top of page

Que faire à Moalboal ? Mes meilleurs plans pour se régaler

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


Les belles journées et les typhons vont et viennent, mais le Sardines Run est toujours là ! Voilà assurément, pour les Philippines, la plus grosse tuerie aquatique facile d'accès et gratuite.


Trois snorkeleurs sur le site du Sardine Run à Moalboal, Panagsama

📸 Semi-pro de l'apnée ou snorkeleur du dimanche, on ne fait pas le Sardine Run, c’est le Sardine Run qui nous le fait ! Une expérience tout simplement unique et indéfinissable que nous offre généreusement Dame Nature. Je l'en remercie amplement !


Sardines Run, un show garanti sur facture


Souvenez-vous de la scène du film Le Monde de Nemo, lorsque le banc de poissons fait la rencontre de Dory et Marin qui cherchent leur route, ils vont jouer avec elle principalement en imitant des poissons qu’elle doit reconnaître. Un phénomène naturel rare similaire se reproduit tous les jours garanti sur facture, à seulement trois mètres sous la surface de la plage de Panagsama pile en face du Chili Bar. Un immense banc de poissons (et il y en a des centaines de milliers promis jurés !) est devenu une immense attraction touristique, le "Sardine Run".


Pssst : à noter en bonus de la balade subaquatique, la possibilité d'apercevoir quelques tortues qui sortes sur les herbiers quasiment tous les jours.


Pourquoi les sardines courent-elles ?


Les sardines sont extrêmement sensibles à la moindre variation de la pression de l’eau, de sorte que lorsqu’un poisson (ou un humain) se déplace dans le banc, les autres réagissent en le suivant.


Un ballet qui attire d’autres espèces.


Les prédateurs l’utilisent à leur avantage pour déplacer une partie des poissons en boules concentrées. Les dauphins font parfois des bulles en direction de du bac pour rassembler encore plus de poissons avant de lancer une attaque. Les requins se joignent à la fête et les poissons deviennent léthargiques lorsque l’oxygène dans l’eau environnante diminue, ce qui en fait des proies faciles.


🎥 Qui se douterait que dans la mer de constructions et les ruelles biscornues qu'est Moalboal se cache un lieu de vie où l'on fait la fête et où l'on kiffe grave avec un tuba. Un lieu original que les voyageurs (beaucoup de francophones) adorent.


Un homme grimpe sur une banca sur la plage de Moalboal pour partir en direction de l'île de Pescador

📸 Un tronçon bleu azur mondialement connu pour ses précieux centres de plongée - et vous obtenez Moalboal: la station balnéaire la plus populaire de l'île de Cebu.


A vos palmes ! Un Island Hopping à Pescador


Ils appellent ça le royaume des Pescadors dérivé du mot espagnol "pescador" qui se traduit par "pêcheur" et c’est pas des lol : dans le détroit de Tañon, j'ai quasiment saturé la mémoire de ma GoPro avec des vidéos de parois, couvertes de coraux mous très colorés – et qui fuient parfois abruptement et descendent à plus de 50 m. Photos obligatoires de carangues, poissons-crapauds, thons et tortues qui fréquentent ces eaux où les courants peuvent parfois être assez forts.


Pour ceux qui kiffent les jolies plages à la façon robinsonnade. Un petit combo beach - snorkeling via Lambug Beach avec en bonus une navigation au coucher du soleil. Et voilà une journée réussie. C'est cher le petit tour en Banca à Moalboal, l'office du tourisme affiche un prix de 2500 ₱ pour une virée en bateau jusqu'à 4 personnes, heureusement un simple aller-retour (2x3km) incluant une ballade subaquatique peut être négocié sur place.


Une femme monte dans un tricycle à l'entrée du resto bar Blue Mango à Basdiot, Panagsama, Moalboal

📸 Rue Panagsama, le Blue Mango à la devanture bleu ciel enseigne lumineux Mango en jaune. À l’étage, une cinquantaine de places, Isla Bar et, pile en face, moins tempête sonorisée mon favori, le Smooth Cafe.


Le combo Basdiot - Panagsama beach ça ressemble à quoi ?


Rendez-vous incontournable des fêtards et des gourmands, l'axe Basdiot / Panasagma dévoile ses charmes à la nuit tombée, à l'heure où les nombreux bars et restaurants qui le jalonnent ouvrent leurs portes. Et question zincs, il y a largement de quoi faire, de l'établissement chic au rade bon marché, en passant par les incontournables bars ou cafés-concerts.


Ceci dit, le coin craint plus la lumière du jour, la plage de Panagsama n’est pas franchement réputée pour une journée de sable et de bronzage et l'enchevêtrement touffu de maisonnettes en perpétuelles constructions s'étirant jusqu'à la mer, absorbe le regard et avale l'esprit de vacances tropicales.


Bien entendu, un sondage effectué parmi les plongeurs PADI qui fréquentent les excellents Dive Centre de la zone (par exemple SeaQuest profite d'une bonne réputation, avec en bonus des instructeurs francophones) récoltera des avis très différents.


Une femme marche sur  les passerelles en bambou du restaurant Eskapo Verde à Badian, Moalboal

📸 Un éden de mangrove toujours verte, surplombé par un top restaurant, c’est un nouveau charme Maolboalien auquel il est impossible de ne pas prendre goût. Soulignons son atout pratico-bucolique : une passerelle de bambou éclairée qui relie le "continent" Cebu à l'Eskapo Verde.


Découvrir Eskapo Verde à pied, en kayak ou en paddle


Après toutes ces sardines et les nombreux cocktails du Blue Mangoo, pour prévenir d’un éventuel burnout, je vous emmène dans le Moallboal bucolique. Eskapo Verde n'est pas un restaurant ordinaire. Ici, point de tricycles qui klaxonnent, aucun vendeur de souvenirs instant, seuls quelques oiseaux qui pépient sur une branche, beaucoup de palétuviers et le détroit de Tañon en toile de fond. Eskapo n’est donc pas le nom du dernier tube espagnol, mais une presqu'ile fondée en 2017, une passerelle de bambou la relie à la terre ferme. Un coin de verdure aux détails soignés à 5km de Moalboal dont j'envie les heureux propriétaires.


Eskapo verde des activités, de la gastronomie, mais aussi un hébergement


L'escapade verte offre en effet une large palette d’activités et d’espaces : paddle pour explorer (300 ₱/ h), Kayak biplace pour se laisser bercer (400 ₱/ h), transats pour souffler, point de vue sur l'ile de Badian depuis son excellent restaurant fusion Filipino - européen. Le lieu idéal où passer une après-midi ensoleillée dans une ambiance décontractée… à moins que la mangrove vous paraisse plus verte assis sur un tabouret au Chili Bar.


Malgré son nom tourné en escapade, le lieu est en fait l'une des offres d'auberge les plus vertes du coin. L’offre d'hébergement s’étend du cottage jusqu’aux dortoirs de 10 lits (avec lits superposés, à partir de 575 ₱).


Un homme et une femme se promènent sur la white Beach à Moalboal sur l'île de Cebu

📸 Basdaku white beach, avec les locaux, les pré-ados et les touristes, qui lézardent côte à côte dans les petits bungalows installés sur la plage.


La Basdaku White Beach côté pille et côté face


En un claquement de doigts, White Beach passe de l’intimité d’une petite baignade romantique dans les eaux chaudes du détroit de Tañon aux grandes teufs à l’ambiance fête au village. Depuis une petite décennie, pas un seul week-end sans qu’une ribambelle de Cebuano s'invite au programme de la beach pour un ou deux jours de liberté presque totale. Un format journée, taillé pour qui aime faire la fête au soleil dans une ambiance locale.


En semaine, si vous désirez sortir du village de Basdiot, la White Beach est l'évasion parfaite à seulement 15 minutes de Moalboal. Le stationnement est désormais payant, à 50 ₱ pour les deux-roues et saute à 100 ₱ pour les plus gros véhicules. Sinon, l'accès est libre, pour la location de bungalows pique-niques disséminés le long de la plage, compter un minimum de 500 ₱ par jour. Du côté bon point, des barbecues sont mis à disposition pour défouler vos poignets, tout est donc parfait pour chiller entre amis.


🗺️ À quelle distance de Panagsama se situe l'île de Pescador ? Et les cascades sont -elles loin ? La réponse est dans ce Google Map qui dévoile les bons plans de la région Moalboal.


Kawasan Fall ouvert ou fermé ? Les deux !


À l'heure où j'écris cet article, les chutes de Kawasan riment toujours avec "fermé" pour se refaire une beauté (passage du typhon Rai). Heureusement pour le fleuron des touristes en soif de sensation forte, une fois le casque sur la tête, l'aventure dans la rivière peut continuer pour les adeptes du canyoning. Ce business à pris de nouvelles couleurs et une multitude de Dive Shops et d'agence qui ont largement pignon sur rue à Badian et Moalboal proposent cette activité.


Vue depuis le sommet du Casino Peak  (Lugsangan  Mt) sur l'île de Cebu

📸 Que vous soyez marcheur ou sprinter, débutant ou expert, farouche ou preneur de risques, le duo Osmeña Peak & Casino Peak ont réponse à tout. Si la météo le permet, depuis les cimes, vous aurez une vue sur Bohol, Cebu et Negros Oriental: l’expérience moyenne-montagne par excellence.


À ne pas louper à Moalboal, le trip Mantalongon Market- Osmeña Peak


Je ne pouvais faire cette sélection sans parler du mythique Osmeña Peak et du plus typhique marché de la province de Cebu. Situés à quelque 30 kilomètres de Moalboal, ils offrent une topographie exceptionnelle qui ravit les randonneurs. En scooter ou en taxi, puis à pied, tous les moyens sont bons pour découvrir ces panoramas exceptionnels. Des côtes de Bohol aux volcans de Negros en passant par une vue à 360 °, préparez-vous à vous régaler en zieutant l'article de mon road trip Mantalongon- Osmeña Peak.


• Pour plus d'aventures dans la région, c'est par ici... Siquijor : une île planquée aux Visayas qui va ensorceler votre voyage


Comment se rendre de Cebu et Dumaguete à Moalboal ?


Moalboal n'est qu'à 3 heures de bus de Cebu City et à 2h de bus + 30 minutes de bateau depuis Dumaguete (île de négros). C'est donc un plan rapide pour scotcher votre GoPro !


Depuis Cebu City


• Le point de départ depuis Cebu City pour vous rendre à Moalboal se nomme Cebu South Bus Terminal, cliquez ici pour découvrir les horaires.

• Le bus (200 ₱) vous déposera au nouveau Jollibee de Moalboal à quelques kilomètres en tricycle de la plage de Panagsama.

• L'aéroport de Cebu - Mactan est l'endroit idéal pour louer une voiture ou un Van avec chauffeur, le paradis des sardines se trouve à 3 - 4h en taxi du tarmac. Du côté de l'offre, Fast Transit Rent A Car est présent à l'arrivée des deux terminaux et propose des trips pour, environ, 3'500 ₱.



Depuis Dumaguete


• Si vous partez de Dumaguete, le trajet de la ville à l'embarcadère des Ferries pour Cebu dure 20 minutes.

• Les ports de départ depuis Dumaguete pour vous rendre sur l'île de Cebu se nomment Sibulan et Tampi. cliquez ici pour découvrir les horaires des ferrys Maayo. Le Fast Craft baptisé Cuadro Alas, a repris la mer en 2022, entre Sibulan et Santander (Puerto del Sur Terminal), les fréquences sont opérées tous les1h 30 minutes de 4h30 à 20h30.

• Une fois arrivé au port de Bato sur l'île de Cebu (ou Liloan -Santander), rendez-vous à l'arrêt de bus Ceres (un cadencement de bus toutes les demi-heures).

• Le bus vous déposera à Moalboal à quelques kilomètres en tricycle de la plage de Panagsama.


J'ai testé deux hôtels à Moalboal en 2023


Marcosas Cottage Resort

Un hôtel avec des petits bungalows, c'est bien. Un hôtel avec un jardin tropical c'est super, mais un hôtel avec une piscine en plus, c'est encore mieux ! La raison principale de venir au Marcosas Cottage Resort puis le prétexte d’y retourner souvent.



Speed 8 Inn


Il y a peu de risques que vous manquiez un happy hours du Blue Mango dans ce petit hôtel moderne aux petits recoins propres, étant donné que le Speed 8 Inn est pratiquement en face de l'action, bien que perchée dans un coin plus paisible et attrayant de Pagnasama Rd. Les chambres sont à partir de 1'700 ₱ et l’établissement propose une clim silencieuse, la télévision, le Wi-Fi et un petit-déjeuner minimaliste (tout cela gratuitement) et, fait rare, la possibilité d’un stationnement sécurisé dans son parking.


Bonne table ou boui-boui de charme : voici mes restaurants testés


Maintenant que vous avez mobilisé vos muscles, il est tant de les nourrir. Plusieurs options s'offrent à vous sur Panagsama Rd : soit vous optez pour Ven'z Kitchen devenu la cantine incontournable, soit vous vous offrez une parenthèse conservatrice chez Achille Restobar plus resto qui recèle quelques cool plats franco-italiens que bar. Plus près de la mer, je conseille deux très bonnes adresses, Smooth cafe qui sent bon le gâteau au chocolat et pour ceux qui sont d'humeur joviale Hungry Monkeys. Envie d'une pizza ? Poussez la porte de l'Altrove, une trattoria présente aussi à El Nido et Coron. Toujours dans la rue Panagsama, un snack m'a tapé dans l'œil : le Bistro. Une jolie petite adresse.


Ce récit de voyage à Moalboal vous a plu ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez- moi !😉

contact@ouiphilippines.com


368 vues

Posts similaires

Voir tout
bottom of page