top of page
  • Photo du rédacteurJo Bino

Le meilleur de Camotes, entre grottes secrètes et plages cachées

Dernière mise à jour : 18 mai

Deux trois jours pour sortir des sentiers battus à Camotes avec Ouiphilippines


Point de vue de l'île Tulang Diot dans l'archipel Camotes en bateau

Entre des eaux souterraines turquoise avec des grottes en guise de toit et ses plages paradisiaques, Camotes est l'île qui peut réconcilier les passionnés de guinguettes rustiques et les amateurs de rayons de soleil. Les 15 hameaux de la municipalité de San Francisco et leurs ruelles sablonneuses bordées d'Airbnb pas chers attire pour son atmosphère intime, loin des soirées de clubbeurs dont regorgent des coins comme Boracay et El Nido. Ici, on apprécie les couchers de soleil et on veille en sirotant un lait de coco sur la plage, les doigts de pied en éventail.




Que faire à Camotes ?



Accéder au paradis de Tulang Diot pour, seulement, 20 ₱ !


Il suffit de quelques coups d'hélices en débarquant au barangay Esperanza pour tomber sur Tulang Diot, une île comme on les aime, à la fois intimiste et dans le "jus" local. Eau cristalline, cabanes de plages en bois brun, sol constellé de grains de sable, coraux multicolores à qui sait simplement souffler dans un tuba et bien régler son masque de plongée.


Ici il y a aussi la catine du basketball court, un coin épicerie avec des cacahuètes, une terrasse avec ses jolies tables en bois, sur le comptoir de magnifiques Mango shake, et de grands Sisig, ces plateaux servis sur ardoise fumante que l’on sert en tapas aux Philippines.


Photo d'une affiche des couts des transferts et tours en bateau vers l'île de Tulang Diot à Camotes

⎚ Les jeunes du coin, conscients du potentiel inestimable de leur environnement, organisent à n'importe quelle heure de la journée des transferts en Banca (20 ₱/personne) vers l'île de Tulang Diot et des balades en bateau (1'000 ₱) pour suivre à la trace les poissons bariolés.


Vivre 'Le Grand Bleu' de Luc Besson avec Camotes Freediving


Profitez de ce lieu naturel préservé pour faire une expérience de plongée en apnée avec Camotes Freediving. Vous aurez la chance inestimable de barboter avec Thibault Guignes, ce Frenchie s’est donné pour mission de pulvériser le record de France d'immersion libre (FIM) et de transmettre ces connaissances. De quoi raconter comment est le Camotes grand bleu une fois de retour au pays.



Filer à l'est pour découvrir Bakhaw Beach


À Camotes, on aime se balader au gré des sentiers. Et on a de la chance, parce que dès qu'une petite ouverture se dessine sur l'île, et tout particulièrement sur la côte nord, il s'y cache des plages estampillées "beauté unique". Nichées entre Ezperanza et le hameau Union, Bakhaw Beach, se visite dans tous les styles, que vous soyez accros à la randonnée sur le sable, d'ambiance à la cool ou davantage branchée activité aquatique, tandis que, rayon décoration, des bancs de jardin avec roues de charrettes valent leur pesant d'or. Enfin, pensez à lever les yeux jusqu'à l'horizon, le bleu turquoise est ici chez lui.


Surplombez la baie de Santiago depuis le Saniago Bay Garde & Resort


Vue d'un cocotier, d'un bateau de pêche et de la baie de Santiago à Camotes

Tout en haut de la baie de Santiago trône l’un des plus anciens repères à visiteur de Camotes, ce Resort est assez classieux. Étalé sur toute la colline, il compte un énorme jardin avec une piscine qui surplombe la baie. Le coin idéal pour profiter des couchers de soleil, un cocktail à la main, mais ne vous attendez cependant pas à trouver une terrasse sur les toits du bâtiment. L’ambiance tropicale avec vibe Pinoy (le gentil surnom des Philippins) en week-end et les vendredis soir on peut se balancer en rythme mené par un son acoustique avec des groupes de La City de Cebu, c’est plutôt amusant.


Santiago White Beach


Saniago Bay est à Camotes ce qu'Alona est, à Panglao (enfin, toute proportion gardée) : un village préservé des grands travaux haussmanniens, avec ses rues sablonneuses, une placette arborée en pente douce et ses bancs de béton immuables. On vient ici profiter d'une plage longue de 600m, louer un paddle avec en fond sonore le bruit des vagues qui s'écrasent doucement sur le rivage. Mais aussi flâner sur la charmante portion de beach nord qui égrène ses petites cantines rustiques et peu chères, dont les fameux Pito's Sutokil ✆ +63 997 335 5518 et Nena’s Grill ✆ +63 945 350 957, parfois plein à craquer.


Du côté du Pito's Sutokil, on me signale également la possibilité de grimper dans une Banca pour une virée en mer de 4h à 4'500 ₱ (maximum 8 personnes) ✆+63 926 400 1622. De quoi partir à la rencontre des dauphins, visiter en snorkeling 3 spots hauts en coraux et finir la balade sur un panorama de coucher du soleil aguicheur.


Nager la brasse coulée à travers les cavernes souterraines


On connaît les plages de Camotes, entre blanc sable et eaux tempérées. Avec les grottes des îles de Poro et Pacijan, en voici les dessous. Dans ces cavités préhistoriques, souvent entourées de nature vierge, des petits escaliers en bois permettent d'atteindre les sous-sols. Là, des eaux calmes et cristallines appellent à la baignade. Mais c’est surtout à l’aide des éclairages vintage et du flash de votre smart phone que ces grottes prennent une tout autre dimension. Les parois se dessinent telles des peintures psychédéliques. Envoûtant.


Une femme avec une lampe frontale marche dans la grotte Paraiso à Camotes

Parmi ses classiques on peut citer Timubo Cave à San Francisco (entrée à 20 ₱), avec sa grotte et ses eaux froides, que l'on peut atteindre après une courte marche. Il y a aussi la grotte de Paraiso (⎚), plus petite, mais plus développée et plus accessible, également à San Francisco (50 ₱). Une fois les grottes de Pacsijan arpentées, il est temps de reprendre la route. Sur l'île de Poro relié à San Frascisco (Sanfan pour les intimes) par un pont, on parle beaucoup de Bukilat (50 ₱), considéré comme la cave la plus instagrammable de la région, avec son toit ouvert aux allures de Cenotes du Yucatan. L’effet waouh est garanti !


À l’ère de l’investissement qui rapporte gros, Busay Falls avec une entrée qui était fixée à seulement 10 ₱, n'a toujours pas été réhabilitée (suite au typhon Odette), les jets d'eau vigoureux qui ricoche sur la roche devront donc attendre la clémence des dieux des forêts avant de rééclabousser les touristes de passage sur l'île de Poro.


Un Mango Milkshake et une transat


Après ça, offrez-vous une pause bien méritée au Mangodlong Rock Resort (entrée à 25 ₱, pour l'hébergement je vous laisse cliquer sur le lien rouge), où de confortables transats vous attendent sur la bande de sable. Et l’hydratation dans tout ça ? Y'a qu'à passer par le bar à jus un peu foutraque, choisir les fruits et le tour est joué.


Danao, le lac branché des amoureux et de la soft Tyrolienne


Amour, y es-tu ? À 3 km du Barangay Union, ce bassin en forme de guitare qui se présente comme le plus grand lac de la province de Cebu est un autre coin à investiguer. Envie de taper un hug avec un arbre ? Les sentiers de rando qui encercle le lac, regroupe quelques espèces d'arbres et arbustes tropicaux et devrait faire votre bonheur. Également au programme, pour les aficionados de la soft aventure : une mini tyrolienne et des kayaks à 50 ₱ la 1/2 heure. Souvent présenté comme le lac des amoureux, on se prépare à accueillir son rencard, une coco à la main au Sizzling Bar, une guinguette aménagée sous les grands arbres en profitant de la vue. De quoi marquer le coup !


Camotes refait surface pour la plongée sous-marine


La majorité des 21 sites de plongée de Camotes, des murs et des monts sous-marins riches en coraux branchus, de la muck diving pour la macrophotographie et des épaves pour les plongeurs avancés se trouvent à San Francisco, au large de la côte sud de l'île de Pacijan, ou autour de l'île de Tulang au Nord. La plupart d'entre eux sont accessibles en bateau depuis la plage de Santiago.


Je n'ai pas testé, mais je sais que Camotes Fun Divers est le plus ancien club de plongée de l'île et pour vous faciliter la vie. Ils ont un kiosque d'information le long de la plage de Santiago.


Cebu City - îles Camotes, comment faire le trajet ?


Par sa proximité géographique avec la ville de Cebu, la destination est l'escapade idéale pour quelques jours. Le trajet Cebu City - port de Consuelo (Camotes) s'étend sur environ 70 km. Pour y aller, vous devez prendre un bus (ou un taxi) et un ferry.


Si vous comptez prendre le bus pour partir en direction de Danao, le principal port d'accès à Camotes. Les départs très fréquents ont lieu au SM North Bus Terminal (CNBT). Amarrés au Sands Gateway Mall à Danao, les ferrys Jomalia vous conduiront sur le bras de mer qui vous sépare du port de Consuelo à Camotes. Plus de détails (horaires et fréquences) sur le site officiel ci-dessous.


Parmi les compagnies qui peuvent vous emmener directement à Camotes, il y a Vallacar Transit (Ceres Liner). Le transport de ce type (ferroutage) vous permet d'accoster à Camotes via le port de Liloan sans quitter votre bus et pour, seulement, 520 ₱ (barge + bus). À titre indicatif, je vous laisse cliquer sur le lien ci-dessous pour retrouver tous les derniers détails.


Mactan (Cebu Iternational Airport) - Camotes


Mieux encore, une ligne géniale Jomalia Fast ferries Mactan - Cosuelo met désormais l'aéroport international de Mactan/Cebu à 2h des plages des îles Camotes.






Comment se déplacer à Camotes ?


En multicab, des mini-camionnettes à banquettes qui desservent les sites majeurs de l’île depuis le débarcadère, ils peuvent être privatisés ou partagés. Bien entendu, les tricycles sont disponibles partout et pour plus de liberté, la location d'un scooter. Niveau sécurité, la circulation est bucolique, un casque est fourni, mais bon, ne vous attendez pas à avoir une assurance incluse.


Un homme fait tourner à la broche un cochon entier "Lechon" sur un brasier à Camotes

⎚ Déjà, c’est cuire le cochon entier. On part d’un produit cru pour en avoir un cuit. Ensuite, comment le cuire ? Là, c’est plus technique : on ne cuit pas un Lechon entier comme une côte de bœuf. En fonction de sa taille, ça peut prendre 5 heures.


Mes meilleurs plans d'hôtels pas (trop) chers à Camotes


Camotes côté cool ou luxe pour toutes les sensibilités esthétiques


Qui a dit que les hôtels n'y avaient pas de plage à Camotes ? Non seulement le Mangodlong Paradise Resort se targue d'une belle piscine, mais aussi d’un pourtour avec son propre sable doux. En plus, l'établissement abrite 28 bungalows qui se distingues par leurs décos joliment asiatiques et surtout le Bamboo Café ✆ +63 917 491 0794, l'une des meilleures tables de la région et au-delà. La vie est vraiment dure à Camotes.


Partie aquatique seulement : À 300 ₱ l'entrée pour les adultes (150 ₱ pour les moins de 7 ans), je serais bien venu patouiller tous les jours.


Pour se loger pas cher à Camotes et dormir du sommeil du juste


Alerte bon plan ! Villa Marquez, plantée face à Tulang Diot, ce petit hôtel fait carton plein sans faire rougir votre porte-monnaie. Une localisation idéale, près du débarcadère, il profite également d’une jolie petite cour intérieure où prendre son petit-déjeuner ou un verre de vin en fin de journée avec les expats du coin. Dans les chambres, un système de climatisation efficace et, comme bonus, une location de scooter sur place à 500 ₱ la journée. Combien ? Chambre à partir de 1'600 ₱, bon petit-déjeuner inclus, on trouvera difficilement mieux comme base pour se concocter un beaux Island-Hopping.


Pour faire de Camotes son chez-soi


Pour les familles, les groupes d'amis et ceux qui veulent rester plusieurs jours, un Occitanien, Philippe Odille propose à la location plusieurs chambres (à partir de 1'500 ₱) ou la maison entière tout équipées à deux pas de la Bakhaw Beach. Et qui sait, peut-être deviendrez-vous gardien à plein temps de la plage. Y’a pire comme métier non ?


Ma bucolique préférée


Derrière sa façade épurée faite de murs blancs, Camotes Hidden Huts vous embarquent à deux pas de la Bakhaw Beach dans un lacet de verdure bucolique. Le lieu ? Une version ultra-réaliste d’un traditionnel bahay kubo philippin, soit une auberge philippine de 6 bungalows avec murs bardés de nattes de bambou et toiture de paille, mais pour une escale haut de gamme équipée de climatiseurs, douches chaudes et wifi gratuit ! À l'avant de la propriété, il y a un bar appelé Anchorage et un restaurant en plein air ouvert aux clients de passage ... Beau et complètement dépaysant ! Combien ? Chambre à partir de 2'700 ₱.


Une parenthèse de kiff seul au monde


C’est une planque discrète, cachée des yeux des voyageurs qui défilent en contrebas sur la plage de Santiago. A tel point que l’on peut passer 20 fois par Camotes sans lever le moindre cil. On aurait tort. Car se trouve, ici, au bout de sa longue route (de terre), un chef d’œuvre de l'hébergement seul au monde. Pour découvrir Camotes Cay Hideaway, c'est par ici !


✎ Ce carnet de voyage à Camotes vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi ! 😉


3 908 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page