top of page
  • Photo du rédacteurÉcrit par ouiphilippines

Construire son itinéraire Philippines : 15 jours, 3 semaines ou 1 mois

Dernière mise à jour : 13 mai


Un illustration couleur représentant un itinéraire des incontournables sites des Philippines

Vous n’aurez pas assez d’une vie pour profiter de toutes les choses à faire aux Philippines. Alors, plutôt que de courir après une chimérique exhaustivité, je vous ai sélectionné les cinq itinéraires à faire dans l’archipel. Au total, ça donne une liste de bons plans qui deviendra votre vade-mecum et qui slalome entre toutes les envies et toutes les durées, entre les îles iconiques et les coins plus confidentiels.


Ce que vous allez y trouver ?


  1. Nord de Luzon et Palawan - Rizières & Lagons

  2. L'archipel des Visayas et Coron - L'essentiel des îles

  3. Bicol, Bohol, Camiguin, Cebu - Volcans & Océans

  4. Siargao, Palawan, Coron - Cabotage Palawano et surf du côté de Siargao

  5. Luzon & Visayas - du nord au sud, les Philippines en grand

  6. Outils destinés à planifier vos voyages dans l'archipel


Voici de quoi vous frayer un chemin sans encombre à travers l’archipel : il ne vous reste plus qu’à consulter ma page dédiée transports, qui compile les horaires et les tarifs des principaux moyens de locomotion. Enfin, si vous souhaitez vraiment explorer chaque destination de plus près, utilisez ma jolie barre de recherche, qui est bien plus qu’une simple case à cocher. C’est le sésame qui ouvre les portes de toutes les destinations de l'archipel.


Bon à savoir : les Philippines sont un archipel


Vous ne comprenez rien à la météo des Philippines ? Sachez que, pour une période donnée, on n'est sûr de rien ! Parlons donc plutôt de ce qui va rythmer votre voyage.


Un archipel du bout du monde, comme celui-ci, est synonyme d’imprévus, de difficultés inattendues, et il n’est pas rare de rester bloqué un jour à cause d’une mauvaise météo. Mais il est aussi possible de voir ces contraintes comme une source d'inspiration permanente de toute la scène locale.


Point technique


L’état de la mer est fidèle à celui que l’on peut observer à l’échelle de l’océan Pacifique : petits aéroports, manque d’équipement de guidage, règles d’atterrissage (hauteur minimale des nuages), changements d’horaires malheureusement fréquents. Ouiphilippines recommande vivement de passer votre dernière nuit dans l’archipel à proximité du point d’embarquement de votre vol international.


Scoop


Ces itinéraires sont pluri'sensations et modulables à l'envi !


Je vous donne mes parcours classiques absolus pour un voyage de 15 jours / 2 semaines


Illustrations, dessins, d'un jeepney des Philippines

Choisissez la durée de chaque étape qui vous convient le mieux et découvrez mes idées, de quoi vous donner un coup de pouce si vous manquez d’imagination pour partir à l’aventure aux Philippines !


1. Nord de Luzon et Palawan - Rizières & Lagons


Bienvenue aux rizières et à Palawan, où j'ai concocté pour vous un vrai beau voyage en terrain certes connu, mais hors des sentiers battus. En plus de l'itinéraire, je vous file plein d’idées d’activités et balades à faire sur place. Bon voyage, comme on dit chez nous ! 



Jour 1, 2. Manille - Banaue


Maintenant que vous avez arpenté la ville de Manille et son quartier colonial d’Intramuros, il est temps de passer aux choses sérieuses. Prenez un bus de nuit Coda Line ou Ohayami Trans pour grimper à travers les spectaculaires rizières en terrasse de Banaue. Il est vrai que le trajet pourra en rebuter certains, mais quelle claque une fois arrivée là-haut !


Jour 3, 4, 5. Banaue - Batad


Voici maintenant le moment de chausser sa paire de Salomon, les jours suivants s'annoncent aussi sportifs, sinon plus que le 10h de bus de nuit en mode frigorifique. Pour ce trek parmi les rizières en terrasse qui dessinent le paysage époustouflant des cordillères philippines, on part de Banaue, mais on ira jusqu'à Cambulo, du côté des rizières qui dégringolent en gradins vers le hameau de Batad et même au-delà de la Tappiya Waterfalls. Bonne promenade !


Avec quelques jours en plus ? Se faire tatouer et/ou rencontrer la mégastar Kalinga, Apo Whang Od dans sa maison en bois au village de Buscalan.


Jour 6. Banaue - Puerto Princesa


À peine remis de votre rencontre avec l'ethnie Ifugao, deux options s’offrent à vous : la plus soft, prenez la route qui traverse le village de Mayoyao avec ses jolies rizières à quelques kilomètres de l'aéroport de Cauayan. Deux vols plus tard, après une courte escale à l'aéroport de Manille, vous atterrissez sans transition à Puerto Princesa. La pas chère, prenez le bus de nuit pour accéder à Manille et son aéroport ou vous attend votre vol pour Palawan. Forcément, le budget dictera l'itinéraire !


Jour 7, 8, 9. Puerto Princesa - Port Barton

Maintenant que vous avez repris des forces au miracle de restaurant exquis qu'est le Kalui de Puerto Princesa, il est temps de reprendre la route pour 3h de Van en direction de Port Barton. Le genre d’endroit qui va vous faire voir un ancien village de pêcheur et aimer la nature. On y navigue plutôt qu’y conduire, on prend le temps de chiller sur le sable blanc, entre coraux et cocotiers. Si c’est devenu un spot un peu touristique, c’est quand même pour quelques bonnes raisons. Les tortues et leurs romances, l'ambiance tourdumondiste du matin au soir et ses belles plages de sable. Juste ce qu’il faut comme il faut pour définitivement tomber amoureux de Palawan.


Avec quelques jours en plus ? Découvrez mon dossier pour faire le touriste (ou l'aventurier) au Parc national de la rivière souterraine de Sabang.


Jour 10, 11, 12. Port Barton - El Nido


Une fois les îles du coin arpentées, filez en douce vers le nord et rejoignez le paradis excursionniste absolu d'El Nido. Une ville prise en sandwich entre ses pains de sucre posés sur une mer d’un bleu invraisemblable et ses beach bars tenus par des expatriés tombés sous le charme du coin. Revers de la médaille, vous ne serez pas tout seul à vouloir naviguer dans la baie de Bacuit, alors comme vous adorez les Island Hopping, mais vous rechignez à les faire en groupes ? Les tours privés A, B, C, D sont pour vous et vous font voyager en petit comité à travers l'un des plus beaux archipels du monde.


Jour 13, 14. El Nido - Manille


Des souvenirs plein les valises mais le nez toujours à l'affût, dirigez-vous vers l’aéroport pour embarquer sur votre vol domestique. Préparez-vous à vivre une dernière nuit à Manille, improvisée et tellement surprenante.


2. L'archipel des Visayas et Coron - L'essentiel des îles


Deux temps et trois vols internes pour découvrir un panorama complet de l'univers insulaire des Philippines. À Coron, d’abord, ensuite pour encore plus d'îles dans l'archipel des Visayas.



Jour 1, 2, 3, 4. Manille - Coron


Manille recèle une multitude de petits coins hors normes pour qui aime découvrir. Mais tout ce gris vous a donné des envies d'eau turquoise ? Bonne nouvelle, à seulement 1h30 de vol de Manille, Coron, une île posée sur le sable vous attend ! Là, préparez-vous à rêver devant une multitude de nuances de bleu, enclavées dans un labyrinthe d’îles et d’îlots karstiques, de falaises, de lagons, d’atolls, d’épaves de la Seconde Guerre mondiale, de lacs intérieurs, de corail et de plages vierges.


Au menu ? Ultimate Tour, Reefs & Wreck Tour ou Escapade Tour ! Des bancas, ces pirogues à balancier, filent sur l’eau au rythme de ces trois Island-Hoppings (un par jour), chacun aux contours bien distincts, pour des journées d’excursions riches et remplies. Le soir, la ville de Coron s’anime dans une ambiance baroudeur chic qui rappelle la Thaïlande d’il y a vingt ans. Un must-see qui fait de Busuanga une fierté nationale et une destination incontournable pour les voyageurs.


Avec quelques jours en plus ? Découvrez mon dossier guide suprême des îles de Coron


Jour 5. Coron - Cebu


Maintenant que vous avez traversé la baie de Coron, vous pouvez prendre un vol pour les Visayas et, 75 minutes plus tard, abracadabra, vous atterrissez à Mactan-Cebu. C’est l’occasion de découvrir le pavillon de la Croix de Magellan qui abrite la croix chrétienne plantée par le navigateur lui-même le 21 avril 1521.


Jour 6, 7, 8, 9. Cebu - Bohol


La traversée en ferry OceanJet débute dès maintenant. Direction Tagbilaran, la capitale de Bohol, point d’entrée de l’île de Panglao, une île tout en farniente, en baignades et en nuits nocturnes pleines d’effervescence. Celle-ci constitue une base idéale pour profiter des activités qu’offre la province de Bohol : plongée sous-marine, observation de Balicasag Island sous la surface de la mer équipé d’un simple masque et, entre deux plongées, admiration des 1’200 Chocolate Hills que l’érosion a sculptées en cônes parfaitement réguliers. Et, dans la forêt de Corella, partez à la recherche des Tarsiers, de drôles de primates qui ressemblent à des micro-Gremlins.


Jour 10, 11, 12. Bohol - Siquijor


Ne repartez pas des Visayas sans avoir jeté un coup d’œil à Siquijor. En sortant du ferry qui relie Tagbilaran à l’île, prenez un tricycle pour San Juan. Là, partez à la rencontre des guérisseurs vaudou, détendez-vous aux chutes de Cambugahay, titillez de la Gopro Hero sur le spot de snorkeling de Tubod et explorez l’île en scooter ou en micro-jeepney, appelé localement Multicab. Et, cerise sur le gâteau, la plage de rêve est là aussi, comme Paliton Beach, avec son sable fin sur une eau turquoise. Siquijor propose également de très chouettes cafés et beach bars où, parfois, des musiciens viennent tester quelques accords. Ambiance cool garantie.


Jour 13, 14. Siquijor - Dumaguete - Manille


On commençait presque à organiser sa retraite à Siquijor, et voilà que sonne l’heure du ferry pour Dumaguete, suivie par celle du vol pour Manille. En mode cool dans la capitale, profitez des dernières heures pour acheter des mangues. Et plutôt que d’arpenter les grands Malls, connus des voyageurs, dénichez des petites adresses bien cachées.




Je vous donne mes parcours pour errer en hors-piste de 3 semaines à 1 mois et plus


Illustrations, dessins, d'une Banca (Bangka, Paraw), bateau à balancier des Philippines

Après la grosse affluence à Balicasag Island et les chassés-croisés des tours A, B, C et D à El Nido, il est temps d’entrer dans les parties les plus douces de l’archipel. C’est en pimentant l’itinéraire que l’on profite de ces îles loin des foules.


3. Bicol, Bohol, Camiguin, Cebu - Volcans & Océans


Découvrez les Philippines hors des sentiers battus : explorez l’archipel des Visayas, la péninsule de Bicol et l’île de Camiguin. Sans oublier les requins-baleines de Donsol, les volcans et les plages paradisiaques.



Jour 1, 2, 3, 4. Manille - Legazpi (Bicol)


Un coup d’avion et vous voilà déjà à Legazpi, où se dresse le majestueux Mayon Volcano avec son cône parfait. Cette montagne, aux allures de mont Fuji, est le temple du quad philippin (s’il n’est pas en éruption). En redescendant des cimes, passez au sud et arrêtez-vous à Donsol. En tête d’affiche, on y retrouve l’interaction avec les requins-baleines. Ici, pas de ‘feeding’ : les whale sharks et les autres poissons sont logés à la même enseigne, c’est-à-dire sans pratique qui consiste à les nourrir artificiellement.


Il fait beau, il vous reste quelques jours à Bicol, alors profitez-en pour faire un dernier saut dans l’inconnu ; les découvertes seront encore au rendez-vous. Direction la Rizal Beach et les Surfs Camp de Gubat, un classique des touristes locaux. Après avoir si bien surfé, la zone du mont Bulusan regorge d’immenses espaces de verdure. Pour s’offrir une parenthèse jungle équatorienne, avec bruits d’animaux sauvages et fougères épaisses, et pourquoi pas, faire du canoë-kayak, il n’y a rien de mieux que le lac du Bulusan Volcano National Park.


Jour 5, 6, 7. Legazpi - Cebu - Bantayan


Pour se mettre dans les meilleures conditions pour la suite de l’aventure, il n’y a pas de secret : il faut attaquer sa journée par un vol de Legazpi à Cebu, puis poursuivre le voyage au son du diesel des bus Ceres (ou de l’essence des taxis) jusqu’au port d’Hagnaya. Ensuite, embarquez pour une traversée de deux heures sous le doux soleil de Bantayan. L’île ravira les amateurs de longues étendues de sable blanc, du frémissement du vent dans les feuilles des palmiers et d’une touche de vie nocturne qui attire la jeunesse cebuana.


Jour 8, 9, 10. Bantayan - Camotes


Reprenez le ferry en direction de Hagnaya. Traversez ensuite l’île de Cebu pour rejoindre Danao et, comme vous n’êtes jamais contre un tour en mer, embarquez pour les îles Camotes. Vous y trouverez des plages parmi les moins touristiques du pays (mais non moins belles), ainsi que des grottes entourées de nature vierge et ouvertes à la baignade. L’ambiance traditionnelle de Camotes est préservée pour le moment, et ses habitants ont la charmante habitude de vous accueillir avec le sourire.


Jour 11, 12, 13. Camotes - Camiguin


De bon matin, retournez à l’aéroport de Mactan-Cebu, pour un vol avec une arrivée prévue sur le tarmac de Camiguin dans l’après-midi. Si l’association baignade, volcan et cascades vous excite, vous serez servis à Camiguin. Presque chaque village possède son propre cône volcanique, sa source d’eau et sa cascade. Côté Insta, les photographes seront comblés avec la White Island, l’île Mantigue et le majestueux Hibok-Hibok en arrière-plan. Consacrez plusieurs jours à explorer la côte, à faire de la plongée sous-marine, avant d'embarquer pour Bohol.


Jour 14, 15, 16, 17. Camiguin - Bohol


Prenez un Super Shuttle Ferry pour Jagna, puis continuez jusqu’à l’extrémité est de l’île jusqu’à Anda, où se cache un coin de paradis bordé de plages et de puits d’eau douce naturelle rappelant les cénotes du Yucatan. Sur votre lancée, sautez dans un bus (comptez 5 000 ₱ pour une journée d’excursion/transfert) jusqu’à la presqu’île de Panglao. Vous traverserez l’île d’ouest en est, admirant les 1 200 Chocolate Hills et le sourire énigmatique de l’adorable tarsier, caché dans sa forêt sous une grande feuille verte.


Sur l’île de Pamilacan, à une heure et demie de Banaca de Panglao, un petit havre de paix tombe à pic pour pour échapper au bruit et à l’agitation d’Alona Beach et à l’affluence des tours à Balicasag Island. Plusieurs options s’offrent à vous : taper la causetter avec les villageois à l’ombre des cocotiers, pique-niquer en sirotant un jus d’ananas frais ou, surtout, visiter l’extraordinaire sanctuaire marin équipé d’un masque de snorkeling en polycarbonate.


Avec quelques jours en plus ! Un saut de puce suffit pour rejoindre l'île de Siquijor. Une terre accueillante, dont le surnom de "L'île du feu" n'est pas usurpé.


Jour 18, 19, 20. Bohol - Moalboal


Rassemblez vos bagages et filez vers le sud de l’île de Cebu. Pour y parvenir sans passer par Cebu City, prenez l’Apekop Travel Ferry qui relie Panglao à Oslob. C’est là que démarre l’une des attractions touristiques les plus controversées de l’archipel : les requins-baleines d’Oslob.


Cheveux secs ou mouillés, préparez-vous à endurer plusieurs heures de vibrations dans le bus Ceres qui vous mènera, via la gare routière de Bato, jusqu’à Moalboal. Une station balnéaire émaillée de bars branchés, de restaurants à la tendance tropicale, de magnifiques spots de plongée et de cascades qui vous invitent à des descentes en canyoning le long de leurs falaises.


Et c’est le moment pour un Sardine Run ! L’attraction subaquatique gratuite numéro un du pays. À Moalboal, il n'est pas question de barboter parmi quelques sardines, mais bien d’un ballet d’un million de poissons !


Jour 21. Moalboal - Manille (Cebu)


Bon, la fin de voyage approche, il faut vraiment se décider. Oui, vraiment, il est grand temps de savoir quel sera le planning d'avant le passage par la case check-in du vol international. Si certains ne voient le bout du monde que comme un eldorado de sable banc, il existe pourtant de nombreux spots à Cebu City ou Manille pour se régaler ou s'immerger dans une atmosphère locale urbaine.


4. Siargao, Palawan, Coron - Cabotage Palawano et surf du côté de Siargao


Découvrir les Philippines en parcourant un triangle d’ouest en est, entre aventures côtières à Palawan et ambiance décontractée sur les plages de Siargao, offre une approche complète et diversifiée de ce fabuleux archipel !



Jour 1, 2, 3, 4, 5. Manille - Siargao


Après avoir photographié le quartier colonial d’Intramuros à Manille, poussez la porte vitrée de l’aéroport Ninoy Aquino (NAIA) pour passer à l’étape suivante : Siargao ! Cette île idyllique, avec ses multiples lagons et cocoteraies, vous charmera par son atmosphère unique, à la fois relaxante et survoltée. Du côté de Cloud 9, glissez au fil de l’eau et surfez sur des vagues qui se sont taillé une réputation mondiale en quelques années.


Jour 6. Siargao - Puerto Princesa via Cebu


Alors, OK, le Sugba Lagoon à Siargao était vraiment cool, mais je vous préviens : il va falloir maintenant enfiler des baskets confortables pour courir entre les aéroports et espérer enchaîner les deux vols prévus aujourd’hui. Un véritable marathon aéroportuaire, ponctué par un atterrissage en douceur sur l’une des plus belles îles du monde : Palawan !


Avec une semaine en plus


Sans passer par la voie aérienne entre Siargao et Cebu ? C’est l’occasion rêvée de se saper façon Stéphane Peterhansel et d’entamer une boucle qui implique l’utilisation de plusieurs ferries et bus. Pas d’inquiétude, il n’est pas nécessaire d'apporter sa tente, car l’itinéraire est divisé en étapes qui vous feront découvrir les plus beaux volcans de Camiguin ainsi que l’est de Bohol. Les points de repère de chaque étape — Surigao, Balingoan, Camiguin, Jagna (Bohol), Anda, Tubigon — sont indiqués en brun sur la carte Google ci-dessus, vous permettant de sélectionner vos endroits favoris pour élaborer un parcours exceptionnel.


Jour 7, 8, 9. Puerto Princesa - Port Barton


Puerto Princesa arpenté, vous voilà prêt à vous lancer dans une grande aventure en mer de Chine. El Nido, pilier du tourisme, offre en effet des paysages marins sublimes. Mais si vous recherchez un peu plus d’authenticité, faites une halte à Port Barton. Ici, la liste des activités est alléchante : balades en mer, observation des tortues, AirBnbs accueillants et, après un somptueux coucher de soleil sur la plage d’Itaytay, divers bars de plage en plein air accueillent les bons fêtards avec grillades, cocktails et jus de mangue frais… Souriez, vous êtes arrivé dans la station balnéaire la plus cool de Palawan


Avec 4 jours en plus


Balabac ! Voilà le nouveau combo tout organisé (Island-Hopping, hébergements, repas et van depuis Puerto Princesa) qui fait kiffer les voyageurs dans le sud de Palawan. L'itinéraire star de ceux qui cherchent à enrichir leur périple (et leurs réseaux sociaux) avec le secret espoir de pouvoir un jour dire : “Oui oui, je l’ai réservé avant que tout explose.” Vous avez saisi l’idée : c’est surtout une occasion en or pour découvrir des îles paradisiaques façon Robinson Crusoé avant tout le monde.


Jour 10, 11, 12. Port Barton - El Nido


El Nido, à trois heures de van de Port Barton, tout a déjà été dit, vu et entendu, à coups de grosses publications Insta et de commentaires lancinants sur les réseaux. Cependant, juste à quelques coups d’embrayage du débarcadère des célèbres tours alphabétiques A, B, C, D, se trouvent des trésors cachés comme Nacpan Beach, la baie de Daracotan, Sibaltan — des lieux authentiques et hauts en couleur. C’est une excellente parenthèse à la richesse des expériences que vous réserve cette région.


Jour 13, 14, 15. Croisière expédition El-Nido - Coron


Après un selfie salé, rincez-vous, car la baie de Bacuit n’est pas la seule attraction phare de Palawan. La croisière de 150 km en 3 jours et 2 nuits sur une Banca (la traditionnelle pirogue à balancier, flanquée de flotteurs en bambou) entre El Nido et Coron est sans doute l’une des aventures les plus fun des Philippines, accessible à tous ceux qui ont une bonne dose de motivation. Vous naviguerez dans l’archipel de Linapacan, avec la promesse de cabotages hors des sentiers battus, de sable blanc, d’îlots confidentiels et d’eaux translucides parmi les plus claires de la planète. J’espère que vous avez le pied marin.


Pour ceux qui ne sont pas emballés par le programme de la croisière, il reste la possibilité de rejoindre Coron en 4 heures de ferry ou en 40 minutes en avion.


Jour 16, 17, 18. Coron - San Jose (Mindoro)


Après avoir jeté l’ancre dans le port de Coron et nous être débarrassés de nos vêtements mouillés, peut-on vraiment quitter l’île de Busuanga sans explorer les jardins de coraux, les épaves japonaises et grimper la volée de marches taillées dans la pierre pour atteindre le lac Kayangan ? Non !


Pour encore plus de bons plans, découvrez mon guide suprême des îles de Coron


Pour la prochaine étape, vous n’aurez pas l’embarras du choix : le ferry Bunso est le seul moyen de transport qui navigue entre Coron et San Jose sur l’île de Mindoro. La fameuse traversée, je l’ai poncée, elle est très longue et très locale, mais je peux vous dire que les vues sur la baie karstique font l’unanimité parmi les passagers.


Jour 19, 20, 21. San Jose - Puerto Galera


Maintenant que le détroit de Mindoro a été franchi, il est temps de reprendre la route en van pour rejoindre la pointe sud de l’île et la baie de Bulalacao. Vous êtes ici dans l’une des parties les plus secrètes de l’archipel, une petite cachette d’îles coralliennes éparpillées au large. L’accueil dans ce coin perdu est chaleureux, grâce à une population visiblement fière de sa baie.


Après avoir exploré la bande de sable d’Aslom Island et l’île de Buyayaw, il est tout à fait normal de vouloir poser vos valises pour quelques jours. Encore quelques heures de van avant de débouler à Puerto Galera, un véritable coin de paradis qui attire les plongeurs du monde entier, ainsi que les habitants de Manille et les expatriés de la capitale.


Jour 22. Puerto Galera - Batangas - Manille


Il est temps de prendre un dernier ferry. Après avoir accosté au port de Batangas, apprécié le panorama, mettez le cap vers le nord pour Tagaytay. Cette ville perchée le long d’une crête montagneuse qui domine le lac Taal et son cône cône scoriacé du volcan du même nom. Enfin, préparez-vous à quelques heures de route pour rejoindre Manille.


5. Luzon & Visayas - du nord au sud, les Philippines en grand


Voyage très complet, des rizières aux criques oubliées de Siquijor, et des plages intimes de Boracay, classées mythiques



Jour 1, 2, 3, 4, 5. Manille - Banaue - Buscalan


Après avoir déambulé dans les rues pavées du quartier colonial espagnol de Manille, prenez un bus de nuit, Coda Line ou Ohayami Trans, pour vous élever à travers les spectaculaires rizières en terrasse de Banaue. C’est le moment de chausser vos chaussures de trekking pour rejoindre les villages reculés tels que Batad, Cambulo et Hapao.


À peine remis de votre rencontre avec les Ifugaos, empruntez la route qui traverse la ville de Bontoc et son musée ethnologique. Du pont surplombant la rivière Chico, suivez le panneau indiquant Tinglayan (47 km) et partez vers l’ouest jusqu’à Buscalan, pour arpenter les montagnes à la rencontre de l’ethnie Kalinga qui habite ces rizières. Tous ceux qui ont visité Buscalan s’accordent à dire qu’une centenaire exceptionnelle (106 ans en 2023), nommée Apo Whang-od, laisse une marque indélébile sur le corps et dans la région. L’encre de tatouage qu’elle utilise, composée d’un mélange de charbon de bois, et les trois points signés ‘Maria Oggay’, ont contribué à faire de ce petit hameau la capitale mondiale du tatouage ancestral


Jour 6, 7, 8. Bontoc - Boracay


Une fois la douleur de l’épine de pamplemoussier injectée dans la peau atténuée, deux options s’offrent à vous : vous connecter sur le site de Cebu Pacific pour un vol de l’aéroport de Tuguegarao à l’aéroport de Caticlan Boracay (via Manille) ; ou vous asseoir dans un bus Coda Line dès votre retour à Bontoc, et ce, jusqu’aux premières lueurs de l’aube à Manille.


Où commencer lorsqu’on parle de Boracay ? Ah, Boracay… L’afflux d’argent frais a transformé le visage de l’île, mais sur la sexy White Beach, les pieds enfouis dans son sable immaculé sont toujours chatouillés par une eau translucide. Les traditions ont la vie dure.


Pour vous gorger la rétine des couchers de soleil mythiques, vous tomberez sur une meute de visiteurs et le manège quotidien de l'île la plus touristique des Philippines se formera sous vos yeux. Mais rassurez-vous : vous n’aurez pas besoin d’être un start-upper tombé du nid pour vous y sentir bien sur votre île tropicale (bien que ça puisse aider), ni pour kiffer les maintes activités à disposition.

Jour 9, 10, 11. Boracay - Guimaras - Iloilo


Une fois votre dolce vita balnéaire achevée, empruntez la longue route sinueuse vers le sud jusqu’à la ville d’Iloilo. Admirez l’architecture coloniale du quartier de Jaro, faites une halte à la Casa Mariquit datant de 1803, et trouvez un endroit charmant pour passer la nuit à Smallville. À un jet de pierre, Guimaras, un petit joyau insulaire, est réputé pour sa mangue ‘Super Galila’, considérée comme la plus sucrée du monde.


Jour 12, 13, 14, 15. Iloilo - Bacolod - Sipalay


Depuis Iloilo, une courte traversée en ferry vous conduit à la ville de Bacolod, située au pied du volcan Kanlaon, le point culminant de l’île de Negros avec 2 465 mètres d’altitude. Après seulement quelques heures de bus, vous arriverez à Sipalay où vous pourrez déposer vos affaires. Laissez votre instinct vous mener à Sugar Beach, où une jolie plage de sable doré, à l’abri des regards, vous attend. À seulement quinze minutes en banca, dirigez-vous vers Danjungan, une île des plus incroyables, avant de vous égarer en mer parmi les formations rocheuses de Tinagong Dagat.


Jour 16, 17. Sipalay - Dauin - Dumaguete


Prenez un bus Ceres Liner en direction de Dumaguete et consacrez une journée à l’exploration du parc national des Twin-lakes. Les amateurs de sorkeling iront directement à Dauin capitale officieuse de la macro et des tortues vertes.


Jour 18, 19, 20. Dumaguete - Siquijor


Votre sac à dos bien vissé aux épaules, vous voilà dans l'OceanJet jusqu'à Siquijor. Le verdict tombera rapidement : l'île est un pur délice sur et sous la surface de l'océan. Et il serait dommage de ne pas se laisser aller à une virée vers l’îlot d’Apo avec ses tortues magiques qui complète l'aventure .


Jour 21, 22. Dumaguete - Manille (ou Cebu)


Au moment du retour au point de départ, le trajet ne devrait pas être ennuyeux avec le ferry pour Dumaguete et 1h30 (ou 30 minutes depuis Cebu) de vol pour rejoindre Manille


Parmi les outils destinés à planifier vos voyages dans l'archipel


Pour dénicher ces fameux billets d'avion moins chers, rien de plus simple !


Quand faut-il réserver ? Le plus tôt, ou le plus tard possible ? Mais, en général, plus on réserve tôt, moins cher on paie. Toutefois, comme les billets pas chers ne sont pas flexibles (ni modifiables, ni remboursables), il vaut mieux être sûr de son coup.


Un site de réservation ultra simple, sans frais cachés ou options inutiles : chercher et comparez son vol pour les Philippines en seulement 3 clics (le meilleur, le mois cher ou le plus court).



Sachez aussi que, pour ceux qui ne regardent pas à la dépense côté vols internationaux, les compagnies d'avion elles-mêmes sont la solution...


Transports et déplacements aux Philippines


Si vous optez pour la réservation en ligne, je vous conseille le site 12go.asia, qui permet de booker à l’avance tout type de ferrys et de bus aux Philippines. Site facile à utiliser, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessus puis de choisir le trajet que vous souhaitez.


Pour les vols domestiques, il vaut mieux passer directement par le site de la Compagnie. Plusieurs raisons : En cas de modification d’horaire ou d’annulation de vol et autre joyeuseté, vous serez informé en direct par la compagnie. En cas de litige quelconque, vous traiterez directement avec la compagnie.


Combien coûte un hôtel aux Philippines ?


Pour ne pas vous y perdre c’est très simple, prenez une feuille, un stylo et allez faire un tour sur le site de réservation Les meilleurs hôtels aux Philippines, faîtes une sélection de ce qui vous intéresse puis comparer.


Ils se montreront vos meilleurs alliés dans votre recherche, vous pouvez d’ailleurs lire les commentaires des précédents clients et jauger la qualité des prestations fournies en fonction des évaluations des internautes.


Comment ça c'est fini avec les itinéraires ? Non, maintenant à vous de jouer !


✎ Ces itinéraires vous ont inspirés ? Vous avez une expérience à raconter ou un bon palan à partager ? Écrivez-moi ! 😉


20 222 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page