Je vous souhaite une bonne lecture et plein d’aventures ! Quel est mon parcours (tourisme) aux Phils ? 1984 ... Mon premier plongeon dans la mer des Philippines Ah, avoir la petite vingtaine dans les années 80 ! Pour moi, c'était ça ! Tourdumondiste ... 2005 - 15 Depuis Cebu, concepteur & accompagnateur de voyages 10 ans ! Un jeune âge diront certains. C’est des 10 ans à la tête de l'agence qu’il s’agit ... Depuis 2016 Au Lodge à Palawan, le(s) genre de job pas répertorié Cool c’est vrai, ça fait 6 ans (4 + 2 Covid) que ça dure… Où et comment me rencontrer… Dur de me trouver, car je n’ai pas d’endroit 100% fixe, je bouge beaucoup. Le meilleur moyen de savoir où je suis c’est de suivre la page Facebook. Lorsque je ne suis pas en voyage, je suis très très souvent d'octobre à mai dans mon Lodge à Busuanga, besoin de travailler un peu, d’être avec mes amis locaux avant de repartir. Si vous voulez me rencontrer de juin à septembre, passez donc prendre un café dans mon appart à Mactan-Cebu. ​ Joe ​

  • Contact - ouiphilippines.com - Cebu & Palawan

    Hello ici l’équipe Ouiphilippines, prête à répondre à toutes vos questions si vous avez envie de vivre les (vrais) Philippines ! A la recherche, de la bonne date, de conseils pour votre séjour ? Dites-nous tout ! ​ Via un chat WhatsApp ici Contact Envoyer Merci pour votre envoi ! Que trouve-t-on dans ouiphilippines.com ? E-mail : contact@ouiphilippines.com Téléphone/ WhatsApp : +63 976 1299 735 Ouiphilippines est conçu comme un portail média et voyage, destiné à une communauté virtuelle : celle des expatriés et du tourisme francophone aux Philippines. Objectif : mettre à leur disposition un ensemble de bons plans, et d'informations. On y trouve deux sections : l'une consacrée à l'information, avec un fil Info En Bref et un actualités reportages; l'autre consacrée aux Inspirations & Voyages.

Tout afficher