top of page
  • Photo du rédacteurJo Bino

Les meilleurs plans à faire à Davao & Samal Island

Dernière mise à jour : il y a 2 jours


Une Banca accoste sur la bande de sable de Vanishing Island à Davao

La capitale du Durian a la gagne. Terre 100 % pur Mindanao, aussi musulmane que catholique, Davao séduit sans minauderie. Ce qu'on y trouve : un patrimoine séculaire qui sait se mettre en valeur sans trop s’endimancher (ni jouer à la paillette), un esprit festif et défricheur impulsé par sa situation solitaire au sud de Mindanao. Mais Davao, c’est aussi une ville (grande, 2,8 millions d'habitants, quand même) où il fait bon flâner, entre les jardins du People's Park et les hauteurs des Shrine Hills, histoire de guinder avec de cool adresses comme le légendaire Jack's Ridge. À quelques minutes des plages des îles de Talikud et de Samal, Davao est une destination à part entière dont les patrimoines culturels et culinaires rivalisent de créativité. Ah oui, j'oubliais : allergique à Mindanao, la ville est la cité fétiche de la vice-présidente des Philippines, Sara Duterte. Si avec tout ça, vous n’allez pas y faire un tour…


Ce que vous allez y trouver ?

 


La visite de la ville


Les fans de pérégrinations touristiques ou des virées gourmandes raffolent de ce parcours dans les artères de Davao. Malgré son caractère particulièrement urbain, le centre-ville se trouve tout près d'un grand espace vert, le plus agréable de la capitale de Mindanao. People's Park avec ces 4 hectares et son dôme en forme de durian. Dans le grand Monopoly du Poblation Market Central, les musardeurs pourront profiter d'une déco murale graphique représentant l'oiseau mythique Sarimanok créé par l'artiste Kublai Millan de tout un tas de shops en lien avec la culture Mindanaoan.


Après un balayage rapide, l’aventure continue perché sur les hauteurs du Jack's Ridge complexe, tiers-lieux chébrans XXL (Taklobo Restaurant), coffee shop (Karlo's Gourmet and Coffee)… Et pour boire un verre en profitant d’une vue démentielle sur toute la ville, rendez-vous au Kai's Bar and Grill.


Les symboles historiques cachés que renferme Jack's Ridge


Le terrain sur lequel se trouve aujourd'hui Jack's Ridge faisait autrefois partie du quartier général des forces japonaises en retraite vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les Américains ont débarqué à Davao le 1er mai 1945, obligeant l'armée impériale japonaise à se frayer un chemin jusqu'aux collines de Matina, d'où ils avaient une vue imprenable sur le golfe de Davao, où les navires américains étaient ancrés. Des combats acharnés ont rapidement éclaté entre les deux forces et, comme l'histoire nous l'a montré, les Japonais ont perdu. Aujourd'hui, plus d'un demi-siècle plus tard, Jack's Ridge est rempli de souvenirs de son passé historique. Des grottes creusées par les Japonais jalonnent la zone et, de temps à autre, des personnes trouvent encore des balles et d'autres matériels de guerre dans le sol rocailleux.

Profitez de votre passage par les collines de Matina pour vous faire une petite virée “MTS” (Matina Town Square) au sud du périph ! Du rustique Boondocks au classy The Commons, pas de quoi se tourner les pintes. Le quartier ne manque pas de street food, avec son food court géant où faire des infidélités aux burgers tout en profitant d'un concert live sans se ruiner. ⇲ Live Schedule


Le Roxas Night Market est un repère connu de ceux qui savent ou kiffer pas cher à Davao, dans cette rue animée entre ADD University et l'Aldevenco Shopping Center les cantines Davaoeños ont attrapé le virus de la gourmandise.


Durian en quelques mots, quand on aime, on ne sent pas !


Davao Durian Farm : Un lève palette transporte des durians

⎚ Belviz Durian Farms, cette ferme familiale aux portes de Davao (Calinan District) est réputée pour ses superbes durians.


Alors, si vous êtes prêt à plonger dans des ambiances et des expériences culinaires différentes, n’hésitez pas à essayer le durian et à vous faire votre propre opinion sur son goût (et son parfum) unique.


Les producteurs de Davao City produisent 41'000 tonnes (métriques) de durian par an, soit un peu plus de la moitié de la production annuelle du pays, qui s'élève à 79'000 tonnes. Sachez toutefois que les autres zones de production se trouvent également dans la région de Davao et dans le nord de Cotabato.


Une serveuse du Surf & Turf  à Davao présente deux Crabes noir géants à déguster au restaurant

⎚ Côté restos, mes préférés sont un poil plus dispersés dans la ville : une chaine, oui, mais pas n'importe laquelle, celle, magique, du Surf & Turf Davao ! Serial restaurateur (trois Surf & Turf à Davao), truste forcément la tête de mon grand classement des meilleures planques à crabes (Alimango, crabe noir géant) de La City.


Que faire aux alentours de Davao et à Samal Island ?


Maintiennent vous rêvez de plaquer Davao City et sa fureur des klaxons ? Pour déboucher, une heure plus tard, au détour d'une passerelle de ferry, sur une île bucolique ? Bonne nouvelle : je vous ai mitonné un itinéraire pépite réunissant mes meilleurs plans à Samal Island.



Samal Îsland, comment y aller ?

Taxi ou milticab publics, arrêt au panneau bleu/blanc Samal Ferry Wharf Sasa, prendre la barge (24h/24h, 20 ₱), et enfin débarquer au Samal Ferry Terminal. Si vous optez pour un tour de l'ile en Bajaj (les nouveaux tricycles 200 cm² modernes façon Tuktuk) privatif, vous en trouverez facilement à la sortie du port ! L'engin de couleur jaune/noire vous déposera à la porte de chacune de vos destinations, vous rendant ce tour de l'ile tellement pratique qu’il n’y aura plus besoin de Travel Planner. Et puisque je suis sympa, je vous file même le contact de mon sympathique driver - Monjik ✆ +63 907 575 3643 - comptez de 1'500 ₱ à 2'500 ₱ (selon l'itinéraire) pour être trimbalé une journée à l'arrière du véhicule pouvant transporter 3-4 personnes confortablement.


Partir à la découverte du côté vert (et bleu) de Samal


L'excursion pour Vanishing Island débute à la sortie du village de Babak et dure environ 1 heure (peut-être poussée jusqu'à 3h max, si affinités), en naviguant sur les eaux calmes entre la ville de Davao et l'île de Samal. Une détente au soleil sur le pont en sirotant une bière en profitant des vues panoramiques du littoral. Naviguez le long du détroit, et régalez-vous des vues imprenables sur les maisonnettes de pêcheurs (façon Manjuyod Sandbar à Negros), du bandeau de sable avec une mer turquoise comme paysage de fond et de la mangrove. Prix : Droits d'entrée 20 ₱/personne, bateau 500 ₱ pouvant accueillir 6 passagers max.


L'air iodé, ça creuse. Direction le Zagpa Grill and Restobar, un joli café-restaurant en bord de route où spaghetti Aglio e Olio, Adobo et Fish sinigang (soupe de poisson cuite dans un bouillon aigre) vous enthousiasmeront autant que la déco aussi locale que colorée. Accueillant et chaleureux, l’établissement vous ouvre toutes ses facilités : Wi-Fi Starlink, grand restaurant ventilé, bar, jardin dans l'arrière-cour, autant d'espace que vous pourrez occuper en toute quiétude. C'est bien simple, on s’y sent comme à la maison, à tel point qu’on en retirerait presque ses tongs.


Dans le centre de l’île, du côté de Peñaplata : c’est là que se trouve le point d’eau le plus connu de Samal, la chute d'eau Hagimit Falls, une paroi trop cool de plusieurs cascades en fait.


La fatigue pointe le bout de son nez, l'heure de la pause a sonné. Regagnez le Blue Bird Deck View (autant vous prévenir, ce n’est pas le spot où vous allez chiller tout l’aprèm, mais la vue sur les îlots Malipano et le célébrissime Pearl Farm Beach Resort est dingue) et longez-le jusqu'au Kaputian Beach Park. Palmiers, paillotes, quelques milliers de mètres carrés de sable fin et un hamac vous y attendent sagement.


Deux options s'offrent à vous pour le retour vers Davao City, soit vous visez la grande aventure (attention, vous n'aurez plus vraiment le choix, vous devez être efficace), via Talikud Island, avec des Bancas Kaputian - Talikud qui ne démarrent que lorsqu'elles sont remplies et un ferry Talikud (Isla Reta) qui n'offre qu'une seule rotation à 15h vers Davao City c’est en fait le défi des voyageurs. Soit vous visez l'option fastoche, suffit de suivre votre Tuk-Tuk driver jusqu'au Samal ferry Terminal, sur le retour, petit stop conseillé au Giant Clam (Taklobo) Sanctuary d'Adecor. Le genre de sanctuaire marin ou snrokeleurs et 3'700 bénitiers géants (Tridacna gigas) font bon ménage pour 200 ₱.


Un homme avec masque et tuba nage dans les eaux du Kaputian Beach Park à Samal

⎚ Kaputian, une belle plage donc, entouré d'eaux turquoise avec en toile de fond l'île de Talikud.


Quand Samal Island se transforme en grande base d'aventures !


C’est vrai, Samal nous donne toutes les raisons d’y rester vissé. Mount Puting Bato, le plus haut sommet de l'île, s'élève à 500 mètres au-dessus de l'altitude de la mer. avec deux sentiers : le Tayapoc Trail, qui s'adresse plutôt aux débutants, et le Guilon Trail, qui s'adresse plutôt aux grimpeurs expérimentés. Besoins d'idées ? Sabang Cliff Jumping pour apaiser vos envies d'adrénaline et pour se faire plaisir (après avoir gagné au Jackpot), un fleuron de la scène hôtelière de l'archipel ⇲ Pearl Farm Beach Resort (oui, le tarif pique). N'oubliez pas de cliquer sur le bouton ci-dessous pour voir l'offre hébergements tous budgets confondus et zoomer mon Google Map pour plus de spots.



Samal, le point Scuba Diving


Avec tous les sites de plongée qui entourent Samal, il n'est pas étonnant que la plongée sous-marine soit une activité qui stimule le tourisme sur l'île. Deux des sites les plus célèbres sont Aundanao et Liguid (ou Ligid), qui abritent une vie récifale saine et où l'on peut rencontrer des tortues.


Les autres sites de plongée sont Panganak, Limao Reef, Catagman Dive Site, Marissa, San Juan Reef, Dapia Reef, Mansud Wall, Angel's Cove, Mushroom Rock, Tagbaobo Dive Site, Tinangisan Dive Site, et Auntuod Dive Site.



Et pour ceux et celles qui souhaitent poursuivre l’aventure


Rendez-vous à Mati pour garnir votre collection de grains de sable de la plage


Mati, la région balnéaire la plus sous-estimé de l'archipel, bon marché et toujours sexy, se fait la championne du charme loin des hordes de touristes qui est de plus en plus difficiles à trouver dans des endroits comme Palawan et aux Visayas. Foyer de communautés de surfeur, de Weekendeurs Davaoeños, la région est connue pour ses sessions de surf mémorables, ses trois baies (Balete, Pujada et Mayo) du bout du monde et sa superbe plage de Dahican que les promoteurs immobiliers ne se sont pas encore appropriée.


Que vous soyez à la recherche d'une bière à The Lokal, d'une pizza cuite au feu de bois au Sala Surf café, de choper un stage de surf chez Wax Surf ou en route pour une aventure à 3h de bus de Davao City, Mati est un terrain de jeu pour ceux qui cherchent un aperçu de Mindanao servie à une température ambiante de 25 à 30 degrés toute l’année.



Mt Apo, la promesse d'un gigantesque volcan (2,954 m) et de belles choses que vous pourrez gravir


Si vous cherchez de quoi escalader un volcan pas capricieux, passage obligé par le lien officiel ci-dessous qui propose, outre des infos et les tarifs du populaire Kapatagan Trail, quatre itinéraires qui ont fleuri au pied du volcan.  Mt. APO Mountaineering Ordinance 2023

Ce sera l’occasion (en vérité, extrêmement rare) d’apercevoir la star des lieux, l'endémique Philippines Eagle (Pithecophaga jefferyi) d'une envergure pouvant atteindre 2,5m.


Comment se déplacer à Davao ?


Les taxis les plus sympathiques de l'archipel qui font oublier Grab

Que ce soit en taxi original blanc ou en Blue taxi (son cousin de couleur bleue), le compteur démarre à 40 ₱ (50 ₱ pour les Mabuay Taxi noirs) et le trajet se fait par tranche de 3.50 ₱ le km. Très friendly, disponibles partout (aussi à l'aéroport avec un taxi meter fonctionne toujours) de quoi allier accessibilité et facilité de transport. Et (re) perpétuer l’amitié chauffeur de taxi-voyageurs. Si vous voyagez dans le centre-ville, évitez dans la mesure du possible les heures de pointe en semaine, entre 8h et 10h et entre 15h et 19h.


Davao City Overland Transport Terminal


La gare routière de Davao est l'Overland Transport Terminal (Ecoland), mais les principaux moyens de transport public dans la ville sont les jeepneys et les multicabs. Ces engins circulent sur des itinéraires fixes dans la ville (10 ₱ pour les 4 premiers kilomètres), prenant et déposant des passagers en cours de route. Les destinations sont indiquées sur le côté et ils portent généralement un sticker sur leur pare-brise pour indiquer les itinéraires qu'ils empruntent.



Davao, comment s’y rendre ?


Très bien desservi par l'aérien, Davao à son aéroport international Francisco Bangoy International Airport aussi connu sous le nom de Davao International Airport (DIA) où atterrissent les avions de la Singapore Airlines (Scoot) et Qatar Airways. On peut aussi y accéder via les lignes intérieures via Manille (Air Asia, Cebu Pacific et Philippine Airlines), Clark, Cebu, Iloilo, Bacolod, Cagayan de Oro, Zamboanga, mais aussi depuis les spots touristiques de Panglao (Bohol) et Siargao qui seront d’ailleurs à privilégier pour un chouette itinéraire en boucle.


Les meilleurs hôtels pas (trop) chers à Davao


Pour relâcher la pression, j'ai opté pour un bon hôtel bon marché

À deux pas du SM Lanang et des ferries de Sasa les chambres du Red Planet Davao sont réparties sur huit étages au-dessus de l'excellent CBG "Burger Diner Cafe & Li'l Mart". L’établissement est bien tenu, propre et entièrement sécurisé, toutes les chambres étant accessibles uniquement par clé magnétique. Le Wi-Fi est gratuit, rapide et sa douche sous pression est un must. Une info qui fâche (ou pas), le roi des fruits local, le Durian n'est pas le bienvenu dans l'établissement. Combien ? Chambre à partir de 1'500 ₱.


Consultez la liste des meilleurs hôtels à Davao et économisez vos pennies pour partir à la découverte de la région



✎ Ce récit d'île en île à Davao vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi ! 😉

510 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page