top of page
  • Photo du rédacteurJo Bino

2-3 jours à Sipalay pour sortir des sentiers battus

Dernière mise à jour : 4 mars


Photo Ouiphilippines : Plage de Sugar Beach à Sipalay, sous un cocotier

⎚ Sugar Beach est vraiment le genre d’endroit où on rêve de poser son sac une bonne semaine et de profiter de la langueur du temps.


Oui, qui se targue de rafler à tous les coups le camembert bleu (géographie Philippines) au Trivial Pursuit, en est resté bouche bée. Boracay, la célèbre White Beach, avait une petite sœur et elle s’appelait Sipalay ! Moins torride, un peu moins blanche, mais tout aussi désirable, Sugar Beach, la plage couleur sucre dorée est le rêve du touriste en quête de cocotiers, de bandeaux de sable et d’aventures hors des sentiers battus.


J’ai peur de m’ennuyer. Ya quoi à faire au juste à Sugar Beach ?


Évidemment, si vous êtes du genre hyperactif autant optez pour un trek aux rizières Ifugao de Banaue. Mais si l’idée d’allier farniente et baignade vous convient, que vous aimez lire, discuter et prendre l’apéro face au coucher du soleil psychédélique, alors vous ne vous ennuierez pas sur la Sugar Beach. Ni plages bondées ni eaux surpeuplées à déclarer.


⎚ Derrière la Sugar Beach, il y a des tas d’autres bonnes raisons de découvrir Sipaly et Negros occidental. Voici une petite vidéo qui sort en douceur des sentiers battus pour vivre Sipalay comme un vrai touriste local au Driftwood Village et à Niludhan Falls. De quoi donner de sérieux complexes aux destinations phares.


Peut-on louer une Banca pour un tour en bateau à Sipalay ?


Oh que oui ! Le plus beau des tours, c’est l’island-hopping dans la région du Tinagong Dagat au cœur d'un paysage de pains de sucre à quelques encablures de longue Poblacion Beach du village de Sipalay.


Le matin embarquez vers l’un des innombrables spots de snorkeling de Sipalay en calant (absolument) avec l'aide du capitaine, l'itinéraire sur l'horaire des marées, histoire de naviguer dans le dédale du Tinagong Dagat à l'heure pile de la plus haute marée.


Après à peine quelques coups d'hélice, la Banca s'accroche sur l'épave du Julien's Wreck (M/V Guimaras). Une navire a quelques mètres de profondeur au milieu des coraux multicolores se dresse devant vous. On enfile son masque tuba Easybreath Decathlon et on plonge la tête la première dans l’eau turquoise. Après deux trois improbables rencontres avec des poissons-chirurgien à queue rayée et quelques crises d’hyper ventilation (l’utilisation inhabituelle du tuba Easybreath sans doute), l’heure du déjeuner sonne.


C’est le moment de boire un verre de Tanduay (le rhum local) et de profiter du barbecue. Au menu - Oups ! Vous n'aviez rien prévu ? - Alors pourquoi ne pas opter pour un pique-nique concocté par votre resto favori (à commander la veuille de l'excursion et l'équipage vous accompagnera fidèlement dans la préparation du barbecue). Au Driftwood Village par exemple, ils peuvent s'occuper de tout ça très facilement et histoire de rajouter un peu de fraicheur dans vos boissons, pensez aussi à emprunter une glacière.


La journée s’achève tranquillement sur l'une des criques désertes au nord de la Sugar Beach (dégotée par votre capitane, toujours lui), lors d’une sieste bien méritée dans un coin ombragé, bercé par le clapotis des vagues et les effluves du Tanduay.


Après un rapide tour jusqu’aux mangroves de Canturay, le paradis d’innombrables chauves-souris, on rentre savourer l’apéro en compagnie des copains du coin. Le coucher de soleil donne à Sugar Beach des airs de paradis sur terre.


Et serais-tu prêt à révéler tes spots préférés à Sipalay ?


Ouiphilippines : Perth Paradise Resort Sipalay, la piscine et la vue de tinagong dagat à sipalay

⎚ Dans la piscine vous pourrez nager le papillon ou la brasse coulée autant de fois qu’il vous plaira, et jouir d'une vue à tomber sur Tinagong Dagat à chaque hochement de tête. On frôle l’insolation, la déshydratation et la plénitude.


Piquer une tête dans la piscine du Perth Paradise


Pour piquer une tête dans la piscine, mieux que celle de votre hôtel à Manille, promis, il y aura une vue à tomber sur Tinagong Dagat. Il faudra d'abord s'acquitter du ticket d’entrée habituel de l'hôtel à 100 ₱, puis de la taxe piscine aussi à 100 ₱/personne avant d'aller se reposer à l'ombre, 500 ₱ pour le cottage entier en bord de piscine. Pas donné, mais la vue à couper le souffle justifie les moyens !


L'excursion vers le Danjugan Island Marine Reserve & Sanctuary


Cette île de 40 hectares, d'une longueur de 1,5 kilomètre et d'une largeur de 500 mètres, est riche en merveilles naturelles, sur et sous la surface de l'océan, ultra-préservée, la zone est donc laissée intacte et à l'abri de tout acte destructeur. On dit que cette île a été achetée grâce à un prêt vert pour la sauver de la surpêche. Depuis son acquisition par le PRRCFI (Philippine Reef and Rainforest Conservation Foundation, Inc.) dans les années 1990, la pêche autour de l'île est strictement interdite.


Vue de drone de l'île de Dajungan à Sipalay

En mal de nature ? A deux enjambées de Sipalay, les amis de la "Philippine Reef and Rainforest Conservation Foundation" ont sauvé l'île, maintenant, je vous invite à l'explorer. Crédit photo : Fab Corail


Espérer s'aventure en mode self-service sûr, la fabuleuse île de Danjugan (1,5 km de long et 500 mètres de large) relève encore aujourd’hui de la douce illusion. À moins de connaître des expats sur place ou de réserver à l'avance votre aventure via Danjugan island Sanctuary. Ouiphilippines vous conseille de vous offrir les services de Punta Bulata, basé à deux coups d'hélice du sanctuaire, il vous aidera à organiser votre belle escapade eco-friendy, compter de 1'500 ₱ pour la visite de 3h et 2'500 ₱ (50% pour les enfants jusqu'à 12 ans) par personne pour le tour à la journée qui inclus le repas.


Pour séduire les aventuriers, des forfaits nuitée sont disponibles. Il faut tout de même compter 3,500 ₱ par personne à Moray Lagoon dans des écocabanas en plein air avec toilettes et douches communes et 4,500 ₱ par personne à Typhoon Beach avec des logements privés, des toilettes et douches attenantes. Le forfait comprend les repas, les transferts, le matos et toutes les activités.


Danjugan island, photo de l'affichette des activités sur l'île

⎚ Danjungan en infographie


Peut-on plonger à Sipalay ?


Plébiscitée par les plongeurs, la zone de Punta Ballo abrite un littoral magnifique donnant sur une belle plage et sa poignée de Resorts, toutefois, l’endroit est surtout connu pour ses richesses sous-marines : il recèle quelques-uns des plus beaux sites de plongée de Negros avec trois épaves, une bonne dizaine de sanctuaires marins et une multitude de spots. Vous n’avez pas votre baptême PADI ? Pas d’angoisse ! Les clubs Artistic Diving & Easy Diving offrent des excursions sous-marines pour débutants et sont aussi deux bons plans logement sur la plage de Punta Ballo.


Peux-tu nous donner quelques bonnes adresses sur la Sugar Beach ?


Plusieurs lodges rythment la mythique Sugar Beach. À l'extrémité sud, le premier à gauche après le nouveau pont - Takatuka Lodge vous en met plein les rétines pour vous époustoufler. Au compteur, une dizaine de chambres thématiques. Ainsi, la "RockAdelic" est équipée d’amplis Marshall, de guitares électriques et de disques sertis dans le mur....


Photo du Driftwood Village à Sipalay aux Philippines un hôtel basic perdu dans la végétation à l’ambiance délicieusement routards des tropiques.

Situé en plein cœur d'une cocoterai Chics Chocs, le Driftwood Village est un hôtel chiné en bambou et rotin perdu dans la végétation à l’ambiance délicieusement cool. Driftwood, est paraît-il "l’âme de la plage de sucre". En entendant cela, Ouiphilippines a d’abord cru à un énième slogan touristique. Que nenni. Le luxe de la simplicité est omniprésent, la musique de la mer est enivrante et la plage est encore sauvage. Voilà pour le tableau. Côté resto, on déguste un menu d'inspiration thaï sur une suspension en bois flotté qui fait office de table. Délices et convivialité garantis.



Comment se rendre à Sipalay à l’extrême ouest de Negros occidental ?


🗺️ Pour se rendre dans la région de Sipalay, le plus simple est d’atterrir à Dumaguete. Comptez environ 3h de voiture ou 4h de Bus Ceres pour atteindre Sipalay puis 30min pour relier Sugar Beach (faire défiler vers le bas pour "comment y accéder via le nouveau pont"). La boucle de l’Ouest passe par la bourgade de Bayawan, une halte idéale pour goûter aux joies de la vie d'une petite cité au coffin de l'île et tester l'excellent Maefinn hôtel.


Au retour Ouiphilippines réussit à vous offrir un itinéraire, faisant un choix exemplaire d'un road trip via l’énigmatique plateau de Mabinay, d'appréhender la culture d'une île de sucre et de planteurs de cannes, et en bonus bien mérité, une improbable petite douche coup de fouet sous les 40 mètres de la cascade Niludhan Falls. Sur le retour possibilités de dormir dans des motels respectables à Kabankalan, Mabinay et Bais.


un couple se baladant à la cascade Niludhan Falls près du village de Mabinay sur l'île de Negros aux Philippines - Photo Ouiphilippines

Niludhan Falls : Cette somptueuse cascade, dont les eaux tombent dans un bassin, plus de 40 m en contrebas se trouve à 20 km de bus, véhicule ou d'Habal-Habal (moto-taxi), au sud du village de Mabinay sur la nouvelle route qui mène à Bayawan. Il est possible de nager et de pique-niquer sur le site.


Parmi les outils Ouiphilippines destinés à planifier vos déplacements dans l'archipel Quand partir à Sipalay sur l'île de Negros ?


Le nouveau pont placera-t-il Sugar Beach dans la bucket list de voyageurs ?


Photo du nouveau pont Nauhang Bridge qui relie Sipalay à Sugar Beach - Photo Ouiphilippines
Bridge, pour donner vie à Sugar Beach un nouveau pont tout beau, tout neuf

Si la plage est restée un produit de niche pour les voyageurs occidentaux, réjouissez-vous (ou pas ?) le nouveau pont qui relie le barangay Nauhang (voir la map) à Sugar Beach pourrait booster sa fréquentation. Certes, il est encore un peu tôt pour le dire, mais les fées semblent s’être penchées sur les promoteurs touristiques du coin.


Et maintenant ? Pour ceux qui ont le blues de quitter Negros...


Une traversée de l'île de Negros oriental d’anthologie, longeant l’océan et reliant Dumaguete au volcan Canlaon. Ultime road trip Negros Oriental : Dumaguete à Canlaon


Vous cherchez un article qui vous intéresse ?


La démarche est simple comme bonjour, tapez un lieu dans la barre de recherche en pied de page (☟) et sélectionnez votre article dans le menu déroulant. Voilà c’est terminé, vous êtes désormais arrivé à destination – je vous dis bonne lecture !


Commet ça c'est fini l'article ? Non, à vous de jouer !


✎ Ce récit de voyage à Sipalay et environs vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi !😉

2 328 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page