Siquijor : une île planquée aux Visayas qui va ensorceler votre voyage

Dernière mise à jour : il y a 12 heures


Un homme local se balance sur un cocotier à Paliton Beach sur l'île de Siquijor aux Visayas

📸 Paliton Beach un coin très connu pour les couchers de soleil, mais c’est très sympa également en journée, l'ambiance y est toujours bonne, mais si vous cherchez la tranquillité évitez les week-ends et autres jours féries.

La légende raconte que des guérisseurs magiques habitent cette île. Parce que vous n’êtes qu’une bande de curieux inconscients, vous décidez d’y faire un tour pour en avoir le cœur net. Ça tombe bien, l'île de Siquijor est diablement belle !


Première question, bande de cartographes : c’est où Siquijor ?


Rassurez-vous, avant de mettre un pied aux Philippines, beaucoup de voyageurs ignorent la localisation exacte de ce bout d'archipel composé de plages de sables blancs, de cascades et de fond marin hallucinant. Sachez donc que Siquijor est une île située au sud des Visayas, à 1h15 de fast ferry de Dumaguete. Si vous venez de Bohol, retenez cette info : Siquijor, ses eaux turquoise et ses guérisseurs, qui prennent un fervent plaisir à souffler dans une paille XL des bulles d'air qui jonchent dans un verre d'eau est à moins de 2h de Bohol. En langage Routardiste, cela signifie qu’il s’agit de la destination idéale pour se mettre au calme le temps d’une escapade. En plus, le touriste n'est pas omniprésent et l'on compte seulement quelques véhicules au kilomètre sur les routes. Cette fois-ci, promis, vous ne vous retrouverez pas pots d'échappement contre parechocs. Enfin, si vous êtes sur le tarmac de l'aéroport à Manille ou à Cebu, soyez informé, que Dumaguete est en ligne directe et le point de départ pour partir à l'assaut de l'île, alors foncez !


🎥 Oui, toujours prêt à prendre la route en tricycle, affiche désormais fièrement ses quelques pointes à 45 km/h en ligne de droite. La preuve avec sa vidéo sur les pistes de Siquijor. De quoi doubler un Carabao, le buffle d'eau national à pleine vitesse et à se faire plaisir le temps de quelques heures ☺


Mais y’a quoi à voir exactement sur l'île de Siquijor ?


Pour vous donner une idée du coin, Siquijor est une île de 20 km de diamètre entourée grosso modo d’une seule route, la Siquijor circonférentielle road. La mer est donc omniprésente et elle jouxte un intérieur semi-montagneux (le Mt Bandilaan culmine à 557 mètres) serti d'emblématiques cascades comme : Cambugahay, Lagaan et Lugnason aussi connue sous le nom de Zodiac Falls.


Si vous rêvez d'eau iodée, de balades en scooter en mode easy-rider et d’une bonne dose de tranquillité, vous serez servis. Ah oui, avec tout ce silence aquatique, Oui a failli oublier : l'île est le paradis du duo plongeurs-snorkeleurs. Tortue verte, poisson-clown à trois bandes ou tricot rayé, les spécimens ne manquent pas au sanctuaire de Tubod (le sanctuaire a été créé en 1989) et leur découverte achèvera de parfaire votre formation de randonneur subaquatique.


En plus, comble du luxe si vous êtes du genre à vouloir tout voir, le Coco Grove organise des virées regroupées en Banca vers l'île d'Apo. Enfin, les guérisseurs de Siquijor : Plus qu'un simple guérisseur traditionnel en action connu pour soulager les maux avec des onguents et des potions à base de plantes. Bien plus qu'une simple attraction touristique dans un milieu essentiellement rural, les "Mananambal", "Bolo-bolo" et leurs consorts sont un style de la vie des Siquijodnon et chacun d'entre eux offre une expérience particulière.


Comment se rendre sur le site de Tubod à San Juan ?


On peut accéder librement à la plage Tubod à San Juan, sur la côte sud-ouest de l’île de Siquijor par un petit chemin qui part de la route principale. Celui-ci est signalé par un petit panneau 200m en aval du Coco Grove. À partir de l'affichette, on rejoint le site en quelques mouvements de tong. L’accès à la plage est gratuit, mais il faut payer 50 (₱) pour faire du snorkeling dans le sanctuaire. Les pieds dans le sable, le coin est aussi parfait pour dégainer du selfie sur fond de coucher de soleil avec une vue de maboul sur la baie de Dumaguete et les montagnes de Negros en toile de fond.


Un poisson-ange parmi les coraux au sanctuaire marin de Tubod à San Juan sur l'île de Siquijor. Photo Ouiphilippines 2022

📸 Sur le spot de Tubod, on porte le masque… de plongée pour explorer les fonds marins, dignes d'un aquarium grandeur nature.


Comment se déplace-t-on dans l'île ?


Le choix est multiple. Si vous êtes du genre motard pas pressé, vous pourrez sillonner les sentiers bitumés et les chemins de traverse, vous arrêtant dormir dans les hébergements qui jalonnent le parcours. Vous n'aurez pas à rouler longtemps avant de trouver un bungalow sympathique à Sandugan, Salagdoong et à deux coups de démarreur des chutes de Cambugahay, dans la petite bourgade de Lazi. Et pour ceux qui préfèrent la ballades à pied et les transports en commun, des multicabs et des tricycles sillonnent la circumferential road. Enfin, petit plaisir perso, vous pouvez aussi louer un authentique multicab avec chauffeur. Vous sillonnerez alors les routes selon votre itinéraire en faisant la causette, les cheveux au vent et la tête à l'ombre. Si plier bagage n’est pas votre tasse de thé. Aucun problème, optez plutôt pour la découverte de l'île en rayonnant en étoile à partir d'un lieu de référence.


🌏 Cette Google Map vous aide à faire le tri, en vous proposant les étapes principales de mon road-trip à Siquijor . À vous de les adapter en fonction de vos goûts.


Photo d'un tricycle chargé de bagages pour un road-trip sur la route à Siquijor aux Visayas © ouiphilippines.com

📸 Quoi de mieux que l’utilisation d’un transport local pour une immersion en profondeur de Siquijor ? Défi relevé, un tricycle road-trip !


Où se poser quelques jours sur l'île ?


Locations entre particuliers, bungalows à prix doux, hôtels ou glampings, les hébergements sympas ne manquent pas. Mais impossible de prononcer le mot Siquijor sans parler (en bien ou en mal : insérer le terme qui vous convient – à vos risques et périls) du Coco Grove.


En une vingtaine d'années , il s’en est passé et raconté des choses autour du Coco Grove et de sa plage gorgée de soleil. Au fil des années, ce mythique Resort est devenu une sorte d'institution où l'on croise aussi bien les touristes en quête de cocooning que les globe-trotters (chics à temps partiel). … Comment accéder à cette parenthèse enchantée de cocotiers et d'iode ? La tâche était ardue comme les promos du Coco Grove pour deux personnes avec transferts/petit-déjeuner courent autour des 4'000 la nuit… Damn ! Alors pour cocher cette case j'ai transformé mon séjour... en double séjour, soit les trois premières nuits au Blue Wave Inn (très bien, clime, petit-déj à 1'200 ₱/nuit) et la dernière nuit au Coco Grove pour profiter (aussi) du petit-déj les pieds dans l'eau dans une déco qui a franchement de la gueule, du transfert inclus et cette info qui plaira aux lève-tard, l'hôtel s’occupe aussi de toute la logistique des ferries.


📸 Après vous être rafraîchi à Cambugahay Fall's, il est temps de réchauffer votre âme avec des cocktails dans l'un des restaurants les plus chics de Siquijor. Salamandas est un restaurant-bar unique de style mexicain, servant une cuisine chaude et minutieuse les pieds dans l'eau de la Tubod beach.


Partis récemment, ils/elles nous livrent leurs coups de cœur


Du coup pour Mandala Tribe Treehouses (San Juan) franchement c'est vraiment top, les petits déjeuners qu'ils proposent sont très bons, et pas cher. L'endroit est vraiment cool, super calme. À 5min de Paliton Beach, 15min de Tubod beach environ. Franchement si jamais on revient sur Siquijor on y retournera sans hésiter. Ils font de la location de scooter aussi et ils proposent de s'occuper du transfert depuis le port (300 depuis le terminal OceanJet de Siquijor)


On mange et on boit ou à Siquijor ?


L'île attendait ça depuis plus de deux ans ! Le tourisme a repris de petites couleurs pour la grande joie des jolies cantines. Seulement voilà, la pandémie, inflation et travail de rénovation mettent à rude épreuve certains restaurateurs qui n'ont d'autre choix que d'attendre le grand retour des touristes internationaux pour rouvrir leurs établissements. Je n'attache pas d'importance à la liste TripAdvisor des restaurants les mieux notés, mais, pour jauger cette phase de réouverture, j'ai constaté que sur les cinq restaurants les mieux classés deux étaient toujours fermés. Alors certes, le choix est plus mince qu'avant la guerre pandémique, mais il est facile de dégoter une bonne table.


Faire une halte au Nakabalo

Après avoir slalomé le long des plages, vous risquez d'avoir une petite faim. Alors, faites une halte au Nakabalo, l'incontournable restaurant verdoyant, planqué sur les hauteurs a quelques coups d’embrayage (30 min à pied) de San Juan, avec une vue pleine rétine de la piscine, de l'île à 180° et de la mer se reflétant dans les montagnes de Negros. Bonne nouvelle pizzamaniaques, le resto va greffer d'odorantes merveilles italiennes dans son nouveau menu et côté hébergement, les offres débutent toujours à moins de 2'000 ₱ la nuit.

Envie de bien manger pour pas cher ?


Chekesh Casa, c’est avec le sourire que Maymay et Giovanni accueillent le chaland. Ce restaurant familial installé près de Tubod propose des plats de cuisine fusion qui mêlent saveurs internationales et philippines. On s'installe à l'une des quelques tables qui occupent la terrasse... et on attend (un peu) les plats enflammés par le talent du couple.


Apéro couleur locale


La plage de Paliton, on prend l’apéro sous les cocotiers, on déguste une brochette de poulet, moelleuse et savoureuse. Et on termine sur une note sucrée avec une noix de coco vraiment délicieux. Le petit plus de la plage, quelques cantines éphémère qui donne vraiment envie de revenir.


Une jeune femme philippine sur la page de Paliton à Siquijor, photo ouiphilippines.com

📸 Paliton, une vaste plage et des cantines éphémères aménagées les pieds dans l'eau. Idéal pour l'apéro face au coucher de soleil !


Comment aller à Siquijor ?


Pour se rendre sur l'île de Siquijor, le plus simple est d’atterrir à Dumaguete (l’aéroport de Dumaguete–Sibulan, la capitale de Negros Oriental). Comptez environ 1h30 de ferry pour atteindre Siquijor puis 30 minutes pour relier San Juan, la principale zone touristique de la région.


Depuis Bohol, vous pourrez arriver à Siquijor en deux petites heures seulement. OceanJet est la solution la plus simple pour accoster sur l'île, ce bateau à grande vitesse vous emmènera depuis le port de Tagbilaran. À noter qu'une seule liaison (directe) par jour est affrétée, il est donc préférable de réserver votre ferry à l'avance pour vous éviter le jeu de la loterie. Pour consulter les horaires et les tarifs, cliquez ici.


Dernière chose, quatre jours par semaine, une liaison maritime Maayo Shipping (✆ 0917 710 7080) relie Larena (Siquijor) et Santander Liloan, sur l'île de Cebu.



Utiles, originales : Ouiphilippines vous a concocté une page météo pour mieux profiter des Philippines.


Quand partir à Siquijor ? La météo du global au local

Tous les horaires des vols & ferrys en un seul clic



Déniché une géniale trouvaille ? Dites-moi où !

1 449 vues

Posts similaires

Voir tout