top of page

À faire à Puerto Princesa et dans ses alentours

Dernière mise à jour : 30 janv.

Si vous avez prévu de voyager vers El Nido, je peux que vous encourager de faire un stop-over à Puerto Princesa. Entre ville qui se veut dynamique, restos de maboul et paysage terre/mer, je mets ma main à broyer que vous y trouverez votre compte. Pour le prouver, Ouiphilippines a ronflé sur place et vous a mitonné une petite sélection tous genres confondus.


Deux personnes au guichet d'accueil du Ka Joel's restaurant à Puerto Princesa

Est-il possible de faire un guide à PPC sans citer le restaurant Kalui ? Oui !


On aurait tort de résumer le patrimoine culinaire de Puerto Princesa au Kalui, l'illustre est rapidement blindé de monde, les services s'enchainent à une cadence réglée... Bref, stressant, un peu l'usine, mais certes unique. Je me suis donc lancé à la recherche d'un super resto 2, Ka Joel's ! Une adresse de rêve pour touristes avisés qui vient d'être mise sur orbite, plats à la grand-maman philippine, boiseries, bambou, poutres centenaires... Rustique, mais cosy avec parquet en acajou ancien, et "Oh mon dieu" ce patio ! Il faut traverser le bistro pour en profiter, la meilleure planque pour passer une belle soirée.


Plat culte ?

Cocotopus, un poulpe coquin à 300 ₱, mariné au lait de coco et pimenté comme il faut.


Un motard traverse une section boueuse sur la route de Sabang à Palawan

Se perdre en scooter dans les environs de Puerto Princesa


📸 Il démarre volontiers son scooter pour aller chercher le pain dans sa petite ville francilienne, il tremble quand il circule en Italie, son deuxième pays, mais, les Philippines, il n'y avait jamais mis les roues. Aujourd'hui, entre deux îles, Cantin a passé trois journées sur les routes de Puerto Princesa et dans ses alentours.


Le pitch


Environ 76 km pour relier le parc national de la rivière souterraine, avec plus de la moitié en route 4 pistes sans circulation. Depuis Puerto Princesa, bien au-delà du nouveau terminal terminal de bus d'Irawan... jusqu'à la bifurcation du barangay de Salvacion. Complètement dépaysante, la suite du trajet offre une jolie gradation de l'urbain vers la jungle. On y croise splendides paysages façon baie d'Halong terrestre (Hundred Caves au hameau de Tagabinet), rizières miroitantes qui tapissent la vallée (environs de Karst Mountain), ados se baignant dans l'écume de la mer de Chine... Et même des bancas qui attendent "sagement" leurs passagers au port du Sito Sabang pour les balader à la rivière souterraine !


Ça y est, la nuit est là !


Non seulement la rivière souterraine est magnifique (mais bondée), mais la plage de Sabang est chouette (et déserte). Si vous êtes à la recherche d'un excellent hôtel,

Daluyon Beach and Mountain Resort est un hébergement prisé par les touristes, les locaux et les baroudeurs qui cassent leurs tirelires pour une nuit. Et pour cause, avec sa plage à la beauté inégalée dans la région, Daluyon est un coin d’évasion isolé, mais à proximité de l'attraction du coin. Heureusement tout n'est pas cher à Sabang, un autre choix populaire. mais bon marché, ouf ! : Why not restobar cottages



Oublier le temps qui passe à Nagtabon Beach


Si tout le monde fréquente la rivière souterraine, plus rares sont les Palaweños qui connaissent Nagtabon Beach et comme toute bonne ville qui se respecte, Puerto Princesa a caché un trésor. Parce qu'il s'agit d'une bande de sable bordée de cocotiers et de petites cahutes d'une valeur inestimable. Ce coin est l'un des plus cool de la région, l'accès se fait depuis la jonction de l'école du Brgy Bacungan. On vient barboter dans la houle, en profitant des rayons du soleil et du calme. On s'y sent privilégié.

Maintenant que vous avez repris des forces, il est temps de reprendre la route jusqu'au port de la Honda Bay (Brgy. Sta. Lourdes) et grâce à ce stop, à vous l'île de Luli à marée base, des étoiles de mer garanties à Starfish Island et des touristes à Cowrie Island. Oui, l'Island-Hopping est sympa, mais, ne vous attendez pas à être seul sur l’eau. Après une journée de vadrouille en moto et Banca, la nuit pointe le bout de son nez. Il fallait s'y attendre, mais vous aurez droit à une surprise que d'assister à l'envol d'un millier de roussettes, l'apparition de ces chauves-souris aux dimensions géantes sous les nuages de Bat Island, un peu excentré du Brgy. Sta. Lourdes !


Explorer le sud


Rassurez-vous, je ne vais pas vous envoyer à 274km pour déguster du crocodile à Balabac. Notre itinéraire, un tronçon d'environ 20 km jusqu'au petit stop conseillé de la prison sans murs d'Iwahig la ferme pénale est un véritable établissement pénitentiaire où les détenus sont libres, s'occupent de la ferme, font de l'artisanat, reçoivent une éducation, puis retournent dans leur cellule le soir pour dormir. Créée dans les années 1900 par les Américains, la colonie pénitentiaire était destinée à accueillir le trop-plein de la prison de Bilibid à Manille.


Peter Bike (moto, auto en location)

Grâce aux motos et aux voitures de Peter Bike & Car Rental à une très courte distance de l'aéroport de Puerto Princesa, vous pourrez vous balader comme des locaux, sans faire les frais d’un taxi, les complications des vans. Ces véhicules sont disponibles à la location pour aussi longtemps que vous le désirez, pour ce qui est des prix, ceux-ci vont de 450 ₱ pour une Yamaha Mio 115 à 2'500 ₱ pour une Toyota Wigo.

Lire aussi : Des plans inoubliables à faire à Port Barton Palawan en 2023

Un homme traverse la mangrove sur une barge de bambou à la rivière de Sabang Palawan

Faire le touriste (ou l'aventurier) au Parc national de la rivière souterraine


Les baroudeurs pur et dur fréquentent-ils encore le Puerto Princesa Subterranean River National Park ? Pas vraiment, me direz-vous, pour une ou deux raisons assez simples et évidentes : les vans de touristes, ces hordes, majoritairement des philippins du Grand Manille déambulant cernée de shops de souvenirs et de vendeurs de perles insistants. Et si on ajoute ce qui se passe à l'intérieur avec des tours en pirogues réduites à leurs stricts minimums, on à là plus une image de rêve envoyée depuis le débarcadère du Sito Sabang. Certes, la rivière souterraine, candidate à l'élection des sept nouvelles merveilles du monde, tout ça tout ça… Alors au final, si c’est un spot un peu touristique, c’est quand même pour quelques autres bonnes raisons. Les paysages karstiques et ses romances, la jungle et ses belles plages de sable. Juste ce qu’il faut comme il faut pour définitivement tomber sous le charme et oublier tout sont lot de désagréments.


L’alternative :


Au bout de la plage à l'ouest du port, 📸 juste après le passage de la rivière sur une barge de bambou au niveau du - Mangrove River Paddle Boat Tour -, vous trouverez alors l’entrée des deux randos (voir le Google Map ci-dessus) qui conduisent à la rivière souterraine - l'ancien Monkey Trail et le New Jungle Trail -, camouflées derrières la plantureuse végétation tropicale. Étonnant, d’ailleurs comme cette randonnée de 4km qui longe en début de parcours un cirque à la beauté assez sublime, puis traverse une forêt de jungle karstique, offrant le spectacle de magnifiques arbres diptérocarpes et de petites grottes, reste à l’abri des touristes.


À vérifier sur place avant de tenter la balade (enfin, jusqu’au bout)


Or, si avant le passage de la tempête dévastatrice Rai on pouvait s'y aventurer facilement, en ce début d'année 2023 je n'ai pas réussi à pousser la chose jusqu'au bout de la jungle. Mais tout n’était pas perdu : j'ai pu sentir, entendre, voir et toucher le monde qui entoure une forêt primaire et surtout, apercevoir un Bayawak pas touristico-familiarisé de 3m, j'exagère légèrement, mais la taille XXL de ces lézards monitor (2e plus grand de la planète) ne peut laisser personne de marbre.


Façade avant du Hue hôtel à Puerto Princesa City

Lâcher prise au HUE de Puerto Princesa


Puerto Princesa est aujourd'hui délaissée par les visiteurs, surtout les Occidentaux. La raison ? La ville est plutôt chouette et souvent délaissée par les touristes, voire par les nouvelles générations de Philippins branchés qui se pressent ainsi dès la porte vitrée de l'aéroport dans les Vans pour atteindre le coin mythique de l'île, El-Nido. Pourtant, les rues qui silionne la ville regorge de bonnes adresses à découvrir.


Hue


Rurungan store qui dévoile le plus cool de l'artisanat local, Aminah Spa, La-Ud restaurant ultra qualité local, piscine dingo colorée… 📸 Derrière un design gros cube empilé, ce n’est pas seulement un hôtel que l’on découvre, mais un écosystème. Bienvenue au Hue Hotels and Resorts Puerto Princesa !

Un endroit pour dormir évidemment, mais aussi pour vivre, déjeuner, plonger... On y vient donc manger une excellente cuisine locale, se relaxer au Spa, observer les riverains percher depuis la piscine, un cocktail vissé à main. C’est sur la Puerto Princesa North Road au Barangay San Manuel, tout près du Robinsons Place, que l’antre, cool et urbaniste, s’élève.


Balay Tuko Garden Inn


Un joli hôtel familial confortable et douillet et qui ne coûte pas une semaine de salaire. Installé dans un coin tranquille proche à la fois du du Robinsons Place et sur la route du nouveau terminal de bus d'Irawan, Balay Tuko Garden Inn possède une piscine couverte et un délicieux jardin tropical. Toutes les chambres ont une connexion wi-fi rapide et gratuite, et le petit-déjeuner est inclus dans le prix, mon favori. Les röstis, quasi mystiques. Avec un shopping Mall trendy à proximité, c'est aussi un endroit pratique pour accéder aux vans qui desservent le duo El Nido - Port Barton et, ce qui n'est pas courant, le proprio parle français, il y a aussi un parking sécurisé.


Découvrir les meilleurs hôtels de Puerto Princesa et da sa région, tous genres confondus

Des clients du restaurant bar attablés sous l'enseigne lumineuse du Kinabuchs à Puerto Princesa

Apéroter au Kinabuchs


Clairement le chouchou, Kinabuchs est un peu à Puerto ce que le Nutella est aux crêpes. Indispensable ! Espaces multifacettes, le Grill & Bar s’impose à la fois comme un bar de quartier, une salle de billard, un coin grillades street food, ou encore de beach bar sur un parking. Bien loin de l'atmosphère archi-occidentale (et des prix qui vont avec), aseptisée à l’unique son de l’électro de certains bars d'El Nido, ce pub est une de mes adresses préférées à Puerto Princesa.


Lire aussi : Voyage Coron - Le guide suprême des îles Calamian

Le chauffeur de la navette gratuite à  l’aéroport international de Puerto Princesa sort de son véhicule

Tester un transfert depuis l'aéroport qui est gratuit

Faire un transfert en Van gratuitement à Palawan, ça ressemble à une douce utopie et pourtant ça existe et ça se passe entre l’aéroport international de Puerto Princesa et le SM Supermall situé à Malvar Street. Le concept est simple, vous vous jetez dans le Van "Free Airport Transfer" qui attend à la sortie de l'aéroport et il vous dépose au nouveau terminal du SM qui dessert aujourd'hui les destinations (plus gratuitement) : El Nido, Taytay, Sabang, Narra, Brookespoint. Sachez aussi que j'ai testé ce service dans le sens inverse et ça marche !


Puerto Princesa, comment s’y rendre ?


Si vous optez pour l'avion, les compagnies aériennes à bas prix Air Aisia, Cebu Pacific et Philippine Airlines relient, via des vols directs quotidiens, la ville de Puerto Princesa, au départ de Cebu ou Manille et en moins de 2 heures.


Une expérience aquatique pas comme les autres combinant local et tourisme grâce à la liaison hebdomadaire Manille - Puerto Princesa du navire mixte de fret et de passager de 2GO. Il offre aussi la possibilité d'un surclassement dans des cabines très confortables. En termes de confort, les cabines Suite Room & State Room équivalent à un hôtel 2* et sont entièrement climatisées.



Parmi les outils Ouiphilippines destinés à planifier vos déplacements dans l'archipel


Quand partir à Palawan ? La météo du global au local


Tous les horaires 2023 des vols & ferrys en un seul clic


✘ Trouvé des erreurs ? Dites-moi où !


821 vues

Posts similaires

Voir tout
bottom of page