top of page
  • Photo du rédacteurÉcrit par ouiphilippines

Relier Coron à Mindoro et à Boracay en ferry (et en Van !)

Dernière mise à jour : 17 mars


Une photo prise par Ouiphilippines depuis un hublot du bateau Bunso dans la baie de Coron à  Siete Pecados  Palawan

Le Ferry Bunso est le meilleur compagnon du voyageur indus’, amoureux de taule et de vieilles mécaniques qui sommeille en vous. Cet ancien Lite Ferry (Cebu) rénové peut accueillir plusieurs centaines de passagers et une vingtaine de véhicules. Amarré de votre backpack, il vous emporte en balade de Palawan à Mindoro. Allez, agrippez votre smart phone, concours de photo à 11h sur le pont principal au passage du fameux spot de Siete Pecados !


Le pitch


Un Van et deux (une longue) traversées maritimes. Pour relier Coron à Boracay, j'ai volontairement emprunté l'itinéraire qui propose de ralentir le rythme effréné de ces deux destinations, mais aussi de ne plus attendre les prochaines vacances pour prendre un vrai ferry local. Récit d'un voyage de 18 heures que vous ne trouverez pas dans votre Guide du Routard.


200 km. À vol d'oiseau, Boracay est aussi proche de Coron que Honfleur de Paris. La mer faisant obstacle, impossible de s'y rendre par la route. L'avion ? Pour une fois, j'ai voulu m'en passer. Une solution semble évidente : le transbordeur. Comme El Nido, Puerto Princesa ou Manille, Boracay est l’une des destinations accessibles depuis Coron par la voie maritime.


Ce que vous allez y trouver ?



Tout ça vous donne envie de prolonger avant le départ de Coron ? Piochez ici Coron : Le guide suprême des îles Calamian



🌍 Un tricycle jusqu'au port de Coron. Une longue traversée en ferry jusqu'à San Jose (Mindoro), un Van de San Jose à Bulalacao et enfin un dernier ferry pour Boracay. Un itinéraire qui promet une expérience de voyage bien différente de celle l'avion.



🎥 Ha les fameux trajets Coron-Boracay... Je les ai poncés, et je peux vous dire qu'ils ont la particularité d'être, soit très longs ou soit très ennuyeux et chers ! Alors, comment pimenter l'aventure ? La botte secrète pour rendre cela possible ? Le trio Bunso - île de Mindoro - FastCat pardi !


Bien plus qu'un simple transfert Coron - Boracay


Des hommes joyeux jouent aux cartes abord du ferry Bunso Shipping en direction de San Jose Mindoro

De certains trip, on retient surtout une ambiance, un je-ne-sais-quoi qui fait qu'on se souvient de l'expérience. Il y a de plein ça sur le ferry Bunso.


7h30 : Se réveiller en douceur au port de Coron


Le voyage débute dès maintenant. Direction le quartier de Tagumpay au port de Coron.

Deux jour par semaine, une liaison maritime relie Coron à San José, sur l'île de Mindoro en 7 heures. Si j'avais annoncé depuis plusieurs mois qu'un trajet entre les deux îles avait repris, il est désormais possible, de préréserver ses billets ( tous les lundi et vendredi à1'400 ₱) en passant par le proprio de la compagnie Bunso Transport ✆ +63 910 371 0621.


8h : Cap à l'est vers l'île de Mindoro


Si vous connaissez déjà le mode de voyage en slow ferry des Philippines, le bateau Bunso 2 ne vous étonnera pas puisqu’il reprend le même concept qui plait aux locaux : lits superposés, pont supérieur et riz-minudo pour le repas de midi inclus. Le tout dans une ambiance conviviale, décontractée.


En un seul post FB, vous avez accès à tous les transports de/à San José (Mindoro)


Envie de routes inconnues du grand public ? Aucun problème, vous trouverez votre bonheur dans cette liste, aux côtés des liaisons Vans, bus, avions et bateaux dont vous n’auriez jamais soupçonné l’existence et des voies improbables qui traversent Mindoro : San Jose - Manille en direct via Abra de Ilog et surtout les fréquences des vans pour Sablayan, Bulalaco et Calapan...


15h : Débarquement à Mindoro


Maintenant que vous avez traversé le détroit de Mindoro d'ouest en est, il est temps de reprendre la route avec le tricycle qui vous conduira au terminal de bus de San Jose, puis prendre un van pour un trajet de 90 minutes (300 ₱) jusqu'à Bulalacao. Construite à l'extrémité sud de Mindoro, cette petite bourgade pittoresque surplombe la baie. "L'artère" principale du village, Poblacion, pointe vers le Mr C - Foods Resto Bar pour déguster quelques plats de la street food locale, patienter jusqu'au coucher du soleil et à l'ouverture du guichet FastCat ✆ +63 929 845 4071 programmée à 18 heures. Pour relâcher la pression, près du port les pieds dans l'eau, voici le Southdrive Beach Resort.


Vous avez déjà envie de poser vos valises ?


Dans la case "secret bien gardé", Pandan Island se pose là comme il faut à 60 km au nord de San Jose, au cœur de Sablayan. Cette région est un dédale de coraux et la porte d'entrés du fabuleux récif d'Apo. Eden des plongeurs, les snorkeleurs y trouveront aussi leur compte à raison de bonnes crises d'hyperventilations. Parmi les autres possibilités d'hébergement à prix friendly : chez Guillaume au Paraiso Resort, qui serait l'équivalent du paradis, mais je n'ai pas testé, trop attachée que je suis à respecter l'horaire à l’approche du port.


Également à ne pas louper : le bassin de Bulalacao. Entre la bande de sable d'Aslom Island et l'île de Buyayaw, ce spot pépite qui comprend 11 îles a tout pour émerveiller. Et que dire des mythiques cabanes vertes du Tambaron Green Beach Resort… Émerveillement garanti.


Vue de drone d'Aslom Island dans la baie de Bululacao

Je sais, les images de drone ne correspond pas à la restitution de ce que l'on voit les tongs aux pieds, mais là, vous allez en prendre plein les mirettes avec une capture montrant la magnifique île d'Aslom dans la baie de Bulalacao filmée du ciel. Le tout avec des lumières à rendre jaloux un arc-en-ciel.


22h : on grimpe dans le FastCat pour Boracay


Deux fois par jour, à 10 heures et 22 heures, FasCat relie en 3h 30 de navigation Bulalacao à Caticlan, j'ai opté pour celui de 22h, histoire de commencer ma nuit à Mindoro, pour la finir à Boracay. Et les tarots dans tout ça ? Il y en a trois différents, qui incluent plus ou moins de confort, Economy 780 ₱, Premium Economy 840 ₱ et Business Class 900 ₱. À noter qu'à part pour la classe Economy, l'air conditionné est prévu.


02h : Après l'effort, le réconfort..


La Caticlan Jetty, avec des Bancas prêtent a vous transférer sur l'ile de Boracay pendant 24h non-stop, juste à la sortie du FastCat ? On ne pouvait pas demander mieux. Pour une aventure plus soft, on peut aussi faire un deep sleep classé "sommeil profond" au Navarro hôtel à Caticlan même. Déco confortable, parking sécurisé et Rooftop extérieur des plus mignon : bingo !


Parmi les outils Ouiphilippines destinés à planifier vos déplacements dans l'archipel Toute l'info sur les transports aux Philippines ici


Que faire à Boracay en 2024 ?


Par où commencer lorsqu'on évoque Boracay ? Ah Boracay, île de LA white Beach, des couchers de soleil et de la fête. Certes l'île à bien changée, elle c'est (très) éloignée de l'époque du routard baba cool où le backpacking était rois et les diners au feu de camp sur la plage quotidiens. Et si le sable est toujours d'un blanc immaculé, les cocotiers ont été remplacés les unes après les autres par du béton et du macadam. Pourtant, on sent toujours son air marin, mêlé à l’odeur de la noix de coco... fraîche ! Bourrée de potassium, magnésium, calcium, fer, zinc et vita B6. C'est la potion magique pour survivre aux afters. À Boracay activez votre mode touriste, c’est le genre d'île qui se prête à tous les caprices, du week-end de teuf au séjour détox, mais surtout, emmenez Ouiphilippines avec vous !



Un jeune surfeur philippins surfe sur la plage de white beach à Boracay Philippines

Requinqué, le ventre rempli par un bon petit-déj, on enfile nos plus belles tongs et fonce au playground de la white beach. Logé derrière une rangée de cocotiers, ce formidable terrain de jeu sablonneux est sûrement le plus beau de l'archipel.


Il n'est plus nécessaire d'avoir une réservation d'hôtel pour entrer à Boracay


En revanche ne vous trompez pas, le fun à Boracay ne débute qu'après avoir payé les 300 ₱ de l'éco fee, les 150 ₱ du terminal fee et enfin les 50 ₱ du ferry aussi connu sous le nom de pump boat ticket.



Activités à Boracay, du grand classique au classique un peu moins classique


Ah, Boracay… Véritable ville-île, difficile de choisir une activité tant tout y est flashy ! Malheureusement, le monde entier pense comme nous et la White Beach déborde souvent de touristes, nous laissant démunis face à des files d’attente interminables et des spots bondés.


Avec tous ces arguments, difficile de ne pas déroger à la nature qui sommeille en nous. Et tant pis si on doit faire une entorse au règlement du tout hors des sentiers battus. GetYourGuide nous siffle dans l'oreille des programmes d'activités pour assouvir notre soif d'aventure. Et nous vend en ligne des transferts et des excursions qui ont de quoi faire bouger. Idées d'activités à partir de 500 ₱


C'est un des secrets les mieux gardés des adeptes de micro-aventures (plus pour longtemps !)


Marre du bruit et de la fureur ? Si vous avez poncé toutes les activités cette île de 10km² (env. 7 km de long pour 1km de large), et que la perspective d'un beach footing passé à slalomer au milieu des touristes n'a rien de franchement excitant, j'ai ce qu'il vous faut. Allez hop, on prend son petit sac à dos et on fonce chez Tour by Babosam : 100% nature, des randonnées à kiffer en tribu ou entre potes vous feront revivre Into The "Boracay" Wild (le bad trip avec le poison en moins). Des microaventures dans la région de Buruanga sur l'île de Panay et à moindre coût... Bon voyage !


Les collines de Yapak, taillées pour les couchers de soleil insolites


Attrapez un cocktail rhum, mangue, calamansi vert et cap sur la piscine pour se prélasser devant le phénomène indescriptible qu'est le coucher de soleil unique depuis l'hôtel Soffia, situé au sommet d'une colline du Sitio Hagdan à Yapak, le ciel coloré se reflétant sur la surface immobile de la piscine. Vous pouvez également profiter de tout ce qu'offre le front de mer de Boracay en empruntant la navette gratuite entre le D'Mall et l'hôtel, disponible toutes les deux heures. Me reste qu'à vous souhaiter une bonne montée !


Photo intérieure du beach-bar du Levantin hôtel à Boracay

⎚ Leventin Beach-Bar sur la plage de Bulabog


Approchez, je vais vous parler de Kitesurf et planche à voile


L'hôtel Levantin est situé sur la plage de Bulabog, LE spot kitesurf de Boracay, où une dizaine d'autres écoles de kite ont déployé leurs voiles... En mousson Amihan, Bulabog nous gâte toujours et il y en aura du vent pour tous les goûts ! La saison démarre d'ailleurs sous les meilleurs auspices au début du mois de novembre et se poursuit jusqu'en mars, voire avril. Ce vent du nord-est souffle de l'est à une vitesse constante de 15 à 25 nœuds pendant cette période, atteignant parfois plus de 30 nœuds. Le restaurant de l'hôtel est également très apprécié des (très) fidèles clients pour son menu très varié, ce mythique bar à un jet de claquette de la plage se prête aussi au brunch, au déjeuner sur le pouce et aux cocktails.


À la recherche du meilleur coins branché ? Voici ma sélection conjuguée à l'indicatif


Parce que Boracay est Boracay, il existe une multitude de coins branchés. Mais avant d’avoir une chance de poser une pinte sur le bar, il vous faudra d’abord choisir la zone de l'île qui vous botte le plus. Une problématique à laquelle Ouiphilippines apporte sa petite contribution (en toute subjectivité).


Life is a beach (bar), surtout quand on est à Boracay


Pour bien commencer la tournée, passage obligé par le Levantin Bar sur la plage de Bulabog. Si vous voulez être au cœur d'un sport-bar, le Nigi Nigi Too est l'étape à noter. À la recherche d'une adresse confidentielle c'est du côté de Nagisa Coffee Shop à Angol qui faut chercher. Avec un bon timing, vous pourrez mater le coucher de soleil au Nigi Nigi Nu Noos ou pour les frenchies au Mai Tai Beach Bar. SI vous pensez que la quintessence du cool se cache à la station 2, alors cap sur l'Epic Bar, dire qu’on se trouve dans le bar le plus électrique de Boracay ne serait pas mentir. Enfin pour rallumer les enceintes, finissez la soirée en prenant un verre au mythique Summer Place et, pour ceux qui auraient encore soif l'Exit Bar, sorte de porte de sortie.


Restaurants & Co.


S'il serait impossible d'en dresser la liste exhaustive, mais impossible de ne pas évoquer quelques-uns : les francophones du monde entier se réunissent au Bistro des Amis à Angol, Nomie mijote des recettes philippines d'une régalade rarement atteinte sous le soleil de Boracay, Aria est un Cucina Italiana si populaire qu'il est toujours plein, de jour comme de nuit. La formule ultime à prix pré-inflation reste le D' Talipapa, un market place d'une désarmante simplicité qui a conquis l'île entière. Bon appétit !



✎ Ce récit de road-trip de Coron à Boracay vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez- moi !😉

2 928 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page