• News & Actu

Quand partir aux Philippines ? La météo du global au local

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Les Philippines ont un climat tropical, chaud et humide toute l’année. L’archipel se divise en quatre zones climatiques, saison sèche et saison humide variant d’une zone à l’autre.


🅘 Super Typhon Karding (Noru), dernières nouvelles (27.09.2022). Pour afficher les alertes, vigilances et prévisions météo faire défiler vers le bas de la page.

Tout savoir sur la meilleure saison aux Philippines


Maps - Quand partir aux Philippines ? Climat, météo et carte

Type Ⅰ • a deux saisons prononcées : sèche de novembre à avril et humide partout le reste de l'année.


Type Ⅱ • caractérisé par l'absence de saison sèche, mais avec une très forte période de pluie maximale de novembre à janvier.


Type Ⅲ • les saisons ne sont pas très prononcées, mais sont relativement sèches de novembre à avril et humide le reste de l'année.


Type Ⅳ • caractérisé par une répartition plus ou moins uniforme des précipitations sur l'ensemble de l'année.



Qu'est-ce que la mousson et quand se produit-elle ?


Il existe une alternance entre saisons sèches et humides, et de vents périodiques qui participent aux moussons. Ces vents connaissent des inversions de direction saisonnières le long des rivages. Les vents soufflent du sud-ouest Habagat pendant six mois et du nord-est Amihan pendant l'autre semestre, entraînant des cycles climatiques très marqués entre saisons sèche et humide.



Voyager au bon moment et au bon endroit


On peut globalement y voyager toute l’année même durant la mousson humide Habagat de juin à octobre en se dirigeant vers les zones les plus épargnées. Il faut dire qu'on est bien là-bas pour profiter de ses températures descendant rarement en dessous de 25 degrés, tandis que le froid sévit dans nos contrées européennes ! Je vous en dis plus.


☀ Janvier-février-mars

Ces mois sont une période intéressante pour voyager aux Philippines, car il s’agit des mois les plus frais de l’année (surtout janvier-février). Il se situent en plein cœur de la saison sèche. Malgré cela, le pays reste divisé en matière de précipitations et la quasi-totalité du littoral à proximité de l’Océan Pacifique (Siargao, Caramoan, Legazpi) est à éviter à cette époque de l’année, à moins de vouloir passer la journée littéralement trempé.


☀ Avril-mai-juin

La saison humide approchant, il est tout naturel de voir le mercure grimper particulièrement au nord de l'archipel, le mercure s’affole avec des températures dépassant sans vergogne les 35°C. Priorisez plutôt le centre, le sud, Palawan et bien sûr, les fabuleuses rizières d’altitude de Banaue où la chaleur est plus tolérable. En cette période, les fans de plongée seront aux anges aux Visayas en raison des multiples sites, de leur grande variété et d'une mer peu agitée.


☀ Juillet-août-septembre

Même si les pluies ne laissent plus de place au doute, il reste tout de même quelques coins à privilégier en cette mousson Habagat. Les îles Visayas, situées au centre du pays font partie des heureuses élues. À cette période, ne manquez pas de visiter Siargao (climat inversé Type Ⅱ), fleuron de la planète surf regorgeant d’une végétation tropicale où des gens de là et d'ailleurs vivent côte à côte, provoquant une mixité culturelle trépidante.


☀ Octobre-novembre-décembre

Les îles affichent progressivement un meilleur visage en cette période de mousson d'hiver Amihan, cela vaut particulièrement pour Palawan et l’ensemble du littoral à l'ouest des Philippines, avec un grand soleil pour les coins plus protégé par une chaine montagneuse (Coron, Negros occidental et Mindoro occidental).



C'est quoi, un typhon ?


Les termes typhon, ouragan et cyclone tropical recouvrent tous les trois la même réalité : ils désignent un phénomène tourbillonnaire accompagné de vents dont la vitesse est supérieure à 120 km/h c'est-à-dire une force 12 sur l'échelle de Beaufort.


Une année dans l'archipel s’accompagne généralement d’une vingtaine (plus ou moins violentes) de perturbations atmosphériques traversant le pays, avec un pic d'activité entre juillet et novembre. C’est une tempête qui est prévisible, elle se forme avec une telle masse qu’il est possible de la repérer plusieurs jours à l’avance. Cependant, lorsqu’elle se dirige vers les îles, la population locale n’a pas toujours les moyens pour se mettre à l’abri.



Ce type de conditions météorologiques pénalisant les voyages est-il fréquent ?


La réponse se trouve dans la consultation des statistiques des services météorologiques de PAGASA (1948-2015).

Personnellement, en trente ans de vie aux Philippines (eh oui, j'ai débarqué dans l'archipel en grand ado), je n'ai vécu que deux fois la fureur des tempêtes de très près, le Super-typhon Rai (Odette) en décembre 2021 à Mactan-Cebu et le super typhon Haiyan (appelé Yolanda localement) en 2013 sur l'île de Busuanga.


Statistique typhons aux Philippines de 1948 à 2022

🅘 Bon à savoir : En cas de typhon, si vous avez des doutes sur le maintien de votre traversée, c'est qu'il est surement déjà trop tard pour espérer voyager. Car, PAGASA hisse et met en vigueur des Public Storm Warning Signal bien avant que les premiers signes de la tempête apparaissent, un signal qui prend effet immédiatement est une interdiction de naviguer qui s'applique illico. il est donc impératif d’anticiper et de se rassurer.



Alerte météo



Le typhon Karding (Noru) quitte les Philippines, mais la mousson du sud-ouest touche certaines parties de l'archipel



PAGASA : C'est officiel, la saison de pluie est là !

◴ Mise à jour le 18 mai 2022

Le bureau météorologique de l'État a annoncé le début de la saison des pluies ce mercredi 18 mai, après un épisode pluvieux dans l'archipel.



L'actuel épisode climatique “La Niña” pourrait durer jusqu'en 2023

◴ Mise à jour le 26 juin 2022


Le phénomène La Niña - l’équivalent froid d’El Niño - provoque un refroidissement d’une partie des eaux de surface du Pacifique, influençant le cycle de précipitations et le climat de certaines régions des Philippines.


L’épisode actuel de la Niña, qui dure depuis septembre 2020, “se révèle être très tenace”, il est notamment responsable de l’augmentation des précipitations en Asie du Sud-Est, ainsi que de l’aggravation de l’importante sécheresse qui touche actuellement plusieurs pays de la corne de l’Afrique.


Selon les dernières prévisions, il existe une probabilité de 60% que l’épisode actuel persiste jusqu’en 2023. Si cela venait à se confirmer, ce ne serait que la troisième fois depuis 1950 que ce phénomène, qui a lieu tous les deux à sept ans, mais dont le cycle est amplifié par le changement climatique, est observé pendant trois Noëls consécutifs.


Infographie PAGASA E.N.S.O. (El Niño-Southern Oscillation) : La Niña s'est renforcée et devrait se poursuivre jusqu'en 2023 avec des conditions ENSO neutres par la suite. (mise à jour du 24 août). La Niña augmente la probabilité d'avoir des conditions de précipitations supérieures à la normale qui pourraient avoir des impacts négatifs potentiels (comme de fortes précipitations, des inondations, des glissements de terrain) sur des zones très vulnérables.


Infographie PAGASA : Les conditions du phénomène humide La Niña au 24 aout 2022


Vous cherchez un article qui vous intéresse ?


La démarche est simple comme bonjour, tapez un lieu dans la barre de recherche en pied de page (☟) et sélectionnez votre article dans le menu déroulant. Voilà c’est terminé, vous êtes désormais arrivé à la destination – je vous dis bonne lecture !



Parmi les outils Ouiphilippines destinés à planifier vos déplacements dans l'archipel


Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic


Trouvé des erreurs ? Dites-moi où


2 896 vues

Posts similaires

Voir tout