26 millions d'étudiants philippins à l’épreuve de la Covid

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


La fermeture des écoles durant plus de 18 mois en raison de la pandémie de coronavirus a privé d’éducation 400 millions d’enfants en Asie du Sud y accentuant des "inégalités alarmantes", selon un rapport récemment publié par l’Unicef.


Marigondon National High School, l'école fermée tant que la pandémie de Covid-19 ne serait pas sous contrôle.

Assurant que la santé de la jeunesse philippine primait, le gouvernement a déclaré, le mardi 26 mai 2020, que 📷 les salles de classe resteraient fermées tant que la pandémie de Covid-19 ne serait pas sous contrôle.


Les systèmes éducatifs philippins à l'épreuve de la Covid


Aux Philippines, les écoles (physiques) sont fermées depuis mars 2020. C’est l'une des plus longues interruptions au monde. Sans aucune forme d'enseignement proposée pendant sept mois consécutifs. Aujourd'hui, l’école en ligne est principalement réservée aux familles les plus aisées et aux grandes villes.


Dans les zones rurales, le DepEd (Département de l'éducation) offre une forme d'apprentissage à distance qui utilise savant un mélange de cours en ligne et de modules d’autoapprentissage imprimés, que les parents doivent retirer dans les écoles. Malheureusement les parents-agriculteurs, pêcheurs, ouvriers, n’ont très souvent pas le niveau d’éducation nécessaire pour aider leurs enfants pendant cette période d’apprentissage à distance.



À en croire le porte-parole du gouvernement (27 mai 2020)


Tant qu’il n’y a pas de vaccin et que nous n’avons pas atteint la nouvelle normalité qui autorisera la levée des quarantaines communautaires, il n’y aura pas de cours avec une présence physique

Et comme la tartine tombe toujours du côté beurré, les enfants issus des ménages les plus défavorisés et surtout les enfants handicapés sont confrontés aux plus grandes difficultés pour ce qui est de la formation à distance.


Lire aussi

Sourires XL, clochers, insouciance

le tiercé gagnant en attendant le vaccin


Aller à l'école comme dans le bon vieux temps! Île de Busuanga janvier 2020

📷 Aller à l'école aux Philippines comme dans le bon vieux temps! Île de Busuanga janvier 2020


Solutionner, l'art philippin de la débrouille


Aux Philippines, la plupart des ménages ont une connexion internet très instable, l’école à distance n’est donc pas une mince affaire en période de guerre Covid. Si bien que certaines d’entre elles se sont mises à faire cours aux élèves par Messenger et transformer un réseau social en solution de fortune (ou de génie?) d'éducation.


Dans les îles isolées des Philippines, les enfants font l’école par messages pendant la pandémie

📱 Certaines écoles utilisent ainsi la version gratuite Facebook Lite à faible bande-passante (aux Philippines, sans débit de données payantes) pour continuer à faire cours sans frais à leurs élèves confinés. Il est impossible d’envoyer des photos sur cette version de l’app de Facebook, aussi les enseignants envoient-ils leurs "devoirs scolaires" ponctués d’emojis aux plus jeunes étudiants.


COVID-19 : Indice mondial de rigueur, sept. 2021


Les gouvernements prennent un large éventail de mesures en réponse à l'épidémie de COVID-19. Cet outil vise à suivre et à comparer les réponses politiques dans le monde entier.


Il s'agit d'une mesure composite basée sur neuf indicateurs de réponse, dont les fermetures d'écoles, de lieux de travail et les interdictions de voyager. Rééchelonné sur une valeur de 0 à 100 (100 = le plus strict).



Situation complexe et réponses inachevées


Si la pandémie continue et que le secteur scolaire perd encore des années, de quel genre de ressources humaines le pays bénéficiera-t-il à l’avenir ? s’interrogent enseignants et rapporteurs de l’Unicef.

Et vous, vous en pensez quoi ?


Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !


401 vues